Benjamin Netanyahou a t il commis une erreur diplomatique à Toulouse?

Imprimer

Benjamin Netanyahou a t il commis une erreur diplomatique à Youlouse?

On peut se poser la question en toute légitimté. Qu' a fait le Premier Ministre d'Israël? Devant le président de la République, il a jugé bon de dire que les juifs qui ne sentent pas en sécuroté en France, bien qu'ils soient des citpyens français de plein droit, peuvent émigrer en Israël, le pays des juifs...

Monsieur François Hollande a aussitôt compris le sens de cette phrase et a tenu ) faire une mise au point immédiate: les Juifs français sont des Français comme les autres, ce ne sont pas une miniroté protégée, mais une composaznte fort ancienne de la communauté nationale qui a les mêmes doits et les mêmes devoirs que tous les autres citoyens de ce pays.

Quels sont les non=dits des interventions des deux dirigeants?

Pour Benjamin Netanyahou il y a un rappel histoique à faire: les juifs sont ils une communauté religieuse ou une communauté nationale? En d'autres termes constituent ils une religion disséminée à travers le monde ou, au contraire, un peuple? Et dans ce second cas, leur place serait en Israël, consodédéré comme l'Etat, la strcuture natioanle d'accueil des juifs du monde entier.

Pour le président de la république français, l'enjeu se situe ailleurs. François Hollande sait qu'en Isra¨£el les juifs, y compris ceux qui sont français considèrent que laz France est gagnée par l'islamisme et que l'on s'y sent moins en sécurité, vu le nombre de musulmans sur place et l'augmentation d'actes antisémites. D'où sa rapide mise au point: les juifs français ne sont pas une miniroté protégée mais une composante irremplaçable de la communauté nationale, et ce depuis des temps immémoriaux.

 

En écrivant cette note, je me trouve justement en Israël pour une cérémonie familiale. Et j'entends ce que mes disent les Israéliens sur l'équilibre éthnique et religeieux en France. Les rumeurs alamrmistes que j'entends ne reflètent pas mon point de vue, mais dois les prendre en considération.

Je reviendrai sur cette délicate question plus tard. Mais c'esst une affaire importante qui fera date.

Les commentaires sont fermés.