L'élection de Villeneuve sur Lot: simple secousse ou véritable trembelement de terre?

Imprimer

L’élection de Villeneuve sur Lot : simple secousse ou véritable tremblement de terre ?

La question peut effectivement se poser au vu des commentaires qui ont suivi l’annonce des résultats. A l’ordre du jour, bien entendu, le score inattendu et anormalement haut du Front National avec une progression de près de 20% d’un tour de scrutin à l’autre : du jamais vu. En général, le FN se tassait, parfois même reculait au second tour et voici que cette fois il fait un bond en avant. Comment expliquer cette mutation ?

Les explications les plus simples sont toujours les plus vraies, il est inutile d’aller chercher je ne sais quelles obscures motivations poussant des électeurs ayant voté pour François Hollande il y a 14 mois à se reporter sur le candidat du FN, un jeune homme absolument inconnu et au demeurant parfaitement inoffensif. Un peu le gendre idéal, lui-même dépassé par l’ampleur de son score. Alors, pourquoi ?

Il y a la crise économique qui n’en finit pas, l’inexpérience de nombreux ministres, les discordes entre membres du gouvernement qui s’étalent au grand jour, mais il y a aussi l’insécurité, la délinquance et l’immigration non européenne. Mettez vous à la place du Français moyen (sans oublier que Paris n’est pas la France) qui regarde le soir ou à midi sa télévision : on annonce un nouveau mort à Marseille, des gardes à vues d’anciens ministres ou de grands patrons ou de hauts fonctionnaires, la tricherie de certains grands sportifs, la comparution en correctionnelle de quelques footballeurs ayant recouru aux services d’une jeune prostituée (mineure !!)…… Cette même télévision n’ayant rien de mieux à vous montrer exhibe la brillante reconversion de ces jeunes filles dévoyées en mannequins, en stylistes de modes, etc…

Comment voulez vous que les gens ne perdent pas leurs repères ? Ce matin encore, on annonçait l’arrestation de six convertis à l’islam qui projetaient des attentats sur le sol français. Vous comprenez mieux désormais pourquoi les gens se tournent vers d’autres partis.

Mais cela devient largement inquiétant lorsqu’on réalise que ce vote a tendance à s’enraciner, à devenir, comme on dit, une adhésion et non plus une simple protestation. Apparemment, la France que veulent les Français est une France fidèle aux valeurs du FN.

Mais il y a un fait qu’à Paris tous ignorent : Paris n’est pas la France : ce qui semble dans la capitale normal ne l’est pas vraiment en province où les gens sont plus attachés à leurs traditions locales et la perte de l’homogénéité de la population vraiment française peut réserver des surprises. Si les partis traditionnels y mettaient bon ordre leurs électeurs reviendraient à eux. Sans coup férir. Mais hélas, tous ces messieurs dames sont trop accaparés par leurs propres petits affaires…

Les commentaires sont fermés.