- Page 4

  • LA CRÉDIBILITÉ DU PRÉSIDENT OBAMA

    Imprimer

    LA CRÉDIBILITÉ DU PRÉSIDENT OBAMA
    Le président nouvellement élu a conquis les esprits et les cœurs. Si l’objectif était de conquérir les opinions publiques, les résultats sont bien au delà des espérances. Mais le problème, c’est que cela ne suffit pas. On a pu le constater lorsque M. OBAMA faisait son –beau discours devant plus de 30 000 personnes à Prague où il disait son espoir de bannir toutes larmes nucléaires de la planète. Et voilà qu’on apprend que le japon, la Corée du Sud et les USA sont sur le pied e guerre et dénoncent un acte agressif de la Corée du nord.

    Lire la suite

  • LES BIENVEILLANTES DE JONATHAN LITTELL

    Imprimer

    LES BIENVEILLANTES DE JONATHAN LITTELL
    Chacun se souvient probablement du roman historique consacré à un sinistre personnage des camps de la mort Maximilien Aue, si adroitement décrit et analysé par Jonathan Littell qui obtint, grâce à lui, deux prix littéraires fort importants en France, le Prix Goncourt et le grand prix du roman de l’Académie Française.
    Un récent article du Monde des livres revient sur cette célébrité d’un instant et s’interroge sur les ressorts d’un si grand succès de librairie : au moins 900 000 exemplaires vendus en France alors qu’en Allemagne, pays vraiment concerné et en Amérique, le succès fut nettement plus modéré. On nous parle même d’une traduction hébraïque qui semble avoir donné du fil à retordre au traducteur…

    Lire la suite

  • LE FAUX PAS DE LA TURQUIE AU SOMMET DE L’OTAN

    Imprimer

    LE FAUX PAS DE LA TURQUIE AU SOMMET DE L’OTAN
    Etait-ce un baroud d’honneur ou un vrai faux pas ? La grande diplomatie turque qui jouissait d’une très grande réputation en Europe depuis le XVIIe siècle, aurait-elle cédé à de basses considérations de politique intérieure ? En tout état de cause, c’est une faute d’appréciation grave que l Sublime Porte (El Bab al-Ali) vient de commettre en pensant être assez puissante pour compromettre la désignation du premier Ministre danois au poste de secrétaire général de l’OTAN…
    En apparence, la Turquie a voulu contenter ses islamistes choqués par l’ancienne affaire des caricatures publiées jadis dans un journal danois. Il est vrai qu’il ne faut pas porter atteinte aux croyances religieuses ni aux convictions philosophiques des gens. Et l’on peut comprendre l’émotion de quelques uns. Mais il faut aussi respecter les traditions libertaires et railleuses de la presse occidentale, c’est-à-dire européennes.

    Lire la suite

  • LA LOI DANS LE JUDAÎSME ET LE CHRITIANISME : Saint PAUL et les rabbins

    Imprimer

    LA LOI DANS LE JUDAÎSME ET LE CHRITIANISME : Saint PAUL et les rabbins
    Originellement, je pensais traiter du livre de l’abbé Michel Quesnel  Les chrétiens et la loi juive : une lecture de l’épître aux Romains (Cerf, rééd. 2008) indépendamment de tout autre ouvrage. Mais en fouillant la pile de livres sur le bureau, j’exhume un autre livre, édité lui aussi par le Cerf sur Isaac Elmaleh, Désir de loi : talmud et société. Alors, j’ai décidé de les traiter conjointement pour produire une sorte d’étude de contraste.
    Avant la traduction de l’hébreu des décisions jurisprudentielles du rabbin Elmaleh, nous pouvons lire les préfaces d’Elie Wiesel, de Manitou (Léon Ashkénazi) et celle du propre fils de l’auteur,  Emile H . Maleh. des lignes denses et émouvantes qui rendent un hommage mérité à l’œuvre d’un père aimé et adulé.
    En passant de la lecture attentive d’un livre à l’autre, j’ai pu constater, une fois de plus, combien les chrétiens, jadis juifs, s’opposèrent à leurs frères, restés fidèles à la synagogue, sur le thème de la pratique ou de l’abandon des commandements et préceptes divins.
    Quand on compare les fortes pages de Saint Paul à celles d’un simple rabbin d’une petite cité d’Afrique du Nord, on ne ressent nullement l’effet d’un profond déséquilibre. Certes, à Saint Paul, on peut comparer Maimonide ou Nahmanide, voire Moïse de Léon, l’auteur de la partie principale du Zohar… Et pas un simple guide spirituel d’une petite communauté juive. Et pourtant, cela ne choque pas. Ce qui reste entier, c’est la problématique du statut de la loi , en général.

    Lire la suite

  • L’ANNIVERSAIRE DE L’OTAN : SOIXANTE ANS DEJA !

    Imprimer

    L’ANNIVERSAIRE DE L’OTAN : SOIXANTE ANS DEJA !
    Depuis 1949, la guerre froide succède à la guerre tout court ; les alliés d’hier se désunissent en raison de l’imposition d’un impénétrable rideau de fer par l’URSS. L’expression, je crois, émanait de Winston Churchill. Depuis, l’Europe a su se maintenir comme une entité militaire, adossée aux USA, et a mené tant d’opérations extérieures, dont la plus importante est celle conduite aujourd’hui encore en Afghanistan.
    On a pu voir sur toutes les télévisions ce beau soleil printanier sur la bonne ville de Strasbourg, éclairant les visages rayonnant des vingt-sept chefs d’Etats et de gouvernements. La chancelière allemande, sereine et maîtresse d’elle-même, accueillant tous ses homologues, et l’inénarrable président du conseil italien, S. Berlusconi suspendu à son téléphone portable, pendant plus d’un quart d’heure.

    Lire la suite

  • LIZZIE DORON JOURS TRANQUILLES. VIVRE APR ES LA MORT

    Imprimer

    LIZZIE DORON JOURS TRANQUILLES. VIVRE APR ES LA MORT. TRADUIT DE L’HEBREU PAR DOMINIQUE ROTERMUND. PARIS, HELOÏSE D’ORMESSON, 2009.
    Les lecteurs réguliers du blog se souviendront peut-être du précédent recueil de nouvelles de cet auteur israélienne ; c’est une femme dont le vécu et le penser sont largement imprégnés par les souvenirs de la Shoah.

    Lire la suite

  • L’ILE DE TAIWAN AUJOURD’HUI.

    Imprimer

    L’ILE DE TAIWAN AUJOURD’HUI.
    Je sors à l’instant d’un petit déjeuner organisé par notre centre de géostratégie Le Forum du futur, en l’honneur du représentant de la République de Chine à Paris, S.E. M.  Michel  Ching Long LU, qui nous donné une excellente conférence sur la situation de son pays, ses difficultés et ses angoisses (le terme n’est pas fort) : la Chine continentale braque sur Formose un peu moins de 1500 missiles…
    Alors que la Chine populaire est reconnue par plus de 170 états, Taiwan ne l’est, à ce jour, que de 23. Est-ce une coïncidence ? Ces Chinois qui refusent le communisme ne sont que 23 millions.

    Lire la suite

  • ESTHER DAVID, LE LIVRE DE RACHEL, PARIS, HELOÏSE D’ORMESSON, 2009.

    Imprimer

    ESTHER DAVID, LE LIVRE DE RACHEL, PARIS, HELOÏSE D’ORMESSON, 2009.
    C’est là un sympathique petit ouvrage, écrit par une femme juive de Bombay, devenue veuve, et que ses propres enfants ont laissé toute seule (de sa propre volonté et non de la leur) pour aller vivre en Israël où il grossissent les rangs de la communauté indienne dans l’Etat juif.ESTHER DAVID, LE L

    Lire la suite

  • MOÏSE par Charles Szlakmann, Paris, Gallimard, 2009

    Imprimer

    MOÏSE par Charles  Szlakmann, Paris, Gallimard, 2009 
    Voici qui ne paie pas de mine mais qui ne passera pas de mine, écrit par un auteur, certes sympathique mais guère spécialiste de la chose et qui est pourtant très agréable à lire, voire même profitable à maint lecteur.
    l’auteur a su mettre à profit sa propre culture générale, quelques textes de spécialistes et surtout sa connaissance de la littérature traditionnelle hébraïque : les commentaires midrachiques, le talmud, les glosateurs postérieurs, les penseurs et philosophes du Moyen Age, toutes ces richesses sont mises à contribution afin de donner de Moïse une image substantielle et riche.

    Lire la suite

  • LE G 20

    Imprimer

    LE G 20
    Difficile de parler d’autre chose, ces jours ci ! En regardantt ce matin les journaux de la presse écrite et en écoutant la radio ou en regardant la télévision, on ne parle que de cela. Et surtout, ici, de la dramatisation voulue par le président français qui a dû ranimer l’alliance franco-allemande pour résister à l’axe anglo-saxon… Elle est bien loin, l’Obamania d’il y a quelques mois. ET que de gens ont mal pris, sur ce même blog, nos réserves, concernant l’action du nouveau président américain. C’est, certes, un homme remarquable, un dirigeant de grande qualité, mais qui, nous le disions, depuis le début, défendra bec et ongles §si on me passe cette expression triviale) les intérêts supérieurs de son pays… Ce qu’il fait, du reste, sans états d’âme…

    Lire la suite