Indomptable nature: les orages d'hier en Normandie et sur la région parisienne

Imprimer

Indomptable nature

Hier, au cœur de la Normandie, après une matinée ensoleillée et un début d'après midi plus que convenable, de gros nuages noirs se sont accumulés sur la plge de Blonville, chassant les vacanciers de leurs chaises longues et les forçany à s'engouffer dans leurs véhicules ou dans le café en bord de mer.

Revenus à la maison, nous n'avons eu que le temps de se mettre àl'abri avant que ne déchaîne un orage comme je n'en avais encore jamais vu. Des trombes d'eau, un véritable mabboul (déluge); des bourrasques dont je me demandai si elle n'allaient pas emporter le toit et enfin, en guise de cerise sur le gâteau, la panne d'électricité.

Nous prenons la voiture pour rejoindre des amis à Pont l'Evêque: ils hésitaient à venir tantle météorologie locale était peu sûre, voire menaçante. Et une fois arrivés au restuarant, voici qu'ici aussi les lumières s'éteignent. Et finissent par revenir. Imaginez vous la scène: une quarantaine de personnes dans un restaurant très agréable, et soudain plus d'électricité pour cuisiner… Ce risque a effleur l'esprit de tous les convives.

Mais enfin tout est rentré dans l'ordre. Tout finit par s'arrneger, nous dit-on. Mais une fois rentrés à la maison, il fallaut s'éclairer à la bouhie: pas d'ordinateur, pas de télévision, pas de thé chaud pour accompagner le fumage d'un cigarre/ Au fond, nous sommes des colosss aux pieds d'argile (ein Riese mit tönernen Füssen).

Si un jour un ennemi est assee puissant pour désactiviter nos réseaux électriques et informatiques, nous ne pourrons rien faire pour l'affronter.

Ce fut curieux de voir sortir toutes ces bougies de la cave pour introduire un peu de lumière dans l'obscurité. On comprend mieux que dans les ythes fondateurs de la l'humanité, la Bible accorde au fiat lux (Yehi or) le rôle principal

Même lesprophètes d'Israël célèbrent les rosées de lumière de Dieu (ki tallé orort tallékha…)

Les commentaires sont fermés.