LA DESINTEGRATION DE L’ARMEEE SYRINNE

Imprimer

LA DESINTEGRATION DE L’ARMEEE SYRINNE : LES PREMIERS SIGNES

LA REPRESSION  NE FAIT PAS RELACHE EN SYRIE, DURANT LA SEULE JOURNEE DE VENDREDI DERNIER PRES DE 40 PERSONNES AURAIENT ETE TUEES PAR L’ARMEEE DE BACHAR EL ASSAD ET L’ON A VU LES BOMBARDEMENTS A L’ARME LOURDE DES BATIMENTS DE LA VILLE DE HOMS. CE QUI MONTRE QUE LES DEUX PARTIES SONT LOIN DE CHERCHER L’APAISEMENT OU DE NOUER LE MOINDRE DIALOGUE NATIONAL, COMME ON AIME A L’APPELER DANS CES PAYS.

MAIS L’ELEMENT NOUVEAU SELON MOI EST LE SUIVANT : PLUS DE QUARANTE SOLDATS DE L’ARMEE FIDELE AU PRESIDENT ACTUEL ONT ETE TUES PAR LEURS ANCIENS CAMARADES DEVENUS DES DESERTEURS LUTTANT AUX COTES DES INSURGES. LE FAIT QUE DES SOLDATS PROFESSIONNELS RETOURNENT LEURS ARMES CONTRE LEURS ANCIENS CAMARADES, RESTES FIDELES AU REGIME, CONSTITUE VRAIMENT UN TOURNANT DANS LE CONFLIT. IL Y A QUELQUES SEMAINES, J’AVAIS DEJA RELEVE CETTE EVOLTION QUI N’EN ETAIT ALORS QU’A SES DEBUTS, MAIS A PRESENT ELLE A PRIS UNE GRANDE AMPLEUR. DANS PEU DE TEMPS, SI LES CHOSES NE S’ARRANGENT PAS (ET COMMENT LE POURRAIENT-ELLES ?) UNE PARTIE SANS CESSE CROISSANTE DES CONSCRITS SUNNITES ET NON ALAOUITES VONT RETOURNER LEURS ARMES ET LEUR SAVOIR FAIRE GUERRIER CONTRE LE REGIME QUI VIVRA ALORS CES DERNIERES HEURES.

C’EST DANS CE CONTEXTE QUE BACHAR A ADRESSE UNE VERITBALE MISE EN GARDE A L’OCCIDENT, ALARME PAR LES RUMEURS ET AYANT VU, COMME TOUT LE MONDE ARABE, LA FIN PITOYABLE DE KADHAFI, REFUGIE DANS UNE CANALISATION D’EGOUT ET LYNCHE PAR SES ANCIENS SUJETS QU’IL MALTRAITAIT ET MEPRISAIT. LES MANIFESTANTS NE SE SONT PAS PRIVES DE PORTER DE TELS MESSAGES SUR LEUR BANDEROLES MENAÇANT BACHAR DU MEME SORT. BACHAR A PARLE D’UN TREMBLEMENT DE TERRE SI SON PAYS ETAIT VICTIME D’UNE INTERVENTION ETRANGERE. D’APRES DES  RUMEURS QUI SONT PEUT-ETRE PURE INVENTION, CERTAINES PUISSANCES (DEVINEZ LESQUELLES) ETUDIERAIENT UNE SORTE D’INTERVENTION DEGUISEE QUI PRENDRAIT LA FORME D’UNE AIDE PLUS MUSCLEE AUX INSURGES A PARTIR D’AU MOINS DEUX OU TROIS PAYS VOISINS, APTES A JOUER LE ROLE DE BASES ARRIOERES. LES TROUPES AYANT FAIT DEFECTION SERAIENT ARMEES, RAVITAILLEES, PROTEGEES DANS DES FRONTIERES INVIOLABLES ET BENEFICIERAIENT MEME D’UN APPUI AERIEN LIMITE (HELICOPTERES DE COMBAT) ET SURTOUT D’INDICATIONS SUR LES POSITIONS DES TROUPES DE BACHAR.

LE PROBLEME AVEC LES REGIMES FASCISTES, C’EST QU’ILS NE PEUVENT PAS SE REFORMER NI S’AMENDER. SI KADHAFI AVAIT ACCEPTE DE PARTIR, IL COULERAIT AUJOURD’HUI DES JOURS HEUREUX DANS UN EXIL DORE, A L’ABRI DES POURSUITES INTERNATIONALES. SI BACAHR EN FAISAIT DE MEME, IL S’EVITERAIT UNE FIN AUSSI PITOYABLE. CAR LORSQU’ILK TOMBERA SOUS LES COUPS DE BOUTOIR DE SON PEUPLE, OU DONC TROUVERA-T-IL REFUGE ? NI DANS LES PAYS ARABES QUI LE DETESTENT NI EN AFRIQUE NOIRE NI EN AMERIQUE DU SUD. IL RISQUE DE SUBIR LE MEME SORT QUE KADHAFI.

MAIS DANS L’INTERVALLE, ON A DEPASSE LE CAP DE TROIS MILLE MORTS CIVILS. ET L’ENTREE EN JEU DE SOLDATS ARMES AGUERRIS ET HAÏSSANT LE REGIME VA DECUPLER CE NOMBRE. IL FAUT QUE CELA S’ARRETE ET QUE LES OCCIDENTAUX TROUVENT UN MOYEN DE CONVAINCRE LA RUSSIE ET LA CHINE.

Commentaires

  • Le plus intéressant de cette crise est l'émergence d'un nouvel axe dominant sous-tendu par la montée en puissance du sunnisme. La Turquie alliée aux pétromornarchies du Golfe entendent désormais ouvertement briser l'axe chiite Iran-Syrie-Hezbollah et rétablir une pax ottomane sur le Moyen-Orient.
    C'est dans ce contexte qu'il faut comprendre le soutien logistique croissant accordé aux rebelles syriens par l'armée turque et la rhétorique volontariste d'Erdogan dans le conflit israélo-palestinien. Malgré l'affaire du convoi maritime vers Gaza, cette rhétorique n'est qu'un effet de manche destiné à asseoir sa légitimité dans les masses arabes car sur le fond les intérêts stratégiques de la Turquie et d'Israel restent convergents.

Les commentaires sont fermés.