Ce manuscrit est parvenu entre nos mains par d’heureuses circonstances

Imprimer

hayoun manuscript.jpg

Ce manuscrit est parvenu entre nos mains par d’heureuses circonstances ; nous allons tenter d’en analyser le contenu sans jamais porter atteinte à son esprit originel et à son authenticité . Le contenu de ce document se présente en un seul feuillet d’un papier à en-téte , appartenant à un négociant renommé à Agadir (Maroc) ,  Jacob Hayoun (ZaL) ; il remonte au tout début des années 30 ,ce qui nous place dans une actualité vieille de 90 ans.

On peut télécharger ici le manuscrit et là notre analyse

Nous devons cette délicate attention à Madame Anath Ittah , fille de Jacob Hayoun (ZaL)  et à sa sagacité de l’avoir opportunément  extrait des archives familiales , pour le mettre à notre disposition .Connaissant par ailleurs  les grandes qualités humaines de Jacob Hayoun (ZaL), nous n’avons pas rencontré de difficultés particulières pour remonter son cheminement , et expliquer sa conservation dans les archives familiales. Jacob Hayoun (ZaL) avait la réputation d’offrir l’hospitalité aux rabbins de passage dans sa ville ,venus là , pour l’avancement de leurs propres œuvres exégétiques ou pour soutenir les institutions talmudiques dont ils avaient la charge.

Cette générosité était ancrée dans la conscience du plus grand nombre des juifs du Maroc de cette époque .Il n’est donc pas exclu que l’auteur de ce document ait voulu laisser à son bienfaiteur un témoignage de reconnaissance. une sorte d’hommage, de gratitude, à l’adresse d’un chef de famille, soucieux de participer à la diffusion d’un message spirituel.

On peut télécharger ici le manuscrit et là notre analyse

Les commentaires sont fermés.