Le régime syrien, coupable de crimes contre l'humanité

Imprimer

Le régime syrien, coupable de crimes contre l'humanité

Depuis un certain temps déjà, le régime de Bachar el Assad recourt à une arme particulièrement abjecte, l'attaque de boulangeries devant lesquels de pauvres civils affamés font la queur pour se snourir. C'est particulièremenr repoussant d'agir ainsi, car le régime ne trouve plus d'autres moyens de combattre la rebellion, alors il s'en prend aux populations des régions libérées. La dernière remonte à avant-hier et a fait plus de 60 victimes, sans compter les blessés, plus d'une cinquantaine dont plusieurs se trouvent dans un état critique. Au fond, la diplomatie russe n'a pas tort de dire que même si on lui conseillait de quitter le pouvoir BAchar n'écoutaerait pas les conseils dans ce sens. La conférence de presse de Vladimir Poutine dans ce sens était encore plus éloquente: il a reconnu que la famille du dictateur avait mis le pays sous coupe réglée depuis plus de quarante ans et que lui-même ne se considrérait pas comme le protecteur de ce régime, mais il estimait la situation blouqée, avec, en outre, l'impossibilité pour l'une des parties de l'empoter sur l'autre…

Quoi qu'il en soit, les Syriens souffrent et meurent. Et ce n'est plus tolérable. Les USA n'ont proféré de menaces qu'en cas de recours aux armes chimiques, mais si cela continue , rien ne prouve qu'Asssade n'en fera pas usage. En fait, il semble qu'il y ait des tractations entre la Russie et les USA pour se débarrasser du régime actuel de Damas.

Il faudrait faire vite car les gens meurent.

Les commentaires sont fermés.