Mais qui sont ces adolescents qui tuent froidement leur camarade ?

Imprimer

Mais qui sont ces adolescents qui tuent froidement leur camarade ?

 

D’aucuns s’étonneront qu’un philosophe se pencher sur un fait divers particulièrement crapuleux : trois ou quatre adolescents exécutent froidement de deux balles de 22 long rifle un de leur camarade, susceptible de les dénoncer  pour un cambriolage… Et après l’avoir froidement exécuté, l’un d’entre eux entreprend de brûler le cadavre… Et cela s’est passé en France, dans le département de la Seine maritime !

 

Comment est ce concevable ? Qui est responsable ? La violence au sein de la société, les réseaux sociaux (twitter, Facebook, etc), en gros l’internet ? Ou la télévision avec ses films où la violence règne de manière absolue et où les scenarii de films sont à déconseiller, surtout à un public d’enfants ?

 

Je ne sais. Beaucoup de parents de tous les milieux laissent, par nécessité, leurs enfants seuls à la maison, et ces derniers se gèrent tant mal que bien, en quête d’une présence, d’un soutien ou de conseils. Et il n y a personne pour leur en donner. Mais tout de même que des moins de vingt aient autant de sang froid pour exécuter sans ciller un de leurs anciens camarades, c’est du jamais vu.

 

Dans ces colonnes, j’ai toujours défendu la nécessité, impérieuse, vitale, de réintroduire un minimum d’éducation civique dans toutes les écoles, laïques ou privées. Depuis la désacralisation de tous les gestes de l’existence, la vie, en elle-même, est devenue une quantité négligeable.

 

C’est un échec flagrant et grave de nos sociétés. Il est vrai qu’il suffit d’écouter un petit instant la télévision ou la radio pour entendre que tant de gens ont été tués en Syrie, que l’Europe du sud voit grossir ses flots de chômeurs, que les pays arabes s’enrichirent, qu’un islamiste a tué des enfants, bref, des nouvelles récurrentes et peu réjouissantes.

 

Que faire ? Je ne sais mais je sais seulement qu’il faut réagir car en Seine maritime, la semaine dernière, la frontière de l’horreur a été franchie.

Commentaires

  • c'est tout le monde y compris les fondamentalistes et leur puritanisme légendaire.Celui qui veut mettre le monde à ses bottes en maintenant la chaise électrique à la mode.
    Que font ces jeunes? ils renvoient au monde sa propre incapacité à se gérer sans rétrograder.On menace d'amendes des personnes âgées et des handicapés pour fautes de tri dans certaines déchetteries Suisses,et on met des interdits de fumer à des gens ayant oeuvré toute leur vie,voilà le sens de leurs réactions à ces jeunes et on ne peut leur en vouloir,ne faites pas à un petit ce que vous ne voudriez pas qu'on vous fit dit un adage,et notre pays tellement réputé par cette magnifique phrase : pays des droits humains ferait bien se se remettre en cause tous les jours avant de tomber dans l'hystérie sécuritaires ou hygiénique en provenance de l'UE ou des USA ce qui revient au même puisque la France a toujours servi de passerelle à l'Amérique

  • Nombeux sont ceux qui vous diront ,quand on a passé sa vie a sauver des vies humaines,mon dieu que ce monde est fade ,on ne peut que comprendre plus facilement ces réactions d'enfants montrés du doigt mais à qui on montre des images d'une telle cruauté qu'ils ont comme seuls réflexes d'appliquer ce que nous avons fait apres notre sortie de l'esclavage judéo-chrétien,désobéir mais avec toutes les conséquences qui ont été assumées par nous seuls et personne d'autre et ce très jeunes.On dit les gens trop occupés à travailler pour s'occuper de leurs enfants ne rêvons pas dans les années 50 c'était exactement la même situation ,on en a vu beaucoup partir à la légion évitant ainsi *les maisons de redressement *si célèbres dans notre pays
    On voudrait changer les humains en travaillant toujours plus vite,c'est le monde à l'envers et vous allez tous dans le mur ,n'oublions pas qu'à force de fausses plaintes,vues et revues grâce aux reportages bidouillés par la TV entre autre ,les vraies sont rarament perçues ce qui est d'autant plus grave
    excusez la longueur de mes commentaires

  • Pierre, dites-nous que vous ne faites pas caca comme tout le monde

  • Le message ci-dessus n'est qu'une usurpation du pseudo de Corto !

    Par contre Mabut voyant Corto revenir en force sur le blog de Maurice-Ruben, la viré de la page de présentation alors que ramadan, en fait qui n'aime pas Mabut garde toujours sa place privilégiée !

    Quant aux assassins en pampers, que dire ? si ce n'est qu'aucune indication concernant ces tueurs programmés dés leurs gestation n'a été communiqué par les médias, un peu comme si il s'agirait encore un crime en relation avec l'immigration maghrébine ???

    Ce silence devenant de plus en plus pratiqué après une période nous ayant confrontée à des "origines maghrébines" à chaque petit délit et moins petits, sommes entrés dans une phase opposée ? Nous avons eu droit à toutes les éventualités avec merah, il s'agissait d'un règlement de compte après le premier meurtre du soldat de Montauban, puis d'un "fou" suite au double meurtre des deux autres soldats abattus à Toulouse et il fallut encore de nombreuses déclarations visant un néo-nazi avant de lever le "voile" d'un possible islamisme sous-jacent !

    Bien que ce meurtre allant au-delà de toute forme de prévision surtout lorsqu'en voit la fréquence, nous devons d'abord sérieusement nous questionner sur la manière ces informations sont traitées et mise en forme selon les dictats "politiques" ! Nous voyons depuis peu, une retenue vite devenue viscérale vis-à-vis des problèmes liés à la non-intégration de certaines populations dans nos sociétés, j'ai assisté il y a peu au poignardage d'un jeune de 19 ans en plein Genève, sans que pour autant le lendemain aucun journal ne fasse, ne serait-ce, qu'allusion à ce meurtre ! Pas un mot !

    Cela veut dire que dans une ville comme Genève, un jeune se fait trucider sans que la presse en soit autorisée de dire mot ! Je pense, qu'outre le fait que des jeunes ont perdus leurs reperds, les institutions politico-médiatiques opèrent de drôles de manoeuvres, comme si il était plus important de rapporter un simple accident de voiture n'ayant fait aucun blessé et d'occulter l'assassina en pleine rue d'un adolescent ???

    Ce qui aurait fait la une des journaux subventionnés par les pubs des banquiers, il n'y a pas deux ans, a finit par être totalement occulté de nos jours, sans doute de peur d'effrayer les clients des mêmes banques arrosant ceux qui se disent de la presse, les mêmes clients qui ont organisés les misères de ceux qui fuient leurs pays et qui s'entretuent dans ce même Genève !

    La boucle est bouclée, alors Maurice-Ruben, il n'y a pas que les parents, que les consoles de jeux et que la mauvaise éducation, il y a des millions d'immigrés arrivant de plus en plus démunis de tout, y compris de morale qui débarquent chaque jours plus nombreux, alors ces assassins de Rouen, qui sont-ils ? tant que nous sommes écartés des informations les plus importantes, rien ne sert de se prononcer !!!

Les commentaires sont fermés.