- Page 2

  • LES LIMITES DE LA POLITIQUE AU PROCHE ORIENT DE M. OBAMA

    Imprimer

    LES LIMITES DE LA POLITIQUE AU PROCHE ORIENT DE M. OBAMA
    Aujourd’hui, c’est un secret de polichinelle : tous les Américains ou presque se rendent compte de l’inexpérience de leur jeune président, élu pour apporter un peu d’oxygène après M. Bush si injustement décrié mais qui, on s’en rend compte aujourd’hui, savait ce que devait être la politique étrangère d’une hyper puissance.
    Il ne faut pas lire ce blog précipitamment ou penser que l’on cède à des préjugés solidement ancrés. Non point. Il suffit de voir comment l’Amérique de M. Obama perd tous ses acquis tant chez les Israéliens que chez les Arabes. Le nouveau président qui n’a jamais exercé la moindre fonction d’importance avant d’accéder à la magistrature suprême n’a visiblement pas pris la mesure de sa tâche, même après 20 ans d’exercice. Il a cru très naïvement qu’il se gagnerait la sympathie du camp arabo-musulman en disant tout et n’importe quoi (je m’excuse de le souligner) ; ils l’ont écouté avec politesse mais ils ont continué à penser comme ils pensaient précédemment. Question : un président US dont les décisions engagent la paix mondiale, a-t-il le droit de se tromper si souvent ?

    Lire la suite

  • LES ELECTIONS REGIONALES EN FRANCE : UNE CRISE DE LA DEMOCRATIE ?

    Imprimer

    LES ELECTIONS REGIONALES EN FRANCE : UNE CRISE DE LA DEMOCRATIE ?
    C’est du jamais vu ! On risque d’avoir pour le second tour de ces élections, un taux d’abstention supérieur à ce que nous avons connu au cours du premier tour. Plus de 55% ! La classe politique aurait grand tort d’ignorer un tel phénomène de désaffection  et le de le traiter comme un problème mineur. Certes, la lumière rouge s’est surtout allumée dans des cités et des banlieues où le bulletin de vote n’a pas encore pu s’inscrire dans les mœurs des gens qui sont, pour la plupart, des immigrés ou des Français de fraîche date. Que l’on me comprenne bien : je ne reproche rien à personne, je dresse un simple constat à la suite de tant de spécialistes de sociologie politique.
    On peut aussi formuler l’explication suivante : comme ces élections ne sont pas décisives, comparées aux présidentielles et aux législatives, les électeurs qui ont effectué leurs obligations civiques, ont émis un vote de protestation, tandis que ceux qui s’estimaient bien représentés et donc bien dirigés, se sont abstenus. C’est pour cette raison qu’il est insensé de prétendre que la gauche est majoritaire dans ce pays alors que la majorité, elle, n’est pas allée voter : 55% d’abstentionnistes, voilà la majorité.

    Lire la suite

  • Prière pour un malheureux ouvrier agricole thaïlandais…

    Imprimer

    Prière pour un malheureux ouvrier agricole thaïlandais…

    Voici l’exemple même d’une victime innocente, tombée sous les coups d’une violence meurtrière aveugle : un ouvrier agricole, venu de Thaïlande en israël, pour trouver un travail et envoyer de l’argent à sa famille, le plus souvent une femme restée seule avec ses nombreux enfants.

    En procédant comme ils l’ont fat hier, à des tirs de mortier à l’aveugle, les militants du Hamas ou d’autres mouvances palestiniennes, montrent combien tout effort de paix dans cette région est aléatoire : plus, ils ont attendu la visite de la représentante de l’UE pour commettre cet acte inqualifiable qui a coûté la vie d’un être humain.

    Or, cette éminente personnalité venait justement demander que les pourparlers de paix repartent, que le processus se remette en route, etc… Et que font-ils ? il tuent des gens.

    Ce n’est pas seulement triste, c’est incommensurablement bête.

  • Ibn Tufayl, un philosophe arabo-anadalou et l'islam libéral au Moyen Age

    Imprimer

    Abou Bakr ibn Tufayl (1110-1185)

    un philosophe arabo-anadalou

    de l’islam libéral au Moyen Age

    Introduction

    L’Europe cherche presque désespérément un modèle d’intégration de l’islam. On peut peut-être trouver un modèle dans le passé, à une époque où régnait l’islam des Lumières, du moins dans certaines couches supérieures de la population. Avec sa célèbre épître mystique qui se lit comme un roman philosophique, intitulé Hayy ibn Yaqzan, ibn Tufayl, médecin-philosophe et protecteur du jeune Averroès à la cour du calife, sut montrer que le fondamentalisme n’était pas la bonne voie mais que l’examen critique du monde, guidé par les seules facultés humaines pouvait édifier les hommes de bonne volonté.

    Le roman philosophique d'ibn Tufayl a joué un très grand rôle dans l'évolution de la philosophie politique au Moyen Age la Risalat Hayy ibn Yaqzan fi asrar al-hikma al-mushrikiyya (Epître de Hayy ibn Yaqzan traitant des secrets de la sagesse orientale) a été écrite entre 565/1169 et quelques années précédant le décès de l'auteur qui eut lieu en 1185. En 1671 à Oxford, E. Pocock en fit paraître le texte arabe muni d'une traduction latine laquelle fut suivie de trois autres, toutes fondées sur la précédente: en anglais, en hollandais et en allemand (1726). La traduction hébraïque anonyme fut commentée en 1349 par Moïse de Narbonne.

    Lire la suite

  • Simone Veil à l’acéadémie Française…

    Imprimer

    Simone Veil à l’acéadémie Française…

    En écrivant ce billet ce matin et en voyant ce véritable festival Simone VEIL à la radio et à la télévision, j’ai pensé à une notion de la kabbale lourianique, celle qui a fleuri à Safed au cours du XVIe siècle, la notion de tikkoun, la restauration de l’harmonie cosmique.

    Cela tient, je veux dire cette association d’idées, à une toute petite chose mais qui a une grande valeur symbolique : sur cette épée d’académicienne, Madame VEIL a fait graver son numéro de déportée. C’est en quelque sorte, la violence, la discrimination, la honte, le racisme qui se trouvent battus par la paix, l’amour et l’harmonie. Certes, cela n’effacera pas le souvenir de millions et de millions de morts, ni même la simple souffrance de la surface de la terre. Mais cela montre que force reste au droit.

    Simone VEIL sous la Coupole, c’est aussi l’échec d’une certaine France maurrassienne, antisémite et frileuse. En fait, plus que jamais, le monde doit poursuivre, contre vents et marées, sur la voie de l’éthique.

  • L’INAUGURATION DE LA SYNAGOGUE DE LA HOURBA À JÉRUSALEM

    Imprimer

    L’INAUGURATION DE LA SYNAGOGUE DE LA HOURBA À JÉRUSALEM

    Mais pourquoi tant de violence et d’émotion à l’occasion de l’inauguration d’une si vieille synagogue qui symbolise, à elle seule, le retour de l’âme juive dans sa patrie ancestrale ? C’est une synagogue, un lieu de prière, ce n’est ni une caserne ni une place forte, mais un lieu d’où se sont toujours élevées les prières d’hommes et de femmes, martyrisés et persécutés, alors qu’ils vivaient dans leur patrie…

    On parle d’une mise en danger de la mosquée voisine, c’est inexact : j’y vois plutôt un rapprochement de deux cultes, monothéistes, usant de deux langues sœurs, membres du groupe linguistique du sémitique nord. Après tout le mot Allah n’est jamais que la re-vocalisation du terme hébraïque (et par delà sémitique Eloha…

    Lire la suite

  • Jérusalem et les relations israelo-americaines…

    Imprimer

    Jérusalem et les relations israelo-americaines…

    Les journaux ont parlé d’un coup de froid dans les relations entre l’Etat juif et son indéfectible ami et allié, les USA. Il faut dire que la présidence du nouveau chef d’Etat américain avait suscité des inquiétudes dans les deux camps. Et par la suite, nous avons vu que M. Obama, acculé et bousculé au sein même de son pays, a dû en rabattre et accepter que la Cisjordanie et même la partie orientale de la ville sainte continuent d’être peuplées par des citoyens israéliens de confession juive. Mais aujourd’hui, le refroidissement semble plus sérieux : je dis bien semble…

    Lire la suite

  • LES ÉLECTIONS RÉGIONALES EN France

    Imprimer

    LES ÉLECTIONS RÉGIONALES EN France

    Le premier parti de France ce matin du 15 mars, au terme du premier tour des élections régionales, est effectivement le parti des abstentionnistes. Il faut dire que nous ne voyons ps encore très bien le profil des conseils régionaux, dans un pays qui empile les intermédiaires politiques. Et Nicolas Sarkozy verra sûrement dans ces résultats un motif supplémentaire de supprimer quelques échelons dans la représentation politique locale.

    La gauche n’est pas vraiment majoritaire dans le pays, sinon pour quelles raisons ne décolle-t-elle pas dans les grandes élections, c’est-à-dire législatives et présidentielles ? Il semble qu’il s’agisse en réalité d’un vote de protestation, légitime en soi, dans un pays, dans un monde en crise.

    Les prix ont augmenté, les chômeurs voient leur nombre se multiplier et les fermetures d’usine n’ont pas fini de nous inquiéter. Comme ne pas protester ?

    Lire la suite

  • LE DELUGE : RETOUR D’UN MYTHE FONDATEUR DANS L’HISTOIRE DE L’HUMANITE

    Imprimer

    LE DELUGE : RETOUR D’UN MYTHE FONDATEUR DANS L’HISTOIRE DE L’HUMANITE
    Nous avons vécu ces dernières semaines tant de calamités, de dérèglements de la nature que la montée des eaux, en France, en Hollande et en islande, revendique l’attention dans ces pays et ailleurs… Que faire ? des pays  très développés se demandent ce qu’ils vont bien poyvoir faire de leur littoral Comment évacuer près d’un million d’habitants dans un même pays, où les reloger, comment les indemniser etc…
    Mais ce ne sont pas les faits bruts qui font gamberger le philosophe, c’est la concomittance entre ces événements en soi graves et les débats et émissions vus à la télévision. Je fais allusion au débat de plusieurs écologistes contestant les conclusions et les avis de M. Claude Allègre, un homme de science au savoir très grand et très solide, mais un peu chahuté ces derniers temps… Mais surtout, ce qui m’a frappé, c’est l’escellente émission d’hier soir sur Antenne 2 d’Ushuaïa de Nicolas Hulot au sujet de l’Islande, sœur jumelle de la planète Mars, nous dit-on. Quoi qu’il en soit, j’ai été impressionné par ces violents contrastes entre eau chaude et glace polaire : du feu sous la glace, des eaux à 100° et au-dessus une calotte glaciaire. Mais vola,  si toutes ces glaces venaient à fondre un jour, quel déluge vivrons nous !
    Et c’est cela qui m’a fait penser à vieux mythe fondateur biblique qui a dû exister puisqu’on le trouve mentionné dans des documents sumériens ou babyloniens anciens Simplement la Bible, obsédée par son impératif éthique (et elle a raison) a fait de ce Déluge provoqué par la divinité la conséquence de l’iniquité des humains. Alors qu’il ne s’agit que d’un cataclysme de l’univers. L’ordre naturel n’a rien d’éthique, il suffit de voir ce qui se passe dans la jungle.

    Lire la suite

  • LA MORT DE JEAN FERRAT

    Imprimer

    LA MORT DE JEAN FERRAT
    La nouvelle m’a fait l’effet d’une grande surpise et aussi d’une profonde tristesse. On l’avait  presque oublié car il vivait, loin de tout, retiré dans un petit village d’une région de France. Et hier soir, alors que les informations étaient données à la télévision, j’entendis des chansons de ce poète-chanteur, fervent admirateur d’Aragon. Je pensais immédiatement que quelque chose était arrivée C’est qu’il avait disparu des radios et des plateaux de télévision. Et si on en reparlait, c’est que quelque chose d’irrémédiable s’était produit.
    Que dire de ces chansons qui avaient toujours un fond, une pensée, un souci, celui des autres. Je repnse à celle qui m’avait jadis frappé et qui dénonce le poulet aux hormones, à ces poèmes d’Aragon mis en musique, bref à cet accompagnement de l’homme moyen ne maîtrisant plus rien dans cette société moderne.
    Il y avait aussi le communisme, mais cela me plaisait moins. Et il est vrai que lui, au moins, ne s’était pas laissé abuser par le stalinisme qu’il condamna durement. Et il y eut aussi la déportation de père qui était juif.
    Rétrospectivement, ce qui m’émeut le plus, c’est son retrait comme si, la maturité aidant, il prenait conscience de la vanité des choses, de ce monde des apparences où se complaisent tant les artistes d’aujourd’hui.