Les conséquences de l'attaque chimique en Syrie

Imprimer

Les conséquences de l'attaque chimique en Syrie

Il est clair que les USA et l'OTAN vont se passer de l'accord du conseil de sécurité de l'ONU pour prendre à partie un régime barbare qui n'héiste pas à sacrifier sa propre populatuon pour se maintenir avec l'aide de ses alliés iraniens et libanais. Leproblème est que le régime de Bachar ne consentira pas àtomber tout seul, il voudra enflammer la région, un peu comme Samson, dans le livre des Juges, qui se suicide en entraînant dans la mort le plus de philistins possible...

L'opinion publique américaine est contre toute idée d'intervention, mais le Pr Obama n'a plus rien à perdre car il ne peut plus se réprésenter. Or, il y va de la crédibilité de son pays, le seule sans lequel l'Occident ne peut rien entre prendre.

Le Pr Obama va probablement désigner quelques cibles stratégéiques à la VIe flotte, basée en Méditerranée. Les tomahawks viseront des dépôts de munitions, des pistes d'aterrissage militaires et quelques sites startégéiques surveillés et gardésen Syrie par les supplétifs iraniens.

La crainte ne porte pas sur la réaction des Iraniens dont l'armement est vétuste et la capacité de réacité peu crédible face à la capacité de l'armada US. Ce qui est à craindre, c'est que cela peut transformer tout le Proche Orient, je dis bien toute la région en poudrière. D'un autre côté, on ne peut pas, sans s'auto renier, laisser Bachar avancer sur cette voie du massacre resté impuni.

Il faut donc réagir et c'est en cours. Le Hezbollah libanais ne manquera pas de réchauffer le front avec Israël et nous assisterons peut-être à des nouveautés.

Je pense au titre d'un livre du défunt général Moshé Dayane, titre emprunté au livre de SAmuel: ha=laénétsah tokhal hareb? Le gliave ne sera t il donc jamais repu?

Les commentaires sont fermés.