Retour d'Israël

Imprimer

Retour d’Israël : entre nostalgie et déception.

A chaque retour d’Israël, je suis très partagé : j’avais hâte de revenir à Genève et à Paris et d’un autre côté, une fois sur place, je regrette le beau ciel bleu, d’une limpidité absolue.

 

Il ne s’agit pas de critiquer Israël ni de l’affaiblir, bien au contraire et tout ce que nos yeux rencontrent dans ce pays témoignent de son exceptionnelle vitalité et expansion économique, l’une des plus fortes au monde.

 

Mais c’est la mentalité des habitants qui fait défaut. Presque tout est à revoir dans leur éducation ou plutôt leur inéduquation.

 

Ils se soucient des autres comme d’une guigne, crient et hurlent au lieu de parler, conduisent comme des fous, sont peu fiables, ne respectent jamais les horaires et ne pratiquent nullement les fondements de l’éthique juive.

 

J’avoue qau terme d’un mois passé en leur compagnie, je suis heureux de retrouver notre bonne vieille Europe, faite d’éduction, de bonnes manières, de délicatesse et de culture.

 

Mais je finirai par une citation d’Isaac Bashevis Singer : les juifs sont insupportables mais comment ferais je si je devais vivre sans eux…

Les commentaires sont fermés.