A AVILA: de Moïse de Léon à Sainte Térèse d'Avila

Imprimer

De Moïse de Léon à Sainte Térèse d'Avila: de la mystique juive à la mystique chrétienne

De Salamanque à Avila il n y a qu'une petite centaine de kilomètres. Lorsque vous arrivez en vue d'Avila, la vision de ces remparts majestueux vous coupe le souffle. Mais cela rappelle aussitôt des épiosdes peu amusants, lorsque les Maures tenateitn de conquérir cet espace béni ded dieux. Mais cela remet aussi en mémoire l'éradication de toute présence juive dans la péninsule. Quand j'escaladais ces escaliers des remparts en écoutant les explications de la bande audio collée à mes oreilles, j'entendis parler de Moïse de Léon, l'auteur de la partie principale du Zohar. Mais comme à Caceres, tous les sites juifs ont été transformés en sites chrétiens et les juifs convertis de gré ou de force, voire tués ou expulsés.

Tout était bon pour réaliser l'unité religieuse du royaume, mais cela répondait à des impératifs tant politiques que religieux, l'Eglise étant la force la plus considérable du pays. Isaac Abrabanel, fin lettré et homme d'affaires, banquier, a tenté de faire reporter le decret d'expulsion, en vain. Il finit ses jours dans le ghetto de Venise. L'Eglise n'a rien voulu savoir.

Quand je suis rentré dans la chapelle de sainte Térèse, je me suis demandé comment on pouvait entretenir une telle dévotion. Mais quelle foi chez ces Espagnols, mais aussi quelle gentillesse, quelle serviabilité, ce qui tranche avantageusement par rapport à notre personnel hôtelier et de restauration..

AU fond, ce que firent leurs très catholiques majestés il y a plus d'un demi millénaire, s'acssimelrait presque à des crimes contre l'humanité. Mais il faut savoir avancer, aller de l'avant.

Songez qu'on mange les meilleurs tapas à la Casa de las postas, à Avila. Comme quoi tout n'est pas si mal en Espagnol. Et je comprends mieux que l'on dise en France, bâtir des châteaux en Espagne; les Allemands disent être heureux comme D- en France. Les ALlemands parlent du pays de Cocagne, Schlaraffenland.

MAis tout de même ayons une pensée pour les déracinés et les expulss. Et prions pour la paix, la paix des coeurs et des consciences.

Les commentaires sont fermés.