Les élections américaines

Imprimer

Les élections américaines

 

Ce que je vois des élections présidentielles aux USA m’a fait penser à une réflexion, peu amène, d’un homme politique français, disparu depuis des années, un fidèle lieutenant de Valéry Giscard d’Estaing, Michel Poniatowski dont le fils siège depuis quelques temps au Sénat. Cet ancien ministre de l’intérieur avait dit que les grands hommes d’Etat se trouvaient de ce côté ci, de notre côté de l’Atlantique…

 

Avait-il raison ou a-t-il encore raison ? Je crois qu’il disait cela à propos de Jimmy Carter. Mais ne pouvons nous pas reprendre ce jugement pour Barack Obama, même si M. Romney ne vaut guère mieux . Pourtant, de cette élection dépendent tant de choses en notre bas monde puisque l’Amérique est la plus grande puissance, la seule qui compte vraiment, depuis la disparition de l’URSS.

 

Qui de Romney et d’Obama va l’emporter ? Le président actuel est réputé pour son indécision, ses atermoiements, voire son irrésolution chronique. Il veut un second mandat pour parachever ce qu’il lui reste à faire. Mais justement, qu’a-t-il fait ?

 

Les Américains reprochent à leur président actuel de s’être arcbouté sur la couverture maladie universelle (ce qui est à mes yeux une nécessité morale, une ardente obligation) au lieu de lutter de toutes ses forces contre le chômage. Les Américains veulent du travail et une relance de l’économie. Le reste doit venir après car là-bas les salariés sont tous leur caisse d’assurance maladie chez leurs employeurs. En France, la mentalité est autre… Ce qui signifie que si vous avez un emploi stable, vous êtes bénéficiaire de l’assurance maladie… Obama a donc commis une erreur.

 

Est ce que M/ Romney est meilleur ? Est ce que sa promesse électorale de créer 12 millions d’emplois est crédible ? Je le souhaite. Mais voici un homme dont certains aspects de son activité restent un peu flous. Cela dit, même son inexpérience en politique étrangère ne saurait être un argument puisque Obama n’en avait aucune lorsqu’il fut élu.

 

Il se pourrait fort que les USA optent pour le changement et la mobilité. Espérons qu’il feront le bon car comme le dit le vieux prophète hébreu du Vie siècle avant Jésus, de leur paix et de leur prospérité dépendent notre paix et notre prospérité.

Les commentaires sont fermés.