- Page 3

  • LES USA ET L’IRAN

    Imprimer

    LES USA ET L’IRAN
    Il est difficile de suivre activement les méandres de la politique étrangère iranienne. Il faudrait être vraiment rompu à une grande virtuosité exégétique pour y parvenir.
    Je veux parler assurément de la réponse des Iraniens à la proposition de Barcak Obama qui entend privilégier la négociation avec ce pays avec lequel les USA sont fâchés depuis plus de trente ans

    Lire la suite

  • LES PIRATES SOMALIENS

    Imprimer

    LES PIRATES SOMALIENS
    Depuis quelque temps, le monde souffre d’un nouveau mal qui semble prendre de l’ampleur. Je ne parle pas du terrorisme d’al-Quaida, ni du sida, ni même de la famine, ni de la maladie ni de la malnutrition… Je pense aux actes de piraterie au large des côtes somaliennes. Il y a tout juste quelques jours, la France a déploré une victime, un homme parti faire une belle croisière avec son épouse et son enfant de 3 ans, et qui embarqua un couple d’amis à Aden. Attaqué par les pirates, il est décédé au cours de l’assaut mené par les commandos de marine. Le ministre français de la défense a rappelé hier soir que toutes les tentatives de négociation avec les pirates avaient échoué et que ces derniers envisageaient de transférer leurs otages à l’intérieur des terre, ce qui eût horriblement compliqué leur libération. Qui aurait pris des mois, peut-être même plus.

    Lire la suite

  • QUI SONT LES CHRETIENS DU CORAN ?

    Imprimer

    JOACHIM GNILKA, QUI SONT LES CHRETIENS DU CORAN ? PARIS, CERF, 2009
    La version allemande du titre de ce sympathique petit ouvrage qui demeure passionnant en dépit de quelques digressions, est plus adéquate au contenu : il s’agit d’une Spurensuche, d’une traque d’indices pour découvrir quelque chose. L’auteur est sur la trace de quelque chose, en l’occurrence de quelles informations disposaient le prophète de l’islam et le Coran pour parler des chrétiens ? Quelle connaissance avait-on alors, dans ces milieux là, des autres écrits religieux, notamment du judaïsme et du christianisme ? Et qu’entendait-on par la religion de Moïse et la religion de Jésus ?

    Lire la suite

  • Moïse, Platon, Aristote et Laurent Ruquier

    Imprimer

    OUR OU CONTRE L’ÉMISSION DE LAURENT RUQUIER : ON N’EST PAS COUCHÉ…
    Même les intellectuels et les penseurs ont le devoir de  se distraire et de rire en famille. Cela fait partie du lien qui nous unit à l’épouse et aux enfants, étant entendu que la pire des choses pour un philosophe est de se prendre au sérieux.
    Hier soir, donc, après un excellent concert de musique classique (entre autres, La jeune fille et la mort) au CID de Deauville, nous sommes revenus juste à temps pour regarder l’émission de Ruquier qui fêtait sa centième diffusion. Difficile de risquer une analyse complète du phénomène lui-même car on pourrait, non sans motif, s’interroger sur la prolifération de telles émissions et sur leur succès… Mais c’est ainsi : le stress, le travail de plus en plus en prenant, des conditions qui vont en se durcissant, expliquent, peut-être, que nous soyons tous enclins à suivre ce genre de choses qui nous font penser à rien.

    Lire la suite

  • ALGERIE, LES LEçONS D'UN SCRUTIN

    Imprimer

    ALGERIE : RETOUR SUR UNE ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE
    Les dés sont jetés, si je puis dire, et les résultats sont là, comme prévu : élection dès le premier tour à 90* avec un taux de participation de plus de 74%. La cause est entendue. Essayons à présent de rendre juste et vertueux ce qui l’était un petit peu moins. Je veux dire que le président Bouteflika est là et il faut travailler avec lui pour ne pas injurier l’avenir

    Lire la suite

  • CES SALARIÉS QUI SÉQUESTRENT LEURS PATRONS OU LEURS CADRES…

    Imprimer

    CES SALARIÉS QUI SÉQUESTRENT LEURS PATRONS OU LEURS CADRES…
    Depuis quelques semaines, il se passe des choses étranges dans le monde du travail en France. En raison des effets dévastateurs de la crise, des entreprises, voire des usines entières mettent la clé sous la porte et licencient leurs employés qui y travaillaient parfois depuis de très nombreuses années. Perdre son travail, devoir quitter sa région, se recycler alors qu’on est à très peu d’années du départ en retraite, est horrible et insupportable… Mais est-ce que cela permet de violer la loi, de séquestrer son patrons ou ses cadres durant des jours entiers et de ne les relâcher qu’après avoir obtenu satisfaction ? Est-ce que le désarroi que nous comprenons, qui est humain, peut excuser que l’on se laisse aller à un comportement coupable ? En d’autres termes, tous les moyens sont-ils bons pour arriver à ses fins ?

    Lire la suite

  • E PRÉSIDENT BARACK OBAMA ORGANISE CE SOIR LE SECOND SEDER PASCAL A LA MAISON BLANCHE

    Imprimer

    L’UNIVERSALITE DE LA SORTIE D’ÉGYPTE

    LE PRÉSIDENT BARACK OBAMA ORGANISE CE SOIR LE SECOND SEDER PASCAL A LA MAISON BLANCHE

    Le président OBAMA organise ce soir, à la Maison Blanche, le second Séder pascal en invitant des amis et des collaborateurs juifs à sa table pour y parler de la sortie d’Egypte.
    La valeur symbolique de cette invitation et l’occasion à laquelle elle doit sa naissance, dépassent de très loin le cadre d’une simple invitation à dîner.

    Lire la suite

  • QUE SE PASSERA-T-IL DONC EN ALGÉRIE ?

    Imprimer

    QUE SE PASSERA-T-IL DONC EN ALGÉRIE ?

    Pays membre de la Ligue arabe, l’Algérie connaît de nouveau des soubresauts dans sa jeune histoire politique. Si l’élection du président Bouteflika ne fait guère de doute, il s’agit de savoir si sa victoire annoncée, incontournable signifie aussi celle du peuple algérien.
    L’homme n’est pas dépourvue de qualités : grand diplomate, ayant à son actif des fonctions tant nationales qu’internationales, il est parvenu à désarmer les préventions de l’armée, seule authentique détentrice du pouvoir à Alger … Petit à petit, il a réussi à noyauter ce cercle du pouvoir et à nommer au poste de chef d’Etat-major un homme inoffensif, sans danger pour lui.
    Mais le problème, c’est le peuple et le développement économique : comment un pays, grand exportateur de pétrole et de gaz, laisse-il filer sa jeunesse, les haraggas, qui partent vers les côtes européennes, au péril de leur vie, sur des embarcations de fortune ? On nous dit l’Etat est riche mais les citoyens ont pauvres, affectés par chômage endémique…
    Monsieur Bouteflika a encore le temps d’élargir sa victoire afin d’en faire aussi celle du peuple algérien.

    Lire la suite

  • L’HISTOIRE UNIVERSELLE ET L’AFRIQUE

    Imprimer

    L’HISTOIRE UNIVERSELLE ET L’AFRIQUE
    Les déclarations fracassantes de l’ancienne candidate aux élections présidentielles françaises ne cessent de provoquer des remous. L’ancienne candidate du PS a dit à Dakar des mots qui visaient directement un discours fameux de Nicolas Sarkozy  qui exprimait de manière claire une sorte de décalage ou de déphasage entre l’homme africain et l’Histoire, prise dans sens le plus vaste. Elle est allée jusqu’à demander pardon (une sorte de repentance) aux Africains pour les déclarations du chef de l’Etat.

    Lire la suite

  • LE TREMBLEMENT DE TERRE DANS LA RÉGION DES ABRUZZES

    Imprimer

    LE TREMBLEMENT DE TERRE DANS LA RÉGION DES ABRUZZES

    Ce qui vient de se passer dans la région des Abruzzes est terrible. On a commencé par annoncer deux mou quatre morts, le lundi matin tôt et tout à l’heure, le Président du Conseil italien  en déplorait plus de deux cents.
    Me permettrez vous d’évoquer un souvenir vécu, dans ma plus tendre enfance ?
    C’est un tremblement de terre qui a décidé de l’orientation de ma vie. Le tremblement de terre de la ville d’Agadir où je résidais alors avec tous mes frères et sœurs. En 1961 je crois, je n’avais pas encore 9 ans, je me suis réveillé au beau milieu de la nuit en entendant les hurlements de ma mère, mon père étant en voyages d’affaires, comme c’était souvent le cas.
    Nous habitions le quartier résidentiel de la Kissarya et je me souviens encore qu’il y eut, le jour précédent une violente réplique alors que nous étions à l’école… Je me souviens toujours de cette tentation ; c’était comme s’il y avait de l’électricité sous nos pieds, le sol, sans se dérober, bougeait de manière incompréhensible : incompréhensible pour des enfants qui ne comprennent pas encore ce que sont des secousses telluriques et n’ont encore jamais entendu parler de  fractures de la croûte terrestre.

    Lire la suite