• Judaïsme et christianisme dans la philosophie contemporaine Sous la direction de D. Cohen-Levinas et Ph. Capelle-Dumont (Le Cerf, 2021)

    Imprimer

    Depuis quelque temps la pensée philosophique occidentale découvre que «le corps de Dieu» bouge encore, qu’il n’est pas entièrement mort, et que toute vie ne l’a pas définitivement quitté.. Bien au contraire, et la lecture de ce riche volume m’a inspiré cette idée. Certes, cette timide reprise se fait ici sous le double éclairage exégétique, parfois même contradictoire, du judaïsme et du christianisme, pour ne pas dire, plus simplement, sous le signe du judéo-christianisme. Cette timide renaissance incite à replacer désormais l’anthropologie biblique au cœur même de la spéculation philosophique contemporaine. C’est, pour ma part, ce que je retiens de ce beau volume, même si la grande diversité des contributions ne va pas toujours dans le même sens.

    Lire la suite

  • Noémie Halioua, L’affaire Sarah Halimi, Le Cerf, 2018

    Imprimer

    Noémie Halioua, L’affaire Sarah Halimi, Le Cerf, 2018

    Voici le premier coup d’essai d’une jeune journaliste de moins de trente ans qui s’est lancée dans une passionnante enquête sur un meurtre abject qui a tant défrayé la chronique et même troublé l’ordre public, en France, à de nombreuses reprises. Noémie a fait ses premières armes comme rédactrice en chef d’Actualité Juive ; depuis peu d’années elle a rejoint l’équipe de I24News à Jaffa et me paraît promise à un brillant avenir.

    Lire la suite

  • Erri de Luca : Montedidio (Mont de Dieu) (Gallimard, 2021))

    Imprimer

    Erri de Luca : Montedidio (Mont de Dieu) (Gallimard, 2021))

    Toutes les nouvelles de cet excellent auteur italien comportent une pensée profonde, des réflexions parfois désabusées sur la nature humaine, des regrets sur la dureté du monde des adultes face aux enfants qui sortent tout juste de l’adolescence et doivent, sans préparation aucune, affronter les épreuves de la vie… C’est un peu la métaphysique de la littérature, pourtant tout en sa voulant moraliste Erri de Luca ne fait pas figure de moralisateur. C’est un discours qu’il ne tient jamais. Enfin, dans la quasi totalité de son œuvre, ce romancier n’oublie jamais la référence juive : et ce cas précis ne constitue pas une exception à cette règle…

    Lire la suite

  • Danielle Cohen-Levinas, L’impardonnable. Le Cerf

    Imprimer

     

     

     

    Danielle Cohen-Levinas, L’impardonnable. Le Cerf

    Une tragédie impardonnable… Ainsi se lit la dernière phrase du premier chapitre et qui donne le ton au reste du livre

    L’antisémitisme est un sujet aussi vieux que le monde. L’auteure du présent essai a donc eu beaucoup de courage en abordant un sujet inépuisable, selon un angle nouveau. C’est une bonne chose de croire en l’efficacité d’un tel pari. Pour ma part, spécialiste à la fois du Moyen Age judéo-arabe et de la philosophie moderne judéo-allemande, j’ai pris un certain plaisir à suivre ce livre. Non pas que j’y aie appris quelque chose de radicalement nouveau mais en constatant que le débat est toujours le même : l’identité juive (si éclatée, si changeante, si fuyante et si surprenante) est-elle compatible avec la culture européenne ? Et si la réponse est positive, comment expliquer (je ne dis pas justifier) Auschwitz ? Cela nous entrainerait trop loin et nous contraindrait à des révisions déchirantes, du genre : avons nous été floués par l’esprit des Lumières qui avait foi en l’infinie perfectibilité du genre humain ? Cela signifierait aussi que le chemin ouvert par Moses Mendelssohn, le fondateur du judaïsme moderne, était une impasse ?

    Lire la suite

  • érémie Galion, Henry Kissinger. L’Européen (Gallimard).

    Imprimer

    Jérémie Galion, Henry Kissinger. L’Européen (Gallimard)

    Voici un livre sans prétention, écrit dans un style sobre, mais qui pénètre bien le secret de cette vie unique, celle d’un garçon juif allemand, contraint de quitter son pays natal en 1938 , suite aux persécutions nazies, et qui débarquera à New York avec pour seul viatique une puissance intellectuelle rare et une volonté de survivre à tout prix. Mais le futur superman de la diplomatie américaine prendra sa revanche sur un sort néfaste lorsqu’il reviendra dans son ancienne partie, sur les décombres fumantes du IIIe Reich, sanglé dans un uniforme de l’armée américaine… Dès lors, ce fut une course ininterrompue vers les sommets. Certes, comme toute vie dans cette vallée des larmes, il y eut des zones d’ombre et des échecs, vite rattrapés par une célébrité à l’échelle de la planète.

    Lire la suite

  • Jérémie Galion, Henry Kissinger. L’Européen (Gallimard)

    Imprimer

    Jérémie Galion, Henry Kissinger. L’Européen (Gallimard)

    Voici un livre sans prétention, écrit dans un style sobre, mais qui pénètre bien le secret de cette vie unique, celle d’un garçon juif allemand, contraint de quitter son pays natal en 1938 , suite aux persécutions nazies, et qui débarquera à New York avec pour seul viatique une puissance intellectuelle rare et une volonté de survivre à tout prix. Mais le futur superman de la diplomatie américaine prendra sa revanche sur un sort néfaste lorsqu’il reviendra dans son ancienne partie, sur les décombres fumantes du IIIe Reich, sanglé dans un uniforme de l’armée américaine… Dès lors, ce fut une course ininterrompue vers les sommets. Certes, comme toute vie dans cette vallée des larmes, il y eut des zones d’ombre et des échecs, vite rattrapés par une célébrité à l’échelle de la planète.

    Lire la suite

  • Pierre-André Taguieff, Les nietzschéens et leurs ennemis. Pour, avec et contre Nietzsche. Le Cerf

    Imprimer

    Pierre-André Taguieff, Les nietzschéens et leurs ennemis. Pour, avec et contre Nietzsche. Le Cerf

    C’est un très bel ouvrage que vient de nous offrir notre éminent collègue Pierre-André Taguieff en se chargeant d’examiner de près le dossier Nietzsche. Ce penseur qui philosophait avec le marteau (sic) est probablement l’homme qui a influencé le plus de gens en si peu de temps. Et cette multitude d’influences exercées dans les camps les plus divers a suscité de grandes divergences d’interprétations. Je retiens d’emblée la réticence du philosophe mort en 1900 après une crise de démence très grave, de fonder un système qui l’identifierait au sein de l’histoire intellectuelle de l’humanité. Pour lui, ceux qui ont mis au point un système n’ont fait que commettre une autobiographie qui ne voulait pas dire son nom…

    Lire la suite

  • Méditations sur quelques événements récents…. Israël et le Hamas.

    Imprimer

    Méditations sur quelques événements récents….

    Réduit à sa seule dimension religieuse, le conflit israélo-palestinien apparaît insoluble. Or, c’est le pari que vient de réussir, hélas, le mouvement terroriste du Hamas., en faisant croire que la mosquée d’Al-Aksa était menacée

    Mais prenons les choses dès le début et voyons comment les événements se sont dégoupillés à l’instar d’une grenade incendiaire.

    Lire la suite

  • François Hartog, Confrontations avec l’Histoire (Gallimard)

    Imprimer

    François Hartog, Confrontations avec l’Histoire (Gallimard)

    Voici un beau livre, écrit par un éminent historien, et surtout un historien qui parle dans son premier chapitre d’une confrontation entre l’historien et le prophète. Enfin, un historien de métier qui trouve normal de s’intéresser à l’Antiquité à la fois païenne et biblique, sans traiter de manière hautaine les matières si riches et si fécondes de l’Ancien Testament. FH replace, pour un temps au moins, le donné biblique au centre de la spéculation philosophique contemporaine, même si, comme il l’écrit lui-même, être du même temps ne signifie pas forcément qu’on est des contemporains…

    J’ai un petit regret : si j’avais lu François Hartog plus tôt, j’aurais écrit autrement mon Que sais-je ? intitulé l’historiographie juive…

    Lire la suite

  • Vincent Peillon, Une théologie laïque ? PUF, 2021.

    Imprimer

     

    Vincent Peillon, Une théologie laïque ? PUF, 2021.

    On croit généralement et de prime abord, que Dieu n’est pas l’affaire de la gauche… Pourtant Jaurès avait, en son temps, montré l’importance qui revient à ce sujet. En entreprenant la lecture de ce talentueux ouvrage, je me suis attardé sur les deux citations placées en exergue, où il est question d’élargissement par opposition à l’emprisonnement dont est victime la divinité. Cela m’a fait penser à Renan (que Jaurès critiquait infra) en personne qui recommandait d’élargir le sein d’Abraham, une demande, qui, si elle avait abouti, il y a deux mille ans, aurait épargné à l’humanité ce douloureux divorce entre judaïsme et christianisme… On peut avoir une approche moderne et sensée de Dieu, sans tomber dans les travers d’une exégèse fondée sur une orthodoxie douteuse et qui ne recule devant rien pour faire triompher ses vues.

    Lire la suite