Les Arabes en Israël

Imprimer

Les Arabes en Israël, suite.

 

Quel hasard, hier soir en allant dîner à Tel Aviv chez Barbounia, petit restaurant de poissons très populaire dans cette ville, j'ai écouté la radio. Le journaliste évoquait le président arabe d'une commission parlementaire israélienne qui déplorait le peu d'Arabes israéliens dans les services publics. Et il citait nomément la société du téléphone, Bézek. PLusieurs membres de cette commission sont arabes; l'une des femmes parlementaires qui en font partie a dit que Bézék devait infléchir sa politique de recrutement dans ce sens, faute de quoi on le lui imposerait par la voie législative.

Je vais vous dire ce que je pense de tout cela. Dans la loi juive, il est strictement interdit de restreindre ou de limiter les ressources d'un être humain ou de l'empêcher de profiter du fruit de son travail. Il y a même un verset des Psaumes qui va dans ce sens ( al timna tov mi béalaw). Mais il y a aussi la recommandation de se protéger et de sauver sa vie. Or, comme je l'écrivaia hier, ces deux principes ne sont pas toujours en accord absolu dans l'esprit de certains. Lors du dîner quelqu'un a énoncé la liste des actes terroristes commis par certains Arabes israéliens... D'autres convives ont dit qu'ils n'étaient pas tous ains. Heureusement- Mais la conclusion générale fut qu'il fallait être sur ses gardes. Dans l'attente de lendemains meilleurs...

Les commentaires sont fermés.