L’exécution d’Oussama Ben laden : la duplicité du PAkistan

Imprimer

L’exécution d’Oussama Ben laden : la duplicité du PAkistan

Il y a fort à parier que des changements de grande envergure vont intervenir dans les relations bilatérales entre les USA et le Pakistan, tête de pont de la lutte contre al-Quaida et les talibans d’Afghanistan. A cela plusieurs raisons dont la principale est, sans surprise, l’asile volontaire ou involontaire, accordé au chef terroriste. Rendez vous compte : alors qu’on le recherchait, plus ou moins sérieusement dans les grottes et les pitons rocheux d’altitude, l’homme coulait des jours tranquilles à moins de 200km de la capitale pakistanaise, et qui plus est, dans une ville de garnison.

Le congrès US qui vote annuellement des milliards de dollars d’aide au Pakistan est furieux de voir qu’il a été berné : de tout temps, l’attitude des militaires pakistanais a été ambiguë et trouble, jamais de grande netteté, pour reprendre l’expression d’Alain Juppé. C’est que les militaire d’Islamabad ont toujours été habités par une contradiction sur laquelle repose leur sécurité intérieure : d’une part, l’obsession d’une attaque indienne et la nécessité d’avoir une profondeur stratégique en cas de conflit, ce qui porterait la guerre hors des frontières de leur territoire national, , et d’autre part. les pressions américaines exigeant de combattre le terrorisme islamiste, Or, ce sont ces mêmes talibans qu’on leur demande de combattre qui sont leurs alliés dans une éventuelle confrontation avec la puissante armée indienne…

Les USA ont cru intimider les Pakistanais en leur menaçant et en les comblant de dollars : que ferait le Pakistan sans l’aide américaine ? Se sentant menacés par l’Inde (qui leur a infligé de sanglantes corrections dans un passé récent), minés par un islam intégriste qui leur coûte chaque annee des milliers de victimes, ils sont condamnés à louvoyer entre deux impératifs contradictoires. On pourrait, certes, envisager, une entente entre les pays voisins devenus ennemis, mais voilà il y a l’affaire insoluble du Cachemire qui est pire que le conflit israélo-arabe…

En tout état de cause, les positions se durcissent des deux côtés : les USA demandent des comptes aux Pakistanais lesquels répliquent en disant qu’ils ne toléreront plus de violation de leur souveraineté nationale. En effet, les USA ne les avaient pas prévenus de leur opération militaire car ils ne leur accordent qu’une confiance très modérée…

Les affaires du monde, on le voit, sont bien compliquées. C’est ce que le démocrate à la Maison Blanche, depuis bientôt trois, réalise chaque jour que D- fait.

Commentaires

  • La gestion des blogs à la façon "frères musulmans", le pauvre J-F. Mabut était au bord du précipice et depuis il a fait un grand bond en avant ;

    http://webzine.blog.tdg.ch/archive/2011/05/05/vague-de-spamm.html

    La méthode syrienne tentant de vouloir voiler le passé de l'histoire de la palestine avec ses alliances avec hitler semble ne pas plaire à J.-F. Mabut, il faut dire qu'il défend des causes sans les connaitres, un peu comme le feraient des moutons !

    Alors qu'un usurpateur de mon pseudo contre qui j'avait souvent supplier l'administrateur de le banir, en ce sens que la TDG doit absolument attribuer des pseudo après vérification et envoi de mots de passes par natel, voilà t-y pas que l'un de ces usurpateur de pseudo à été jusqu'à ouvrir un blog avec mon pseudo et le drame, il aurait diffusé une note sur : "Dossier: les liens privilégiés entre nazis et Palestiniens et tdg", la boucle est bouclée, mais allez voir, ça ne frôle plus le ridicule, ça va bien au delà !

    Votre dévoué Corto !

  • Bravo Pierre Emmenach !

  • Si les USA voulaient pousser le Pakistan dans les bras de la Chine voire de la Russie ils ne procéderaient pas autrement.

    De toute manière le gouvernement actuel ne passera pas l'été et les militaires changent d'attitudes.

  • Mais comment expliquer que les USA, qui ont l'agence de renseignement la plus moderne au monde
    (CIA, NSA avec sont programme Echelon) et dont le budget vaut 10 fois plus (et encore je suis très
    gentil) que celui de l'armée pakistanaise entiere n'ai pas réussi là où on accuse le Pakistan, pays du
    tiers-monde (pardonnez moi cette expression) d'avoir "échoué" ?

  • Hypolithe,


    C'est du cinéma, le Paksitan, très tendu avec l'Inde, à chaque fois, c'est aux américains que l'Inde ne les rayent pas de la carte !

    SI le Pakistan tourne un degrés de plus vers le barbukistan et l'Inde leurs envoient un calmant qui mettrons 50 ans pour se remettre !

  • Chaque service de renseignement à ses spécialités, les USA disposent en effet de budgets collossaux mains la multitudes des services favorise la concurrence, de plus les services US ne sont pas les plus expets en ce qui concerne le milieu arabe et musulman, les français ansi que les israéliens sont bien meilleures à ce sujet.

    Par ailleurs vous pouvez posséder le meilleurs chirurgien et le meilleurs scanner et loupé un diagnostique, dans le renseignement c'est pareil !

    Noter au passage que la plus part des pays riches et occidentaux disposent "d'oreilles" à la manière du système Echelon en Suisse il s'appelle SATOS.

    Il est par ailleurs évident et longement prouvé que les services de renseignements pakistanais (ISI) jouent les doubles rôles, BenLaden y avait un certain nombre de protections, sachant que l'ISI est à la création des Talibans.

  • Steeve, comment ? les services secrets auraient crée les talibans ? on m'aurait mentit donc ? on m'avait dit qu'ils avait été crée par les americains avec les pakistanais !

    Aldrich Hazen Ames et Robert Philip Hanssen vous disent quelques choses ? après tout, il peut y avoir des moles mais cela ne veut pas dire que l'agence en question soit complice... :-/

  • Hypolithe, vous croyez vraiment que l'Inde a les capacités pour faire ce que vous dites ?

    Si l'Inde avait vraiment ces moyens elle l'aurait deja fait...

  • @ Vortex votre commentaire ne me concerne nullement, il fallait l'adresser à Corto.

Les commentaires sont fermés.