Titre de la note La guerre secrete au Proche Orient ?

Imprimer

 La guerre secrete au Proche Orient ?

 

Au moment même où nous écrivons cet article, la radio israélienne interrompt ses programmes à intervalles réguliers pour rendre compte d’une opération de commando contre la Syrie, afin, dit-on, d’empêcher que des stocks d’armes chimiques ne tombent entre les mains du Hezbollah libanais.

 

Par ailleurs, il y a deux jours environ, on signalait une forte explosion dans un site atomique iranien enterré. Cet accident demeure mystérieux et pourrait renvoyer à des activités clandestines de la CIA et d’autres services en Iran.

 

On n’a pas prête une grande attention à une déclaration apparemment anodine de Ehoud Barak, l’actuel ministre de la défense d’Israël, qui louait les exploits des USA contre le programme nucléaire iranien… Etait-ce une manière allusive de renvoyer à ce qui était en train de se passer ? Il est trop tôt pour le dire.

 

En effet, le Pr Obama avait bien dit et de manière très tranchée qu’il n’accepterait jamais un Iran nucléarisé. Si donc, ses services ont conduit une action clandestine en Iran, rien d’étonnant à cela.

 

Au fond, les deux déclarations se complètent, celle de Barack à Davos et celle d’Obama à Washington.

Commentaires

  • Il semble que la guerre secrète ne s’arrête pas, de bien différentes formes ; je crois que Israël met au courant ses partenaires (voir plusieurs voyages
    De dignitaires à Russie et Usa) mais décide seule. Après tout est la seule nation qui risque de disparaitre si n’extrême pas sa prudence pour agir sans grande crainte de riposte. Bien sur personne avoue et personne est intéressé à le faire…On est allé faire quoi et où ? Avec
    Il semble que la guerre secrète ne s’arrête pas, de bien différentes formes ; je crois que Israël met au courant ses partenaires (voir plusieurs voyages
    De dignitaires à Russie et Usa) mais décide seule. Après tout est la seule nation qui risque de disparaitre si n’extrême pas sa prudence pour agir sans grande crainte de riposte. Bien sur personne avoue et personne est intéressé à le faire…On est allé faire quoi et où ? Super vos conférences! Avec symphatie. Carmen

Les commentaires sont fermés.