Flagellation publique d’une femme au soudan

Imprimer

Flagellation publique d’une femme au soudan

Ce matin, prenant innocemment le pétit déjeuner devant la télévision, je suis stupéfait en découvrant sur France 24 une séquence tirée du web : les hurlements d’une femme soudanaise fouettée en public par des policiers en uniforme, devant une foule rassemblée pour jouir du spectacle… Mais dans quel monde vivons nous ?

Je me suis alors posé des questions sur le rôle dévastateur des images, de ce que l’on voit, même fugitivement, sans en connaître les tenants ni les aboutissants. Dans ce cas précis, nulle importance ! La scène était abjecte et l’acte immonde : comment fouetter un être humain, comment infliger de tels châtiments corporels, qui plus est, à une femme ?

Tentant de reprendre ma tasse de café, j’ai commencé à réfléchir et soudain, les sujets de mes notes précédentes, d’hier et d’avant-hier sur le blog me revinrent à l’esprit… Marine Le Pen et l’islam, l’islam et la démocratie, l’islam et l’exclusivisme religieux…… J’ai alors ressenti une gêne et un trouble profonds, pas pour moi, évidemment.

Comment se fait-il que les principaux intéressés ne fassent rien pour modifier cette image dévastatrice ? Comment voulez vous que les choses changent si personne ne fait rien ?

J’ai été profondément choqué par certains commentaires islamophobes sur ce blog, mais je me suis aussi demandé ce qui les alimentait, voire les motivait. Et là, la liste qui s’est imposée est à mon esprit se révéla impressionnante : le récent attentat à Stockholm, les décapitations en Arabie Saoudite, les expulsions de prêtres au Maroc, les condamnation en Algérie de kabyles convertis au christianisme, le Hamas à Gaza qui orchestre des crimes dits d’honneur, la burka en France, de fréquents attentats sanglants en Irak, en Afghanistan, au Pakistan, la menace de lapidation pesant sur une femme en Iran, les massacres du Darfour……

Mais c’est terrible : où donc pouvons nous trouver une région apaisée, pacifique, avec un respect profond des droits de l’homme ?

L’islam a une bataille de l’opinion à livrer : ce devrait être son nouveau djihad, un djihad de paix, une guerre à mener contre ses vieux démons et son mauvais génie. Une lutte contre soi-même. C’est alors que l’opinion mondiale changera d’attitude à son égard.

J’écoutais un homme politique français dire ceci : derrière chaque lieu de culte musulman, l’inconscient des gens ne devrait pas placer la violence ni le terrorisme…

En arabe, la politique de la terre brûlée se dit siyassat al ard al-mahrouka mais droits de l’homme se disent houkouk al-insane

Commentaires

  • C'est seulement maintenant que vous comprenez ce qui se cache contre le non à l'islamisation de nos moeurs occidentales? Pour un homme jouissant d'une si bonne position sociale, voué au luxe de la réflexion, c'est vraiment décevant!

  • Comment Rachida pourrait bien prononcer le mot ; flagellation ?

  • Cher Pierre, sachez qu'au Soudan, c'est plus de 600'000 soudanais qui se sont fait génocider, principalement des chrétiens sur des sols riches en pétrole !

    Mais ce n'est rien en comparaisons de 1000 membres du hamas !

    Pauvre occident, il ne reste rien !

  • @ Corto


    http://www.youtube.com/watch?v=9c6vK5QG6vg&feature=related

  • Encore pour Corto

    http://www.youtube.com/watch?v=Lfj1QWsMu1I&feature=related

  • "derrière chaque lieu de culte musulman, "...

    peut se cacher une tribune incitant à la haine du mécréant, du pervers, de l'infidèle.

    http://www.france24.com/fr/20101214-soudan-flagellation-publique

Les commentaires sont fermés.