Que ressent on le jour de son anniversaire?

Imprimer

 

Que ressent on le jour de son anniversaire ?

 

 

 

Question difficile , voire délicate. Certains, surtout les dames, sont inquiètes de voir le temps qui passe et le temps imprimer ses outrages sur leur apparence. D’autres sont fiers d’avoir enfin dix-huit ou vingt et un ans. D’autres, enfin, fêtent leur trentième anniversaire. Mais l’anniversaire le plus dur pour un homme, c’est évidemment la cinquantaine, le reste suit à peu près normalement, comme la soixantaine. Mais à ce moment là, on voit les rangs s’éclaircir autour de soi : en général, les parents sont déjà partis pour un monde réputé meilleur, d’autres tombent gravement malades, d’autres, enfin, se préparent à se retirer dans des contrées où ils pourront bénéficier d’un climat plus clément.

 

 

 

Le jour de son anniversaire, on pense surtout à ses parents lorsqu’ils ne sont plus là. On se demande ce qu’ils auraient ressenti de voir leur fils ou leur fille avancer si bien dans l’existence. Ressentiront-ils une légitime fierté ? Partiront-ils dans l’éternité, enfin apaisés et la satisfaction du service accompli ?

 

 

 

Mais pour celui qui fête avec sa famille ou ses amis son anniversaire ; ce sont les bons vœux par téléphone, par mel, les cadeaux, un dîner dans un excellent restaurant, du champagne de qualité et bien frappé… Et le matin suivant, c’est de se réveiller et de se dire que dans un monde déchiré par la violence la plus aveugle (voir Nairobi ) qu’il est bon d’être vivre et en bonne santé.

 

Les commentaires sont fermés.