• Cervantès, Cortazar Fuentes, Marias. Nouvelles en espagnol (Gallimard)

    Imprimer

    Cervantès, Cortazar Fuentes, Marias. Nouvelles en espagnol (Gallimard)

    Ce fut une bonne idée éditoriale de réunir en un même volume et dans une édition bilingue ces quelques nouvelles rédigées par différents auteurs hispanophone, depuis l’époque médiévale jusqu’à nos jours. Elles nous introduisent dans des mondes oubliés avec des mœurs si différentes des nôtres actuellement.

    J’ai bien apprécié la première nouvelle écrite par Cervantès et publiée en 1613 sous le titre Le poids du sang. Je ne résiste pas à la tentation de la résumer à grands traits ici et à en décrypter le message profond d’un monde où la pression sociale, les interdits religieux, bref les pesanteurs sociologiques emprisonnaient l’individu (et surtout les femmes) dans un terrible carcan. Mais cette nouvelle a aussi un message en sous-texte : il existe une Providence qui confie à d’humaines mains le soin de remettre les choses à leur place, revient sur des injustices commises et jamais réparées et célèbre la foi, quoiqu’il arrive, en un ordre éthique universel. Enfin, l’amour rédempteur y joue un grand rôle. Ce dernier élément est la colonne vertébrale de la nouvelle.

    Lire la suite

  • ean-Jacques Rousseau sur la religion. Anthologie présentée et commentée par Alfred Dufoiur (Le Cerf, 2021)

    Imprimer

    Jean-Jacques Rousseau sur la religion. Anthologie présentée et commentée par Alfred Dufoiur (Le Cerf, 2021)

    Avec le présent volume, d’une érudition écrasante mais digeste pour le lecteur attentif ,nous tenons enfin une contribution de qualité, et peut-être même définitive concernant la foi de Jean-Jacques Rousseau, le célèbre Citoyen de Genève (1712-1778) dont les nombreux écrits bouleversèrent le mode de pensée de l’Europe et donc du monde civilisé.

    Je trouve cette anthologie particulièrement bien inspirée et bien réalisée, notamment par sa mise en exergue de passages, plus ou moins longs, plus ou moins univoques, qui résument la pensée théologique ou simplement religieuse de l’auteur. Je commence par citer la toute première : J’ai cru dans mon enfance par autorité, dans ma jeunesse par sentiment, dans mon âge mûr par raison, maintenant je crois parce que j’ai toujours cru/… J’étais croyant, j’ai toujours cru.

    Lire la suite

  • Gisèle Halimi, Le lait de l’oranger, Gallimard (1988, 2021)

    Imprimer

     

    Gisèle Halimi, Le lait de l’oranger, Gallimard (1988, 2021)

    Mais d’où vient donc ce titre étrange ? C’est très simple, durant sa prime enfance, la petite Gisèle se voyait contrainte de boire un bol de lait infect  au petit déjeuner; et quand ses parents avaient le dos tourné, elle vidait le bol de lait dans l’oranger voisin… Jusqu’au jour où les parents finissent par découvrir le pot aux roses…

    L’éminente et très médiatisée avocate d’origine judéo-tunisienne, Gisèle Halimi (née Taïeb), nous a quittés il y a presque un an, le 28 juillet 2020. C’est la première fois que je lis ce livre (paru en 1988) où elle relate son enfance, son adolescence et les grandes causes (dont le droit à l’avortement) qui ont marqué sa vie de femme, de juive et d’avocate. C’est un document de premier ordre pour mieux comprendre les idéaux qui ont guidé l’existence d’une femme parmi les plus remarquables de notre pays.

    Lire la suite

  • La ferme de l’enfant-loup Jean-David Morvan, Facundo Percio, Patricio Delpech (Albin Michel)

    Imprimer

    La ferme de l’enfant-loup Jean-David Morvan, Facundo Percio, Patricio Delpech (Albin Michel)

    Je suis impressionné par cette très belle bande dessinée. Pour moi, c’est le baptême du feu, c’est la première fois que je rends compte d’une BD. Je ne sais pas vraiment comment faire, car c’est très différent du traitement réservé aux livres normaux. Alors je me jette à l’eau en espérant bien faire.

    Lire la suite

  • La gifle…

    Imprimer

    La gifle…

    Assurément, je ne vais pas parler du film de Claude Pinoteau (1974) que nous avons tous vu alors que nous étions de jeunes étudiants. Non point, je vais tenter de tirer les enseignements fondamentaux de ce petit geste contre Emmanuel Macron, qui, dans l’histoire de la France contemporaine, aura de graves répercussions, n’en déplaise au principal intéressé ou aux thuriféraires qui s’acharnent à nier les évidences en parlant de geste isolé, inconsidéré, etc… Bref, dépourvu de signification politique alors que celle-ci est indéniable.

     

    Lire la suite

  • Michel Barnier, La grande illusion. Journal secret du Brexit (2016-2020) Gallimard

    Imprimer

    Michel Barnier, La grande illusion. Journal secret du Brexit (2016-2020) Gallimard

    C’est un document d’une grande rareté que nous offre ici l’ancien ministre français, devenu, suite à ses importantes fonctions européennes, chef négociateur du Brexit. Michel Barnier. Et autant le dire d’emblée, j’ai un préjugé favorable à l’égard de cet homme politique que je considère comme particulièrement bien accompli. Sans avoir l’honneur de le connaître personnellement. Dès les premières pages de ce beau volume, il proclame sa foi en l’Europe qu’il confond parfois un peu avec l’Union Européenne, source de tous nos maux (ou presque) par ces réglementations tatillonnes.

    Lire la suite

  • Michel Serres, La Fontaine. Edité et présenté par Jean-Charles Darmon, Le Pommier, 2021.

    Imprimer

    Michel Serres, La Fontaine. Edité et présenté par Jean-Charles Darmon, Le Pommier, 2021.

    Qui ne connaît, qui ne se reconnaît parmi les Français  en Jean de la Fontaine,? Depuis l’enseignement primaire, suivi des cours au lycée, nous avons tous été imprégnés par l’esprit, l’ironie, la finesse des fables de La Fontaine. Et avons appris par cœur les moralités de ses petites histoires … Certains vont jusqu’à dire : La Fontaine, c’est la France ! La Fontaine en France est comparable à Homère en Grèce, l’un fut l’instituteur de la culture hellénique e t l’autre en fit de même pour la culture française classique.

    Lire la suite

  • Israël, l’impasse ou le degré zéro de la politique…

    Imprimer

    Israël, l’impasse ou le degré zéro de la politique…

    Le propre de l’Etat d’Israël est de constamment nous étonner, et généralement dans le bon sens du terme ; par exemple par sa résilience, sa vigueur, son don d’innovation et sa puissance militaire. Mais depuis quelques années, ce n’est plus le cas, même si on continue, dans tous les milieux, à admirer sa conduite exemplaire dans la lutte contre la Covid-19. Israël, on peut le dire, a éradiqué cette pandémie sur son territoire et a repris la quasi totalité de ses activités, au point d’avoir même levé toutes les restrictions dues à cette infection.

    Lire la suite