TitreParis, une ville sûre ? de la note

Imprimer

Paris, une ville sûre ?

 

Depuis quelque temps, les réglements de compte se multiplient dans certaines grandes agglomérations françaises. En tête de ce triste palmarès se touve hélas Marseille où les assassinats en pleine rue ont atteint des porportions plus qu’inquiétantes. Il y a assurément des causes à cela, notamment toute une population confinée dans les cités, rejetée du monde du travail. Même si tous les problèmes ne viennent pas de l’extérieur des cités, mais souvent des cités elles mêmes et des populations spécifiques qu’elles abritent, il faut se pencher sur ce grave problème qui réduit un pourcentage sans cesse croissant de gens à une vie marginale, à donc à sombrer dans la délinquance.

 

Il y a de cela de nombreuses années, un homme politique d’extrême droite avait dénoncé cette dérive de la politique de la ville, alertant sur des concentrations homogènes dans de véritables ghetto qui ne disaient pas leur nom… Il avait même parlé d’une cinquième colonne qui finirait par s’armer et par mettre en péril la quiétude la nation.

 

Pour lui infliger un démenti, il faut maintenant saisir le taureau par les cornes et agir sans plus tarder. Comment faire ? Tout d’abord, retrouver les coupables de ces assauts meurtriers en pleine rue et en plein jour. Or, la police met de plus en plus de temps pour cela. Ce n’est pas un bon signe car on laisse le sentiment d’insécurité gagner la population, notamment dans les quartiers et les cités.

 

Mais la police, à elle seule, ne peut pas tout faire. Il faut donc s’en prendre aux flux migratoires : comment peut on admettre chez soi des gens qu’on ne peut pas intégrer ni nourrir et encore moins soigner ? Comment admettre en Europe des familles nombreuses, démunies et qui ne viennent que pour bénéficier des minima sociaux ? Certes, toute société civilisée se doit de se porter au secours de gens ayant besoin d’aide. Mais on peut le faire chez eux, en leur portant secours chez eux et en les y fixant.

 

Les règlements de compte qui se multiplient en raison de la prolifération d’armes de guerre font très mauvaise impression. C’est la réputation même des villes de France qui est en jeu. Il faut saisir toutes ces armes introduites illégalement dans le pays. Et aussi mettre fin au trafic de drogue, source de tous les maux.

Les commentaires sont fermés.