- Page 3

  • L’ATTAQUE DU LYCÉE DE GAGNY EN RÉGION PARISIENNE

    Imprimer

    L’ATTAQUE DU LYCÉE DE GAGNY EN RÉGION PARISIENNE
    Que ses passe-t-il dans les établissements d’enseignement secondaire ? Comment concevoir qu’une bande organisée de malfaiteurs, casqués, et armés de barres de fer et de couteaux , a pu faire irruption dans une salle de permanence, y pratiquer des déprédations et s’en prendre aux personnes présents, et en blessant plus d’une dizaine ?

    Lire la suite

  • Loi anti piratage : peut-on empêcher les téléchargements illégaux ?

    Imprimer

    Loi anti piratage : peut-on empêcher les téléchargements illégaux ?
    Le parlement français s’occupe actuellement de réglementer l’accès aux chaînes et aux musiques privées sur internet. Il s’agit d’empêcher que l’on télécharge des programmes (musique, films) sans payer. Est-ce possible ?
    Deux remarques préliminaires s’imposent. La plupart des jeunes –et des moins jeunes d’aujourd’hui- ont découvert sur la toile un continent nouveau. ils passent des heures chaque jour devant leurs écrans. Ils écoutent des musiques qu’ils téléchargent, les échangent avec leurs amis, voient des films même dans leur lit, bref, ce mode de vie et de distraction est bien solidement ancré dans leur vie. Comment le réglementer aujourd’hui, en assortissant la législation de clauses répressives pouvant aller jusqu'à l’interruption de l’abonnement (en laissant toutefois l’accès à la téléphonie et à la télévision) ?

    Lire la suite

  • LE DÉRAPAGE VERBAL DU LEADER DU LKP, ELIE DEMOTTA

    Imprimer

    LE DÉRAPAGE VERBAL DU LEADER DU LKP, ELIE DEMOTTA
    Poursuites ou pas de poursuites ? On s’est souvent demandé comment avait surgi ce mouvement de protestation contre la vie chère en Guadeloupe, avec tant de revendications si ciblées, si bien organisées, au nez et à la barbe des autorités qui n’ont rien vu venir… Cinq semaines de grèves dures, une quasi-paralysie de l’île, des intimidations plutôt graves à l’encontre de ceux,  blancs ou noirs refusant de suivre les mots d’ordre… Tout cela jaillit comme par génération spontanée.

    Lire la suite

  • Le prochain voyage du Souverain Pontife en Israël et en Jordanie

    Imprimer

    Le prochain voyage du Souverain Pontife en Israël et en Jordanie

    Est-ce le signe d’une reprise en main, ou d’une initiative que nous souhaitons heureuse ? Il semble que l’on ait, au Vatican, tiré les leçons de ce tumulte provoqué par la réhabilitation, Ô combien hâtive et presque dépourvue de tout discernement, de quatre évêques intégristes de la fraternité Saint Pie X … Mais ne revenons pas sur cet épisode malheureux qui a valu au pape Benoît XVI et à son entourage les critiques les plus acerbes jamais encourus par un pape ces dernières années.

    Lire la suite

  • Philip ROTH, Un homme. Paris, Gallimard, 2007

    Imprimer

    Philip ROTH, Un homme. Paris, Gallimard, 2007
    Quel étrange ouvrage ! Toujours superbement écrit et magnifiquement traduit. Qui raconte, sur fond autobiographique, le tente mais insupportable décrépitude d’un homme, hanté par la vieillesse, qui sent ses forces, surtout viriles, l’abandonner alors que son envie, ses envies de toutes  les jeunes femmes vont croissant. Et en effet, deux choses obsèdent (comme d’habitude l’auteur de Portnoy et son complexe) les femmes et la vieillesse. La relation entre les deux est claire : un homme si habité par l’envie sexuelle doit s’attendre à des lendemains qui déchantent lorsque l’âge  est venu, il perd à la fois son charme et sa capacité à prendre  les femmes comme il aimait tan,t le faire. Mais le drame, c’est que les envies et les phantasmes, eux,  sont toujours là et ne le quittent guère.

    Lire la suite

  • La base aéro-navale française à Abu Dhabi

    Imprimer

    LA BASE AÉRO-BAVALE FRANçAISE À ABU DHABI
    On connaît depuis un certain temps dékà l’intérêt que porte le président Nicolas Sarkozy au Proche Orient et aux 2Mirats Arabes Unis. La France réintègre le commandement intégré de l’OTAN tout en conservant une large liberté d’action et une grande liberté de manœuvre. Mais le président a considéré que, pour continuer de compter et de peser sur les grandes décisions, la France n’avait plus les moyens d’œuvrer seule, tant que l’Europe n’aura pas encore d’armée digne de ce nom.

    Lire la suite

  • LA PRESSE ET L’ARGENT

    Imprimer

    LA PRESSE ET L’ARGENT
    Dans tous les pays évolués, le problème d’une presse libre et pluraliste se pose. Avec une certaine acuité depuis la crise et ses tourments mais aussi depuis que le numérique constitue une redoutable concurrence. De moins en moins de gens achètent les quotidiens ou les hebdomadaires car ils trouvent chaque matin dans leur courrier électronique des mèls résumant dès l’aurore les grands titres de la presse mondiale. D’autres peuvent consulter, chez eux et gratuitement, toute la presse depuis le Herald Tribune jusqu'aux Yediot Aharonot en passant par tous les journaux américains… Enfin, ce qui dessert le plus la presse, c’est la mauvaise qualité des articles, la grand médiocrité d’un grand nombre de journalistes. Ces derniers n’en sont pas toujours responsables car on les contraint à réagir sur le champ, sans même prendre le temps de la réflexion. C’est pourquoi tant de journaux donnent dans l’à peu près et l’imprécision.

    Lire la suite

  • Des gaits divers bouleversants

    Imprimer

    Des gaits divers bouleversants
    Peut-on, doit-on parler de faits divers dont les média en mal d’émotions rares, nous abreuvent du matin au soir ? J’avoue avoir longuement réfléchi à cette question en découvrant hier soir la séquestration de ce t enfant de 7 ans, reclus par ses propres parents dans un étroit réduit quasi insalubre, depuis tant d’années. On ne peut pas parler de l’anonymat des grandes villes car il s’agit de la ville de Millau dans l’Aveyron, sympathique petite cité où il fait bon vivre et où tout le monde connaît tout le monde. Preuve que personne ne s’intéresse à personne, ce drame humain se déroulait sans réaction aucune de la part des voisins. Tant de gens vivent dans nos campagnes, renfermés, repliés sur eux-mêmes, rébarbatifs, excluant tout intérêt provenant d’autres gens.

    Lire la suite

  • HÉODORE LESSING, LA HAINE DE SOI. LE REFUS D’ÊTRE JUIF

    Imprimer

    THÉODORE LESSING, LA HAINE DE SOI. LE REFUS D’ÊTRE JUIF (traduit de l’allemand avec une intoductions et des notes par MRH)


    Né en 1873 à Hanovre d’un père médecin et d’une mère fille du banquier Ahrweiler, Théodore Lessing a grandi dans un environnement familial détestable ; son père, mari infidèle, battait régulièrement son épouse et son fils lorsque celui-ci s’interposait pour défendre sa mère. Dans de telles conditions, les résultats scolaires de l’enfant ne pouvaient que laisser à désirer. Alors que son père le destinait à des études médicales, Lessing jeta son dévolu sur d’autres matières, notamment la littérature et la philosophie.
    Dans le foyer familial, le judaïsme était présent à l’état de survivance et d’ailleurs, en 1894, le jeune homme quitta temporairement la communauté juive. En 1899, il épousa une jeune femme issue de l’aristocratie prussienne dont les parents refusèrent toute relation avec leur gendre juif. Revenant petit à petit sur sa rupture inconsidérée avec la communauté ancestrale, le jeune homme se dit de plus en plus concernée par ce qu’il nomma l’insoluble question juive. Passionné d’histoire,  il réalisa que l’on devait réfléchir sur le sens à lui donner et aussi sur le rôle joué par le sens de la culpabilité. Les juifs, écrira-t-il dans sa Haine juive de soi (Der jüdische Selbsthaß, Berlin, Jüdischer Verlag, 1930) interprète chaque malheur comme l’expiation d’un péché commis… Quel est le processus historique qui a conduit les juifs à développer cet excessif sentiment de culpabilité et pourquoi les Psalmistes, incarnation d’une sensibilité naïve et d’une certaine joie de vivre ont-il petit à petit cédé devant les imprécation des prophètes d’Israël ?

    Lire la suite

  • LE PRÉSIDENT OMAR EL BÉCHIR, INCULPÉ

    Imprimer

    LE PRÉSIDENT OMAR EL BÉCHIR, INCULPÉ
    Enfin, la justice pénale internationale vient de prouver qu’elle peut être effective, ou, pour reprendre un vieux proverbe oriental, qu’elle n’est pas un couteau sans lame…
    Ce qui se passait au Darfour depuis si longtemps était intolérable. De si nombreuses fois, les Soudanais, et leur chef, avaient été prévenus de cesser leurs persécutions contre de pauvres réfugiés dont plus de 300 000 ont perdu la vie sans compter tant d’autres qui ont été déplacés et meurtris. Malheureusement, dès que de telles mesures sont prises contre des tyrans africains, ceux-ci crient au néo-colonialisme, au racisme, etc… oubliant que la justice internationale vole au secours d’autres hommes noirs, persécutés par leurs propres frères.

    Lire la suite