Les dessous de la persécution des coptes d’Egypte

Imprimer

Les dessous de la persécution des coptes d’Egypte

 

Les auteurs de l’attentat contre l’église des saints d’Alexandrie, et notamment leurs commanditaires, avaient peut-être un agenda secret bien plus pernicieux que la volonté de tuer quelques malheureux coptes, sortant de cérémonies religieuses. C’est peut-être la mosaïque égyptienne que l’on a voulu faire voler en éclats afin de provoquer un déséquilibre non seulement sur les bords du Nil mais aussi dans le Moyen Orient en général.

Chacun sait que l’Egypte est le pays musulman le plus important et le plus puissant du Proche Orient. Malgré une misère grandissante, une démographie galopante et une économie poussive, ce pays est le pilier de tout équilibre dans la région. Même l’Arabie Saoudite ne peut le concurrencer sur ce plan. Les islamistes le savent, eux qui rêvent d’en découdre de nouveau avec Israël… Or, depuis que l’Egypte a signé un traité de paix avec Israël, aucun espoir n’est permis aux radicaux d’Al-quaida et des Frères musulmans. La Syrie en fait chaque jour l’amer constat. Seule, même aux côtés de l’Iran, elle risquerait une très cuisante défaite.

Ainsi, en provoquant des troubles interreligieux graves et répétés, on exacerbe un peu plus les tensions déjà existantes dans un pays régi par l’état d’urgence depuis près de quarante et ayant à sa tête le même général depuis plus de trente ans. Et qui se prépare à rempiler malgré un état de santé plutôt préoccupant…

Certains analystes particulièrement cyniques et qui considèrent les états comme des monstres froids énoncent un scénario encore plus incroyable dont le dernier attentat ne serait que le prélude : un coup d’Etat militaire.

Voyant que le pouvoir vacille, que le désordre gagne et que la guerre de succession risque de provoquer de graves déséquilibres, les militaires prendraient le pouvoir ( après tout, c’est ce que fit Gamal Abd al Nasser en son temps), respecteraient les alliances (avec les USA et l’Occident) et honoreraient le traité de paix avec Israël. Ceci leur garantirait une reconnaissance rapide et un soutien discret mais efficace des Occidentaux…

Qui sait ce qui va vraiment se produire ? Mais ce scénario qui n’agrée pas aux philosophes n’est pas à exclure. Ce sont des facteurs objectifs qui ont poussé les auteurs de l’attentat à agir maintenant.

Commentaires

  • Je ne comprends pas vraiment votre scenario, Mubarak fait deja partie de l'armee, il etait general de l'armee de l'air, partant de la l'armee n'a pas besoin de prendre le pouvoir, elle l'a deja.

  • "Les auteurs de l’attentat contre l’église des saints d’Alexandrie, et notamment leurs commanditaires, avaient peut-être un agenda secret bien plus pernicieux que la volonté de tuer quelques malheureux coptes, sortant de cérémonies religieuses. C’est peut-être la mosaïque égyptienne que l’on a voulu faire voler en éclats afin de provoquer un déséquilibre non seulement sur les bords du Nil mais aussi dans le Moyen Orient en général".

    Le scénario n'a pour seul but que de dire que les chrétiens ne sont pas visés parce qu'ils sont chrétiens, dans le seul but de ne pouvoir attribuer un geste raciste à des musulmans (dégénérés, certes, mais croyant servir allah).

  • Franchement, je ne vois pas très bien en quoi un coup d'état militaire modifierait radicalement la situation actuelle ?

    Actuellement déjà la démocratie égyptienne n'a de démocratique que le nom, par conséquent un coup d'état militaire éliminerait peut-être quelques factions et concentrerait davantage encore le pouvoir. La situation du pays est un peu à l'image d'une "cocotte minute" dans laquelle la pression augmente au risque de provoquer une explosion.

    La situation égyptienne est préoccupante, non seulement au plan politique, mais aussi économique où le tourisme joue un role majeur. Par conséquent, tout attentat nuit gravement au tourisme et contribue à agraver encore la situation économique. Souvenons-nous notamment du massacre de Louxor, le 17 novembre 1997 devant le temple d'Hatshepsout, qui fit 62 morts dont 36 touristes suisses.
    Préoccupante aussi est la croissance démographique dans ce pays de 80 millions d'habitants. Quelles perspectives offrir à tous ces jeunes Egyptiens sur un marché du travail très étriqué ?

    Certains, mais qui (?), tirent les ficelles en coulisses pour déstabiliser davantage encore un régime vacillant, dans un pays clé pour toute la région.

    Bonne année quand même ...

  • Il n'est pas nécessaire de tirer des ficelles en coulisses pour déclencher des shahadas. Il suffit de laisser les mosquées faire leur travail.

  • L'être humain, s'il est bien instruit, aura appris à l'école comment résoudre des problèmes complexes, penser autrement que d'une manière manichéenne. Du coup, devant l'intolérance quasi-génocidaire de fanatiques croyant servir leur dieu, on ne peut se satisfaire d'une simple explication : il FAUT que ce soit un complot, ça ne PEUT PAS être des musulmans, ils sont si gentils, c'est une si belle religion de paix, d'amour et de tolérance, ils sont déjà tellement persécutés en Europe comme les juifs en 1930-45, les pauvres ce n'est pas possible. Il n'y a guère que les israéliens et les américains, les grands Satans, qui sont capables de vouloir dresser les peuples les uns contre les autres. Je résume : musulman (pauvre/africain/clandestin donne un bonus de pitié) = bon, bien, gentil ¦ occidental (riche/blanc/israélien donne un bonus de haine) = mal, Satan, ogre, mangeur d'enfant.

  • L'être humain, s'il est bien instruit, aura appris à l'école comment résoudre des problèmes complexes, penser autrement que d'une manière manichéenne. Du coup, devant l'intolérance quasi-génocidaire de fanatiques croyant servir leur dieu, on ne peut se satisfaire d'une simple explication : il FAUT que ce soit un complot, ça ne PEUT PAS être des musulmans, ils sont si gentils, c'est une si belle religion de paix, d'amour et de tolérance, ils sont déjà tellement persécutés en Europe comme les juifs en 1930-45, les pauvres ce n'est pas possible. Il n'y a guère que les israéliens et les américains, les grands Satans, qui sont capables de vouloir dresser les peuples les uns contre les autres. Je résume : musulman (pauvre/africain/clandestin donne un bonus de pitié) = bon, bien, gentil ¦ occidental (riche/blanc/israélien donne un bonus de haine) = mal, Satan, ogre, mangeur d'enfant.

  • Désolé pour le doublon...

  • Heureusement que de ce côté-ci du monde, celui qui se dit civilisé, il n'y a pas que des vociférateurs et des débats de niveau café du commerce. Il y a aussi des gens intelligents:

    http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/01/03/pour-l-egypte-le-terrorisme-est-une-inquietude-extreme_1460509_3212.html#ens_id=1460085

    Prenez-en de la graine...

  • Jean-Noël Ferrié, directeur de recherche au CNRS et qui doit certainement expertiser la vie politique égyptienne du haut de son magnifique bureau bien planqué à Paris...merci pour la leçon de condescendance saladin, on en attend pas moins d'idiots utiles de l'islamisme. Quand vous comprendrez que le problème vient du Coran et de la vie du 'prophète' et non pas de soit-disant racistes, vous verrez, ça ira mieux.

  • Très surpris de constater que la plupart des commentaires ne semble pas voir les principaux bénéficiaires. Le gouvernement égyptien, les USA et Israël. Est-ce de la myopie ou un manque de discernement?

  • Est-ce de l'acharnement anti-israélien, anti-américain de ne voir que des théories du complot et de voir la main des méchants sionistes et impérialistes derrière chaque catastrophe (on a même entendu des gens dire que les USA avaient provoqué des tremblements de terre)? Expliquez-moi donc en quoi les égyptiens auraient le moindre intérêt à ça ? Expliquez-moi en quoi les Etats-Unis et Israël (de grâce, évitez les 'diviser pour mieux régner') seraient bénéficiaires d'une profonde crise d'un des deux seuls pays à avoir signé un accord de PAIX avec Israël ?

  • Il y a les gouvernements et il y a les gens. Le gouvernement égyptien a signé un accord de paix avec Israël, mais les Égyptiens eux-mêmes n'en sont devenus que plus critiques à l'endroit d'Israël. Même phénomène en Jordanie. Dans l'islam, si le territoire est "occupé", quelqu'un doit faire le djihad. En principe le gouvernement. Si celui-ci y renonce, le ressentiment gronde. Ce qui profite aux groupes plus ostensiblement proches du dogmatisme musulman, de la charia.

    Par ailleurs, l'accord de paix a permis à l'Égypte de se procurer des armes américaines sophistiquées et en grandes quantités. Ainsi, prendre le contrôle de l'Égypte, c'est s'approprier de quoi mettre Israël en grave difficulté: même si les États-Unis renonçaient d’emblée à livrer des pièces de rechange, des Égyptiens bien décidés pourraient mettre Israël sous un feu roulant pour des mois.

    Les "islamistes" qui rêvent de détruire Israël et de se profiler comme les plus fidèles serviteurs du dieu de l’islam ont donc intérêt à déstabiliser l’Égypte tout en se présentant comme de dignes successeurs du régime actuel. Sans pour autant tuer trop de musulmans, si possible. Ainsi, s’il faut imaginer un complot, alors plutôt de la part d’islamistes qui se disent purement politiques (enfin, ces dernières années, après avoir beaucoup tué et saigné), puisque l’attentat n’a pas été revendiqué. Si les juifs ou les Américains avaient organisé ça, on aurait reçu une dédicace d’Al Qaida ou d’un quelconque groupe obscur depuis longtemps. Mais si les Ikhwan sont là-derrière, ils ont intérêt à rester silencieux et à laisser courir les rumeurs usuelles. Puis à faire peser sur Moubarak la responsabilité du manque de sécurité en Égypte.

  • Les seuls bénéficiaires de cet attentat, comme vous le démontrez avec beaucoup de promptitude, sont les allumés du Coran, pas les USA ni Israël. Vu la puissance de feu d'Israël et son armée hyper entrainée au contraire des égyptiens (qui opèrent certes beaucoup de F-16 mais dans quel état ?), la guerre serait un excellent moyen de renforcer l'image d'invincibilité des israéliens, et d'enfouir sous des tonnes de honte la fierté égyptienne. Quel politicien serait prêt à prendre un pari dont les risques potentiels sont incalculables même à l'échelle géopolitique ?

  • Les principaux bénéficiaires??? Il n'y a de pire aveugle que celui qui NE VEUT PAS voir!!! J'ai fait une petite liste des meurtres de chrétiens en Egypte, elle n'est pas complète et n'inclue pas les autres persécutions: rapts d'enfants et de jeunes filles avec la complicité tacite de la police égyptienne, les passages à tabac, assauts des maisons, incendies des maisons appartenant à des chrétiens, et un très long etc.
    17 juin 1981: 14 morts et 50 blessés lors d'incidents entre Coptes et musulmans, qui, selon la version officielle à l'époque, a été déclenchée à l'issue d'une simple querelle entre deux voisins. Selon des témoins, ce conflit portait sur un morceau de terrain où une église devait être édifiée et que des intégristes islamistes avaient occupé pour y construire une mosquée.
    4 mai 1992: 14 morts (13 chrétiens et un musulman), dans des affrontements à Manchiet Nasser, village de Haute-Egypte, déclenchés par la mort en mars d'un musulman à la suite d'un conflit à propos de l'achat d'une maison.
    12 février 1997: Attentat contre une église à Abou Qourqas (Haute-Egypte): 9 chrétiens Coptes sont tués.
    3 janvier 2000: 25 chrétiens Coptes sont tués, 44 blessés graves, dans le village d'al-Kocheh en Haute-Egypte, par des attaquants musulmans. (Verdict du procès des responsables musulmans des émeutes de Kosheh (25 chrétiens tués, 44 blessés graves et 100 millions de francs de dégâts) : 92 musulmans acquittés, 4 condamnés dont deux pour « homicide involontaire » a deux ans de prison. Le juge déclare que les prêtres coptes desservant le village sont « moralement responsables pour avoir échoué a maintenir l’ordre et le calme. »
    Février 2000: Profanation de l’église d’Al Tor par la police en pleine messe et arrestation de l’évêque quelques heures après le départ du pape. 18 coptes sont massacrés lors d’émeutes islamiques en Haute-Egypte.
    14 avril 2006: Un ouvrier musulman -présenté par les autorités comme un déséquilibré-, attaque trois églises à Alexandrie. Un Copte de 78 ans est tué. Des musulmans attaquent des manifestants Coptes et en tuent un.
    31 mai 2008: Assaut contre un monastère à Malaoui, en Haute Egypte: quatre coptes, dont deux moines, sont blessés par balles, trois autres moines sont séquestrés pendant une nuit. Un assaillant musulman est tué par la police. Les heurts laissèrent sur place un mort et quatre blessés, ainsi qu’une chapelle pillée, et donnèrent lieu à l’enlèvement de trois moines. Ces moines furent torturés, attachés, battus; ils ont été libérés et sont maintenant à l’hôpital.
    Selon le P. Dumadius, il s’agit là de la 18e attaque contre le monastère ces dernières années. Une plainte a été déposée mais la police n’a procédé à aucune interpellation. Par ailleurs 4 coptes travaillant dans une bijouterie ont été tués par des hommes armés qui y sont entrés, et le fait qu’ils n’ont rien volé ne peut manquer de faire penser à un motif religieux…
    6 jan 2010: Six Coptes et un policier sont tués et 15 autres blessés, beaucoup grièvement (2 sont morts car l'accès à l'hôpital le plus proche leur a été interdit par la police), à Nag-Hamadi en Haute-Egypte lorsque trois intégristes musulmans ouvrent le feu sur les Coptes qui sortaient de l'église la veille de Noël.
    24 novembre 2010 – La police égyptienne tire contre des manifestants coptes et tuent 2 hommes.
    1er janvier 2011 - Un attentat fait 21 morts et 79 blessés à la sortie d'une église copte après la messe du Nouvel An à Alexandrie.

  • La fatwa légitimant l’attaque contre les chrétiens d’Alexandrie postée sur plusieurs sites djihadistes

    Par tnr le 3 janvier 2011

    La fatwa émise par un imam mauritanien et autorisant l’attaque dans la nuit du Nouvel An contre l’église copte d’Alexandrie a été postée sur plusieurs sites et forums de djihadistes musulmans. Cette fatwa porte la signature du sheik Abu al-Mandhar al-Shanquiti, un proche du sheik jordanien Abu Muhammad al-Maqdisi, connu pour avoir été le mentor d’Abu Musab al-Zarqawi, le leader d’al-Qaida en Irak mort en 2006.

    Ce décret religieux musulman conforme à la charia, a été promulgué il y a quelques semaines lorsqu’un militant islamiste qui signait “Abu Isa l’Égyptien” posait la question suivante : « Quel est le statut face à la charia des prêtres et des chrétiens coptes en Égypte suite au fait qu’ils font du prosélytisme dans les pays musulmans et qu’ils kidnappent nos femmes ? » ( les femmes en question seraient Wafa Constantine et Camelia Shehata, deux chrétiennes supposément converties à l’islam et, selon lui, retenues dans un couvent par les coptes.)

    La réponse de l’imam salafite de Mauritanie, membre du comité de la charia du groupe Al-Tawed, ne s’est pas fait attendre : « Ces chrétiens, qui ne remettent pas en liberté des musulmans ou les deux femmes qu’ils ont enlevées, violent l’accord de protection qu’ils avaient avec nous et nous n’avons donc plus aucune obligation envers eux »

  • La fatwa légitimant l’attaque contre les chrétiens d’Alexandrie postée sur plusieurs sites djihadistes

    Par tnr le 3 janvier 2011

    La fatwa émise par un imam mauritanien et autorisant l’attaque dans la nuit du Nouvel An contre l’église copte d’Alexandrie a été postée sur plusieurs sites et forums de djihadistes musulmans. Cette fatwa porte la signature du sheik Abu al-Mandhar al-Shanquiti, un proche du sheik jordanien Abu Muhammad al-Maqdisi, connu pour avoir été le mentor d’Abu Musab al-Zarqawi, le leader d’al-Qaida en Irak mort en 2006.

    Ce décret religieux musulman conforme à la charia, a été promulgué il y a quelques semaines lorsqu’un militant islamiste qui signait “Abu Isa l’Égyptien” posait la question suivante : « Quel est le statut face à la charia des prêtres et des chrétiens coptes en Égypte suite au fait qu’ils font du prosélytisme dans les pays musulmans et qu’ils kidnappent nos femmes ? » ( les femmes en question seraient Wafa Constantine et Camelia Shehata, deux chrétiennes supposément converties à l’islam et, selon lui, retenues dans un couvent par les coptes.)

    La réponse de l’imam salafite de Mauritanie, membre du comité de la charia du groupe Al-Tawed, ne s’est pas fait attendre : « Ces chrétiens, qui ne remettent pas en liberté des musulmans ou les deux femmes qu’ils ont enlevées, violent l’accord de protection qu’ils avaient avec nous et nous n’avons donc plus aucune obligation envers eux »

  • Les amalgames entre musulmans et islamistes, entre "les" musulmans et "des" musulmans sont d'excellents marqueurs idéologiques. Leurs auteurs ne sont pas meilleurs que ceux qu'ils dénoncent.

    Je vous livre ici 2 informations que peu de medias ont repris. Je ne poste pas de lien, débrouillez vous avec google:

    1) Des manifs d'étudiants dans toute l'Egypte pour condamner l'attentat.
    2) La mosquée de Paris envoie une délégation pour assister à une messe dans une église copte de la région parisienne.

    Ouvrez vos yeux et multipliez les sources d'informations.

  • L'amalgame entre musulmans et islamistes est et restera pleinement justifié jusqu'à, le cas échéant, que les musulmans aient dénoncé, avec succès, non pas des actes isolés, mais les motivations religieuses des islamistes.

  • Entièrement d'accord avec Alain...

  • Autrement dit ... JAMAIS DE LA VIE ... où est-il LE musulman modéré ? ? ?
    Il n'existe pas tout simplement c'est de la poudre aux yeux des connards qui fument la moquette avec les arabes !

  • La principale victime des islamistes sont les musulmans.Vous avez vu les massacres en Algeries, les attentats en Irak ?

    Quand les régimes des pays musulmans les répriment, comme la Syrie, la Libye ou la Tunisie, vous hurlez au manque de démocratie.
    Quand ils gagnent les élections, ou qu'ils se faufilent vers le pouvoir, comme en Algérie ou au Soudan, vous hurlez à la guerre des civilisations.

    Bref, vous ne faites que hurler, confits dans votre racisme.
    Vous êtes l'équivalent pour l'occident des vociférateurs de l'islam.

    La civilisation occidentale ne s'est pas construite avec des vociférateurs, mais avec des gens intelligents. Vous n'en faites pas partie.

    A bon entendeur.

  • C'est de l'islam lui-même que les musulmans sont les "principales victimes", car il n'y a pas d'islamistes sans islam (et pour l'instant pas d'islam sans islamistes). Et c'est une excellente raison de plus, en effet, pour détruire l'islam.

  • Critiquer l'islam comme toute autre religion ou toute autre construction humaine est légitime, et si vous voulez dire que les musulmans sont victimes de l'islam, je ne vois rien à y redire.

    Dire qu'il n'y ait pas d'islamisme sams islam me parait déjà une bien curieuse manière d'aborder le débat. Je pourrais vous rétorquer qu'il n'y a pas de révolte sans souffrances, et pas de kamikazes heureux. Ce serait aussi limite, mais vous voyez ou cela peut mener, de tenir pareil langage.

    Dire comme vous le faites qu'il n'y a pas d'islam sans islamisme est une insulte envers tous les croyants paisibles. Et rien de tel pour attiser l'incompréhension et faire naitre de nouvelles vocations...

    Maintenant, si vous croyez qu'il suffit de claquer des doigts pour voir un milliards et demi de personnes renier 1500 ans d'histoire et venir vous manger dans la main, c'est vous qui avez un problème. Le stalinisme avec toute sa puissance repressive n'a pas réussi à erradiquer le sentiment religieux dans la vieille Russie.

  • "Dire comme vous le faites qu'il n'y a pas d'islam sans islamisme est une insulte envers tous les croyants paisibles."

    Pas du tout. C'est au contraire leur reconnaître une valeur supérieure à cet égard.

    "Maintenant, si vous croyez qu'il suffit de claquer des doigts pour voir un milliards et demi de personnes renier 1500 ans d'histoire et venir vous manger dans la main, c'est vous qui avez un problème."

    Je pense qu'en y mettant le meilleur de l'intelligence et de la bonne volonté des musulmans susmentionnés, on peut y parvenir en l'espace d'une génération.

  • Erradiquer la religion ? Oui, j'y croyais quand j'avais 18 ans...

    Comment faire ? Staline a provoqué la mort de 30 millions de personnes, directement ou indirectement, et n'y est pas parvenu, à un moment ou l'église orthodoxe n'était pas au mieux de sa forme.

    Vouloir faire ca maintenant, avec l'islam, alors que l'islamisme est devenu l'idéologie des damnés de la terre, avec des fous furieux capables de se tuer et de tuer des centaines d'innocents ?

    Quand je vois comment la France s'est comportee avec les intellectuels algeriens qui luttaient courageusement contre l'islamise dans leur pays, ou quand je vois que Israël a créé le Hamas pour discréditer le Fatah, laïc, quand je vois que l'Irak est devenu un enfer pour les chrétiens sous les américains, alors qu'ils étaient protégés sous Sadam Hussein, je me dis que les neo conservateurs de tout poils ne sont pas les mieux placés pour donner des leçons. A personne.

    L'islamisme menace tout le monde, je suis bien d'accord. Mais il menace d'abord les musulmans, et ceux qui vivent à côté, comme les coptes. Se mettre à dos l'islam et les musulmans n'est pas la meilleure façon de lutter contre l'islamisme. C'est même une énorme connerie, et je vous ai donné quelques exemples.

  • Il faut faire deux choses en même temps: rejeter l'islam le plus clairement possible là où il est très minoritaire et remettre ses fondements en question de l'intérieur.

Les commentaires sont fermés.