Marine Le Pen, l’immigration et l’autre

Imprimer

Marine Le Pen, l’immigration et l’autre

Les journalistes d’I-télé et de BFM Tv ont validé les analyses que vous avez lues hier dans ce blog : les partis politiques et la grande presse sont tombés dans le panneau. Marine Le Pen a été l’incontestable vedette politique de cette fin de semaine. Tout le monde politique s’est positionné par rapport à elle, du PS à l’UMP en passant par les Verts et d’autres groupuscules politiques.

J’ai aussi un mot à dire concernant les commentaires : cet espace de liberté que constituent tous nos blogs ne devrait pas être un défouloir où quelques uns crient leur haine à l’encontre d’autres êtres humains. Mais il y a plus : les commentaires ont montré que l’écrasante majorité des gens en France et en Europe considèrent l’islam comme un danger, une menace pour eux. Pourquoi ? Adorer Dieu d’une manière ou d’une autre est acceptable aux yeux de tous. Mais les hasards de l’actualité internationale ont changé la donne : cet attentat (manqué, heureusement) de Stockholm a renforcé cette impression négative, néfaste et inquiétante.

Je le répète, cette religion pourrait profiter de la carte européenne pour échapper aux démons des intégristes qui sont les seuls dont on parle à longueur de soirées. Il faut au moins trois choses pour mettre les autres au même niveau que les Européens : la critique textuelle des traditions religieuses, le refus absolu de l’exclusivisme religieux et l’égalité des hommes et des femmes. Si l’islam donne une réponse positive à ces trois points, il sera, sans doute, considéré alors comme une religion parmi d’autres.

La preuve que l’Europe n’a de préjugé à l’encontre de personne nous est livrée par au moins deux attitudes : la quasi totalité (Russie mise à part) a reconnu l’indépendance du Kosovo où la nouvelle majorité albano-musulmane ont pris le pouvoir ; et aussi en Côte d’Ivoire où le monde entier soutien le musulman Ouattara contre le chrétien Bgagbo……

Ce qui m’a aussi dans cette affaire (où vous avez été près de 1500 à passer dans le blog), c’est le déchaînement des passions qui rend un apaisement plus que nécessaire. Nous allons sûrement traverser une période assez longue de repli sur soi et de méfiance à l’égard de l’étranger, surtout lorsque ses mœurs et ses coutumes sont trop éloignés des nôtres. Le principal motif étant cette crise économique et financière qui n’épargne plus personne.

Mais il y a aussi un élément qui ne m’apparaissait pas précédemment. Tous les pays arabo-musulmans qui sont des dictatures bafouant la démocratie et piétinant les droits de l’homme abritent des hommes et des femmes qui souffrent de ce terrible déficit de liberté. Du coup, ils reportent leur ressentiment sur les gouvernements occidentaux qui, directement ou indirectement, soutiennent ces régimes oppresseurs et accapareurs. Cette haine nourrit beaucoup le ressentiment anti-occident éprouvé par les masses de ces pays. Lesquelles, comble du paradoxe, ne rêvent que d’uen chose : venir travailler et s’installer chez nous…

Ces gens nous reprochent aussi le relâchement de nos mœurs, la permissivité de nos sociétés, notre mollesse face à la luxure, à la jouissance et à la désacralisation de notre vie.

Certes, ils sont très loin d’avoir raison sur tout, mais c’est bien là l’image qu’ils se font de nous. Et que faisons nous pour ôter de leur regard cette caricature ? On leur fait entendre des discours à la Le Pen…

Commentaires

  • "Ces gens nous reprochent aussi le relâchement de nos mœurs, la permissivité de nos sociétés, notre mollesse face à la luxure, à la jouissance et à la désacralisation de notre vie."

    Pierre, faite une enquête dans les milieux de prostitutions et vous constaterez que les musulmans sont les plus grands clients de cette profession, non seulement ils sont proportionnellement 10 fois plus présents dans les bordels, mais en plus ils se comportent violemment avec ces filles.
    Vous parlez de luxure, des musulmans violent lors de tournantes leurs propres soeurs, des milliers de cas sont répertoriés dans les cours de justice.

    "Je le répète, cette religion pourrait profiter de la carte européenne pour échapper aux démons des intégristes qui sont les seuls dont on parle à longueur de soirées."

    Encore une fois, depuis quelques décennies, qui pensez-vous voir venir en Europe ? Que de gentils arabes des villages tranquilles ? Non Pierre, ceux qui arrivent par millions chaque année en Europe, sont les caïds des banlieues arabes infestées d'imams promulguant la haine et la charia, la takiia etc, ce sont les jeunes qui peuples les prisons à qui le gouvernement ouvre les porte à condition qu'ils rejoignent l'Europe sur des barques pourries.
    Allez voir dans les prisons libyennes, algériennes, tunisiennes, ceux qui préparent leurs départs pour le monde des mécréants !

    C'est justement le drame de cette histoire, les dictatures ne laisse pas partir les citoyens "normaux", ils se débarrassent de leur criminalité via l'émigration illégale ! ! !

    Donc avec l'affront national, la France n'a pas à choisir en la peste et le choléra, elle hérite des deux, dans le même paquet cadeau ! C'est là qu nous voyons que le remède contient tout autant d'effets secondaires indésirables que la maladie elle même Mais le taux de toxines endogènes est à son comble, reste plus qu'à attendre la chute des démocraties, comme quoi, une démocratie ne peut contenir ses ennemis avec des solutions démocratiques.

    Les extrêmes droites musulmanes et occidentales se retrouvent dans cette conquête de la liberté, ne voyez aucune sorte de différence entre les imams de l'islam radical et les imam de l'affront national, la Suisse est fascho depuis déjà quelques années et personne ne soulève le cas !

    Le Pen, grand ami de l'ex-sadam, des assad, et tous les dictateurs arabes, blocher, grand fournisseur de produits chimique type zyclon b, en Iran et en Syrie !

    N'oubliez jamais qu'ils sont tous dans le même bateau, celui des déchets de l'humanité, ceci en concert avec des banques pour qui l'argent n'a pas d'odeur !

  • « Je le répète, cette religion pourrait profiter de la carte européenne pour échapper aux démons des intégristes qui sont les seuls dont on parle à longueur de soirées. »

    Cette « religion » n'est pas comme les autres, et ce ne sont pas les « démons des intégristes » qui font qu'elle pose problème. L'Islam est, en réalité, un système religieux, politique, juridique et social qui ne trouve son plein épanouissement qu'au sein d'un Etat islamique. Et ce démon-ci est intrinsèque à la religion musulmane.

    De plus, comme elle n'a pas de structures hiérarchiques globales, personne ne peut parler, donc encore moins s’engager, en son nom. Chaque groupe agit comme bon lui semble au moment où bon lui semble. Le vote des minarets n’en finit plus de le montrer.

    Hisham Maizar, président de la Fédération d’organisations islamiques de Suisse (FOIS), a déclaré, au soir du vote, vouloir respecter la volonté populaire. De son côté, Hafid Oaurdiri, ancien porte-parole de la mosquée de Genève et président de la Fondation entre-connaissance, a présenté le recours que l'on sait à la Cour européenne des droits de l'homme.

    Le 29 novembre, le Conseil central islamique suisse, sans même consulter les organisations sœurs et/ou concurrentes, a lancé une contre-initiative pour demander le retrait de l'article 72-3 de la Constitution fédérale. Je lui souhaite bien du plaisir dès le stade de la récolte des sigantures.

    Les seuls qu'on n'entend pas, ce sont les fameux musulmans modérés, ceux-là même qui, à chaque fois qu’on leur tend un micro, se reprochent de ne pas assez prendre publiquement leurs distances par rapport aux éléments plus radicaux.

    Eléments plus radicaux qui sont l’aile marchante de l’islamisation de nos sociétés. Vingt fois depuis que l’initiative anti-minarets a été déposée, ils ont eu l’occasion de « pulvériser » les « islamophobes » en annonçant un moratoire de dix, quinze ou vingt ans.

    Ils ne l’ont pas fait et, depuis ce moment-là, je me demande s’ils sont mentalement incapables de comprendre le fantastique bénéfice moral qu’ils en auraient retiré, bien au-delà de nos frontières, ou s’ils se moquent comme d’une guigne d’écraser moralement les contempteurs de leur religion. Les deux hypothèses sont aussi inquiétantes l’une que l’autre.

    Le refus, c’est-à-dire l‘incapacité, de se plier à une décision démocratique est, lui, aussi inquiétant que révélateur. Mais comme c’est un masque qui tombe, on ne va pas déplorer cette attitude.

    Comme je n’avais pas vu votre texte hier, je reviendrai rapidement sur sa conclusion. Vous reprochez à Marine Le Pen sa phrase à l’emporte-pièce sur l’accaparement illégal de l’espace public par des musulmans qui s’adonnent à la prière du vendredi. Le propos ne saurait toutefois être mis sur le même plan que les « jeanmarinades ».

    Si le « point de détail » ou le « durafour crématoire » ne pouvaient passer pratiquement nulle part, des millions de Français sont prêts à souscrire à l’occupation selon Marine. Sur les milliers d’interventions enregistrées par les forums du Figaro et de Libération, une bonne moitié est favorable à la future présidente probable du Front national.

    Le « saut de qualité » est donc énorme !

  • Un imam a lancé une fatwa contre le terrorisme islamique:
    http://shaykh-ul-islam.over-blog.com/

    Pour en revenir à Marine Le Pen, son premier défaut est d'être la fille de son père. Car elle a raison. Ces rues sont occupées par des types, qui y prient et ne se gène pas pour barrer la route aux voitures. Essayer d'aller boire une bière devant eux pendant leur rite religieux.... ça risquerait de passer pour une provocation ou insulte, pourtant vous êtes dans votre bon droit.

    L'UMP en profite pour se positionner en défenseur des musulmans français, afin de soigner un électorat un peu refroidit par le dérapage de Hortefeux. Dérapage plus proche d'une déclaration fracassante à la Jean-Marie Le Pen des 80's.

  • "Les seuls qu'on n'entend pas, ce sont les fameux musulmans modérés, ceux-là même qui, à chaque fois qu’on leur tend un micro, se reprochent de ne pas assez prendre publiquement leurs distances par rapport aux éléments plus radicaux."

    Ils savent combien leurs GIA et autres (ayant leurs sièges en Suisse) sont avec les citoyens de leurs pays d'origines, 300'000 égorgés, découpés à la machette, transformés en torches vivantes en Algérie ces dernières années, ça donne à réfléchir ! non ?

    Quand à Marine, elle ne peut pas se déchirer de son aile droite toute, alors elle doit aussi faire des dérapages plus ou moins contrôlés !

    Mais si nous parlions un peu plus des udc en Suisse et des représentations officielles des groupement terroristes légalement établis en Suisse !

    Étonnant de la part de personnes ne supportant pas la vue d'un minaret, ce silence autour de Mourad Dhina, numéro un du GIA algériens et responsable de massacres de 300'000 civils algériens, de Hani Ramadan, numéro un avec ses "frères" des fréros musulmans aussi responsables de centaines de milliers de morts et mainteant, cerise sur la gâteau, une représentation officielle du hezbollah à Zurich mise sur pied par la socialiste Calmy-Rey !

    Excusez-moi pour mes répétitions, mais personne ne se prononce sur ces faits, alors je martel inlassablement ! ! !

  • Article de Michel Garoté ;

    http://www.drzz.info/article-23410433.html

  • "Un imam a lancé une fatwa contre le terrorisme islamique:"

    Vous avez dit terrorisme islamique?


    «Si Hitler était encore là, tu serais de la viande à cramer !»
    http://www.lunion.presse.fr/node/727538


    Publié le vendredi 03 décembre 2010 à 08H48

    Mathilde n'oubliera jamais cette journée du 17 avril 2007. « J'étais à la piscine des Thiolettes avec ma fille de 11 ans et une de ses camarades. Je nageais dans la ligne d'eau du grand bassin réservée aux personnes handicapées quand cette bande de jeunes est arrivée. »
    Cette « bande de jeunes », ce sont quatre adolescents. « Ils ont commencé à faire leur loi dans le toboggan. Ils voulaient se le réserver. Les plus jeunes enfants sont allés voir les maîtres nageurs pour se plaindre et se faire soigner. Certains avaient été poussés. Les maîtres nageurs ont pris la décision de fermer l'entrée du toboggan. Ça n'a pas plu aux agresseurs. Ils se sont mis à faire des bombes dans l'eau, en sautant recroquevillés. J'étais seule à ce moment-là. Ma fille et son amie étaient reparties dans le petit bassin. Les agresseurs sont passés sous les flotteurs qui délimitent la ligne des personnes handicapées. Ils m'ont encerclée tous les quatre. Ils m'ont intimidée. Ils m'ont ordonné de sortir. Je leur ai répondu qu'il n'en était pas question. Là, ils se sont aperçus que j'avais un fin collier avec cinq petites émeraudes terminées par une étoile de David. L'un d'eux m'a vociféré à la figure, en me crachant dessus : « Si Hitler était encore là, tu serais de la viande à cramer ! » »

    Repêchée inerte par sa fille de 11 ans

    Mathilde nageait sur le dos. Elle a fait celle qui n'entendait pas. Elle a continué sa longueur. « Ils sont sortis de l'eau et se sont mis sur le bord de la piscine, là où je passais. Ils ont sauté vers moi tous les quatre. Il y en a un qui est tombé sur mon ventre. Ils m'ont donné des coups de poing, des coups de pied. Ils m'ont fait des attouchements. Ensuite, ils m'ont attirée vers le fond, ce qui était facile car je ne pouvais nager qu'avec les bras. J'ai très vite perdu surface. Je n'arrivais pas à me défendre. Ils m'ont laissée inerte. Le dernier souvenir que j'ai, c'est d'étouffer, de couler. Je suis revenue à moi quand les maîtres nageurs m'ont sortie de l'eau. » La première à l'avoir secourue fut sa fille. « Elle a vu qu'il y avait un problème. Elle a plongé dans l'eau et m'a ramenée à la surface. Les deux maîtres nageurs discutaient en regardant le petit bassin. C'est l'amie de ma fille qui est allée les chercher. Ils m'ont remise dans mon fauteuil. Les pompiers sont venus et m'ont emmenée à l'hôpital. » Un seul des agresseurs a pu être mis en cause par l'enquête de police, un Rémois alors âgé de 15 ans. Au terme de l'instruction, le parquet vient de requérir son renvoi devant le tribunal des enfants pour « violences volontaires sur personne vulnérable ayant entraîné une ITT supérieure à huit jours » et « injure publique à raison du handicap et de l'appartenance à une religion ». Un non-lieu est requis concernant les attouchements, faute d'éléments suffisamment caractérisés. Il appartient maintenant au juge de prendre sa décision sur les infractions qu'il convient de poursuivre devant le tribunal.

  • Patoucha, une fin de soirée du mois d'août 2008, mon fils rentre à la maison, il y a 22 ans. Trois racailles exultant des "whallah et des inch allah" c'est à peu près tout ce qui'ils ont retenu de leur culture commence à chercher, disons le contacte, pour ces minables, c'est toujours plus facile à 3 contre 1 que le contraire !

    Après plusieurs menaces et autres intimidations l'un de ces minable à posé sa main sur l'épaule de mon fils ( il fait du Krav depuis l'âge de 10 ans et il mesure 1,85 tout en muscles !

    Même lui n'a pas eu le temps de voir ce qui leur est arrivé, en moins de 5 secondes, des morceau de dents sur le macadam et 3 ordures ensanglantées et sans conscience (pour changer) !

    D'après des retours, les pompiers sont venus les amener à l'hôpital et l'un de ces voyous à fait quelques jours dans le coma !

    Ce sont des mouillettes qui ne peuvent que s'en prendre à plus faible, comme une femme handicapée dans une piscine ! de toute façon les "maîtres" nageurs devaient faire partie de la même bande de quartier !

    Comme vous le savez, des exemples comme celui que vous venez de nous transmettre, il y a en des dizaines par jour dans le pays de la révolution française et de l'égalité, fraternité et liberté !

  • "il y a 22 ans" Il avait 22 ans !

  • @Corto...Votre histoire fait vraiment pitié jy crois pas une seconde c'est cedon vous revez toutes les nuits plutot et jen comprend mieux tous vos commentaires...seulement maintenant ce genre de choses se passe aussi bien en france qu'en suisse vous croyez koi

  • Cher Monsieur Hayoun, il n'y a qu'un seul moyen de limiter les commentaires discourtois, vengeur ou tout simplement hors propos, c'est de les éliminer. Faites donc le ménage et vous verrez que leur nombre diminuera. Tous les blogueurs et les lecteurs de la blogosphère de la Tribune vous en seront gré. Au plaisir de vous lire.

  • Il est vrai que Lyonnais du 69 est comme d'habitude totalement hors sujet !

    Mais nous sommes en démocratie !

  • Corto, je ne crois pas que cela soit lui qui est visé.....

  • @ Mabut " vous en seront gré" c'est plutôt savoir gré : vous en sauront gré

  • Miloud, enfin, on ne corrige pas le représentant du berlusconi de la presse helvétique !

    A partir de ce jour, cela sera ainsi, vous écrirez seront, ceci dit n'y a t-il pas un s à saurons !

  • Patoucha, pensez-vous vraiment ce que vous dites ?

    M. Mabut s'en prendrait à Corto, mais comment cela est-il possible ?

    Corto est en dessus de berlusconio ! Bein en dessus, il devrait faire attention !

  • Que ferait M. Mabut sans ses trolls qui sont son gagne-pain? Allez! Avouez que vous délectez et cessez vos simagrées¨!

    Corto, patoucha, faites pas attention à ce grand copain de M. Emerach. Si j'étais vous, j'exigerai même un petit pécule pour le bien que je lui procure. Il y a aussi un autre blog qui le fait jouir jusqu'à l'extase, encore un grand ami probablement!

  • @Patoucha...salut patouch tjr aussi raciste a ce que je vois mais on change pas si facilement je suis toujours aussi antisémite aussi mdrrrrrrr

    Et corto jsuis pas hors sujet je répond juste a votre histoire d'arabes qui vous agressent en disant wallah in'challah etc...comme vous dites...ca se voit a travers votre facon de décrire le truc et de voir les choses que vous n'êtes qu'un frustré de la vie qui a trop pris de gifles quand il était petit...pauvre type...et d'ailleurs vous tous dites moi pas que vous travaillez parce que pour passer autant de temps sur ces blogs on ne peut qu'être au chomage ou a l'AI...ou vous etes tous dees branleurs derriere vos beaux discours...ce qui serait très représentatif de l'état d'esprit des suisses tels que je les vois...

  • @Patoucha...salut patouch tjr aussi raciste a ce que je vois mais on change pas si facilement je suis toujours aussi antisémite aussi mdrrrrrrr

    Et corto jsuis pas hors sujet je répond juste a votre histoire d'arabes qui vous agressent en disant wallah in'challah etc...comme vous dites...ca se voit a travers votre facon de décrire le truc et de voir les choses que vous n'êtes qu'un frustré de la vie qui a trop pris de gifles quand il était petit...pauvre type...et d'ailleurs vous tous dites moi pas que vous travaillez parce que pour passer autant de temps sur ces blogs on ne peut qu'être au chomage ou a l'AI...ou vous etes tous dees branleurs derriere vos beaux discours...ce qui serait très représentatif de l'état d'esprit des suisses tels que je les vois...

  • Donc personne ne souhaite débattre sur le rôle de la Suisse et de ses position envers les instigateurs des malaises que l'Europe et la Suisse confrontent avec ces immigrations problématiques !

    N'oublions pas que derrière tous ces trafiques, y a beaucoup de poinion !

  • corto

    poin ion...poi inion ...poin nionion na na ner nion nion

  • Mais corto tout le monde s'en fout du role de la Suisse ou de ces ptits pb d'immigration...tous les pays européens en ont...pourquoi on se soucierait de ceux de la Suisse...a part vous bien sur mais

  • le journaliste michel apathie a dit que toute l extreme droite avit etait petainiste cet honteux ce qu a dit ce journaliste et conpletement faux mon grand pere etait dans l action francaise et a etait decorer de la legion d honneur en 1945 pour avoir resister au nazis et beaucoup de ses camarade d action francaise sont mort pour la france alors michel apathie vous etes une ordure donneur de lecon bien assis dans un fauteuil dans un studio de tele bien chauffer et vous me donner envie de vous vomir dessus

  • @ Patoucha,
    " ceci dit n'y a t-il pas un s à saurons !" Non, Patoucha, il s'agit de la troisième personne du pluriel : Les lecteurs, vous en sauront gré.

  • Erreur, les fautes d'orthographes c'est corthographe !

  • @ Corto, encore est toujours dans le galout, qu'y faites vous?

  • Miloud, galout !

    A part ça, galout est au féminin ! la galout !

  • Je vois que certains compromis se font dans mon dos, soit, mais sachez que lorsque l'on parle d'extrême droite ou autres dictatures fascistes, où que ce soit dans le monde, il y a de ramification avec la Suisse, voir plus que ça, des spécialistes mis à disposition avec le consentement du gouvernement helvétique, de plateformes permettant, la mise en place de coups d'états, de maintient de ces régimes au pouvoir et toute la gamme du parfait dictature dictateur sanguinaire.

    Le rôle de la Suisse dans la place mondiale en matière de soutient et de mises en places de gouvernances autoritaristes est unique au niveau planétaire.

    Il faut savoir que les mouvances affichant leur caractère fascisant, ont tous établis des racines dans cette pépinière à dictatures. Les nazis avaient épargné la Suisse pour des raisons typiquement d'ordre mafieux et financiers, il ne faut pas se tromper une seconde fois avec le rôle instigateur de la Suisse dans des dérives sectaires et autres formes de totalitarismes entretenus au niveau mondiale. Exemple, le fils du dictateur de la corée du nord, ce lardon à fait toutes ses écoles dans les salons feutrés de résidences de luxes prévues à cet effet. Les contacts entre la dictature coréenne du nord et la Suisse sont vitaux pour la survie de ce régime fonctionnant sur le modèle nazi.

    Marine Lepen et son père, sont très familier des banques Suisses, ils ont également développés des liens très étroits avec blocher et hospel. Les bases arrières de l'affront national sont concentrées autour de structures financières établies en Suisse, plusieurs indices ont déjà laissé apparaître des liens matériels entre les Lepen et certains organismes bancaires helvétiques, notamment lors d'une procédure de lègue contesté par des familles déshéritées en faveur de l'affront national.

    Il serait saint de développé c'est aspect fondamental des mécanismes portant des structures totalitaires au pouvoir !

  • Quel débat, hormis quelques censures et insultes, les Suisses n'ont plus grand chose dans le pantalons, à voir ! ! !

Les commentaires sont fermés.