Khaddafi et la Suisse, aujourd'hui

Imprimer

Khaddafi et la Suisse, aujourd'hui


On pourrait penser que c'est un juste retournement des choses, un remise à l'endroit de ce qui fut à l'envers. aucun Suisse n'a oublié les humiliations que le colonel libyen a fait subir à la bonne ville de Genève, suite à l'interpellation de l'un de ses fils qui s'était remarquablement mal conduit. Aujourd'hui, ce n'est plus la Suisse qui tremble ni les autorités genevoises, c'est la maison Kaddafi elle-même, qui est menacée d'effondrement et même d'annihilation.

J'étais sur le plateau de Genève à chaud de notre ami Pascal Décaillet le jour où les deux citoyens suisses retenus en Libye avaient été libérés et j'ai senti combien les gens sur le plateau retenaient leur joie afin de ne pas froisser l'incorrigible colonel, capable de tout. Et absolument imprévisible.

Souvenons nous: le colonel disait que la Suisse devait disparaître et être répartie entre la France, l'Italie et l'ALLEMAGNE; eT TOUTES CES GENTILLESSES PARCE QUE LA POLICE GENEVOISE AVAIT FAIT SON TRAVAIL; je pense que l'on ne doit jamais se prosterner devant un dictateur sanguinaire qui massacre aujourd'hui son proore peuple, en révolte contre lui.

Avez vous oublié la visite du président de la Confédération, ce fut pire que le voyage à Canossa. Et malgré tout, le clolonel ne s'était pas calmé, allant jusqu'à exiger la constitution d'un comite d'arbitrage, censé lui rendre justice et faire droit à sa demande.

Mais il reste au colonel une dernière carte à jouer: demander l'asile politique à Genève... Ce serait assez piquant.

Je ne me réjouis pas de la chute d'un être humain, mais est ce encore un être humain quand un homme se conduit de la sorte? Les nations européennes et l'OTAN devraient se porter au secours des populations martyrisées erleur forunir les aides alimentaire et médicale nécessaires.

Le colonel peut toujours aller en Corée du Nord ou chez son ami l'autre colonel... Hugo Chavez

Les commentaires sont fermés.