L’attentat d’Oslo

Imprimer

L’attentat d’Oslo

 

L’ffet d’une bombe, c’est bien le cas de le dire. Et pourtant, nous sommes dans le noir, sans savoir ce qui s’est vraiment passé. Les journaux parlent d’un jeune Norvégien, islamophobe (ce qui permettrait d’écarter la piste islamiste), proche, nous dit-on, des milieux d’extrême-droite. Le suspect aurait laissé sur internet un message étrange vantant les hommes ayant des convictions et qui auraient plus de puissance que quiconque. Mais tout ceci est loin d’être clair.

On ne comprend pas très la simultanéité ou la successivité des deux attentats. Et surtout le nombre trop élevé de victime et l’étendue des dégâts dans le centre officiel d’Oslo.

La leçon à tirer de tout cela est que le terrorisme n’est pas mort.

Les commentaires sont fermés.