- Page 3

  • LE NUCLÉAIRE IRANIEN

    Imprimer

    LE NUCLÉAIRE IRANIEN

    Il faut croire que l’ONU et les puissances occidentales ont enfin compris que la fuite en avant du régime iranien actuel ne cessera guère et qu’il est condamné à adopter une telle posture. Mais out de même ! Quand on dit que les prouesses exégétiques de la pensée persane n’ont pas de fin, on imagine bien ce qui s’est passé à Téhéran : la veille, le président actuel dit que le problème n’est pas insoluble, que les Occidentaux pourront enrichir l’uranium chez eux et qu’on sorte de la crise. Et le lendemain, c’est le contraire, le même homme ordonne que l’on enrichisse l’uranium sur place, chez lui.

    A part la Chine qui joue un jeu dangereux actuellement, tout le monde est d’accord pour prendre des sanctions encore plus dures contre ce pays qui défie les lois internationales. Le problème est que certains experts sont d’avis que cela ne changera rien à la politique actuelle de Téhéran et que ce qui doit être efficace, c’est le blocus pétrolier !!

    Lire la suite

  • a grece, premier pays de la zone euro a être en faillite ?

    Imprimer

    la grece, premier pays de la zone euro a être en faillite ?

    L’état financier et économique de la Grève est plus que préoccupant. Comment en est-on arrivé là ? La Grèce n’aurait jamais dû être admise dans la zone euro. Mais voilà, si tel n’avait pas été le cas, si on l’avait laissée en dehors, où en serait la drachme, plus bas peut-être que la dernière des monnaies d’Afrique noire… Alors que faire ? Bruxelles a déjà imposé à ce pays du club med (pour parler comme le ministre fédéral allemand des finances) un sérieux corset et il doit passer devant un conseil de discipline financier européen tous les trois mois… Vous vous rendez compte ?

    Ceux qui sont le plus à plaindre sont évidemment les citoyens grecs, ressortissants d’un pays qui gît au fondement de notre culture et de notre civilisation, et qui, aujourd’hui en est réduit à supplier que quelqu’un (la Chine ?) rachète sa dette…

    Les gouvernants de ce pays ont caché la vérité à leurs citoyens et à l’Europe. Ils avaient menti (oui, menti) sur le coût des jeux olympiques, pesant que cette préparation des jeux olympiques doperait leur économie et provoquerait, des années durant, un grand afflux de touristes… Peine perdue.

    Enfin, ils n’ont pas dit la vérité sur l’état réel de leurs finances, sinon on ne les aurait jamais admis dans la zone euro. Et aujourd’hui, même sans le dire vraiment, ce pays en sera écarté, même temporairement. Quel drae et quelle déconvenue ?

    Le grand problème de tous nos états sera, pour les années et les mois à venir, le désendettement. Et pour y parvenir, il faudra tailler dans les dépenses sociales. On ne peut plus poursuivre ainsi. Et quand on pense que des débats comme celui de l’identité nationale en France vont accroître les tensions et aggraver les exclusions, on se demande vraiment où on va…

    Le seul bon élèbe de la classe européenne, je dis bien le seul, c’est évidemment l’Allemagne, créditrice nette. Sans bavure. A imiter.

    L’état financier et économique de la Grève est plus que préoccupant. Comment en est-on arrivé là ? La Grèce n’aurait jamais dû être admise dans la zone euro. Mais voilà, si tel n’avait pas été le cas, si on l’avait laissée en dehors, où en serait la drachme, plus bas peut-être que la dernière des monnaies d’Afrique noire… Alors que faire ? Bruxelles a déjà imposé à ce pays du club med (pour parler comme le ministre fédéral allemand des finances) un sérieux corset et il doit passer devant un conseil de discipline financier européen tous les trois mois… Vous vous rendez compte ?

    Lire la suite

  • LEBANON

    Imprimer

    LEBANON

    Ce terme signifie Liban en hébreu et est le titre d’un film proposé par un réalisateur israélien qui avait pris part à la guerre du Liban en 1982. J’ai vu ce film hier soir dans une salle comble des Champs Elysées. On sait que depuis quelques années, le cinéma israélien connaît un essor considérable et l’expérience de la guerre qui a touché toutes les générations de ce pays constitue l’un de ses thèmes favoris. Lebanon ne fait pas exception à cette règle.

    De quoi s’agit-il ? D’un équipage de char qui se trouve en mission dans une zone habitée et qui doit soutenir les commando opérant à pied contre des terroristes qui n’hésitent pas à prendre les civils en otage afin de s’en prendre impunément aux soldats. Les trois tankistes vivent dans l’espace confiné de leur véhicule blindé. Ils sont jeunes et sont commandés par un officier presque aussi jeune qu’eux. Lorsqu’il s’agit de tirer un obus de char contre un repaire de francs-tireurs, les servants hésitent, mettant un instant en péril la vie de leurs camarades.

    Lire la suite

  • Le foot ball et la violence

    Imprimer

    Le foot ball et la violence

    Ce matin, au lever, je suis abasourdi, stupéfait, en écoutant les nouvelles à la télévision : à moins de trois kilomètres, porte de Saint Cloud, un lieu que je connais très bien pour avoir fait mes études secondaires dans un pensionat du coin, un jeune homme a été poignardé et , quelques minutes plus tard, a succombé à ses blessures… Une rixe a éclaté, semble-t-il, entre quelques personnes et le drame s’est produit, on ne sait comment.

    Lire la suite

  • INSÉCURITÉ DANS LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES

    Imprimer

    L’INSÉCURITÉ DANS LES ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES

    C’est devenu intenable, l’insécurité dans les établissements rend la vie du personnel et des lycéens insupportable. Il n’est plus un mois ni une semaine au cours desquels on n’ait à déplorer des agressions plus ou moins graves contre des professeurs ou des enfants. Et ce qui frappe le plus dans ces affaires, c’est l’extrême jeunesse des agresseurs, à partir de 11 ans ! Ce qui est inouï, c’est que des enfants se trouvent en possession d’armes blanches et n’hésitent plus à s’en servir pour régler des problèmes ou vider une querelle les opposant soit au professeur soit à d’autres camarades.

    On dit que la France a changé, que sa composition sociologique, voire ethnique, n’est plus la même. C’est fort possible et lorsque la télévision fait des reportages dans ces mêmes établissements de banlieue, on voit effectivement des enfants qui s’expriment dans une langue française hésitante ou franchement incorrecte.

    Lire la suite

  • LES PREMIERS PAS ENCOURAGEANTS DU PRÉSIDENT OBAMA…

    Imprimer

    LES PREMIERS PAS ENCOURAGEANTS DU PRÉSIDENT OBAMA…

    Quand on est un homme neuf, on est aussi, forcément, inexpérimenté. Tous les métiers s’apprennent difficilement, celui de président des USA encore plus. Mais la semaine passée nous a montré un président américain enfin guéri de ses velléités et de son caractère pusillanime.

    J’aime souvent rappeler ici même la phrase de von Clausewitz selon lequel les conflits ne naissent pas de la volonté des hommes mais de la rupture d’équilibre : M. Obama vient de réaliser que la Chine tente de faire jeu égal avec le pays rival, les USA, voire de le dépasser et quelle était prête à tout pour y arriver.

    Lire la suite

  • LE STATUT DES FONCTIONNAIRES EN France

    Imprimer

    LE STATUT DES FONCTIONNAIRES EN France

    S’il est un sujet des plus sensibles, c’est bien le statut des fonctionnaires. Un bref rappel s’impose pour comprendre la situation qui a permis que les choses se présentent ainsi aujourd’hui : au lendemain de la guerre de 1939-45, la France était exsangue après une telle saignée. Tout était à reconstruire : la population, le pays et la fonction publique. Des syndicats de gauche adossés au PC ont négocié de leur mieux avec les pouvoirs publics accordant aux employés de la fonction publique la garantie à vie de l’emploi et la sécurité des salaires. Des concours réglaient l’accès aux fonctions, hautes et moins hautes. Cela a bien marché jusqu’au commencement des différentes crises économiques qui ont secoué l’Europe et le monde.

    Lire la suite

  • Le rapport Goldstone et Israël

    Imprimer

    Le rapport Goldstone et Israël

    On vient d’apprendre que l’Etat-Major de Rsahal a infligé un blâme à deux officiers supérieurs, accusés d’avoir fait tirer des obus d’une nature particulière contre un bâtiment de l’ONU. La motivation de cette punition la suivante : les critères moraux de l’armée d’Israël auraient dû interdire une telle initiative. Les officiers ont répondu que les gens du Hamas se mêlaient à la population civile, tiraient sur les soldats de l’armée depuis des habitations civiles et que certaines fois on ne distinguait plus entre les combattants et les civils.

    Lire la suite

  • L’affaire Clearstream

    Imprimer

    L’affaire Clearstream

    L’affaire Clearstream est la facette la plus repoussante de la politique. Il est dommage qu’elle ait éclaté et qu’elle connaisse de tels développements qui polluent la vie politique française.

    L’enjeu est de taille : un homme, le président de la République, a été calomnié par des comploteurs qui visaient à l’empêcher de se présenter à l’élection présidentielle. Il en a été meurtri et déposé plainte, comme la la loi autorise tout citoyen français à le faire.

    Après bien des péripéties, le verdict est tombé : à part le principal suspect et un lampiste, tous les autres prévenus furent condamnés (dont deux fort sévèrement). Comme il fallait s’y attendre, ils ont fait appel.

    Mais là où les choses se compliquent, c’est que le Procureur a lui aussi fait appel afin, dit-il, qu’émerge une autre part de vérité, absente du premier verdict. Les gens et les média y ont vu un interventionnisme extra-judiciaire de mauvais aloi. Je comprends que le principal relaxé ait mal pris la chose mais d’éminents juristes de gauche, donc peu suspects de sympathie à l’égard du pouvoir, ont jugé conforme la réaction du procureur.

    Lire la suite