Un premier mai, pas comme les autres…

Imprimer

Un premier mai, pas comme les autres…

 

Le fait que la campagne présidentielle se situe au tout début de ce mois de mai 2012 confère à la fête du travail une valeur particulière. En effet, mis à part le front national, les partis ne se montraient en ce jour sacré pour tous les salariés de la terre. On laissait aux syndicats ouvriers et autres le soin de défiler et de défendre des intérêts spécifiques. Cette fois-ci, c’est bien différent.

 

La nouveauté vient de deux directions : la première est la décision d’un syndicat pro communiste qui a donné une consigne de vote de manière très claire. Jadis, on savait pertinemment pour qui les cadres de la CGT voteraient, c’est-à-dire contre la droite, mais cela n’était pas verbalisé aussi franchement. La deuxième nouveauté est la décision du président candidat d’organiser Place du Trocadéro un gigantesque meeting en faveur du vrai travail…

 

L’expression peut surprendre mais elle vient bien de Nicolas Sarkozy qui entend ne pas laisser à ses adversaires le monopole de cette journée symbolique. Je l’ai entendu tout à l’heure sur BFM Tv, dans l’émission de Jean-Jacques Bourdin qui a été très offensif, presque agressif. Il faudra d’ailleurs, un jour, revenir sur l’impact des journalistes dans toutes ces campagnes électorales.

 

Que signifie la notion de vrai travail ? N.S. vise probablement ceux qu’il considère comme des privilégiés, dont le statut est protégé mais qui, en dépit de leur sécurité d’emploi protestent tout le temps. Il y entre 26 et 27 millions de population active dont six sont des fonctionnaires de quelque catégorie que ce soit. Les autres, l’écrasante majorité, travaillent dans le secteur privé et sont donc soumis aux aléas du marché qui, ces derniers temps, fluctuent sans cesse.

 

Le chômage est une calamité. Il faudra absolument trouver de nouvelles voies pour le résorber et ouvrir des débouchés nouveaux. L’idée de NS de faire voter une loi, s’il est élu, garantissant à chacun le droit à une nouvelle formation professionnelle, est excellente

Les commentaires sont fermés.