LA NEIGE A PARIS

Imprimer

La neige

Oui, la neige ! On ne parle que de cela. Il fallait voir à quoi ressemblait Paris hier toute la journée, pour comprendre l’état de quasi impuissance de ce pays face à la chute de quelques flocons de neige. Nous étions dans un restaurant d’où nous pouvions observer ce beau manteau neigeux. Mais lorsque nous dûmes quitter les lieux, ce fut une autre affaire. Les rues étaient enneigées et les véhicules de tout tonnage patinaient sur des chaussées glissantes.

L’enregistrement de mon émission bi-mensuelle fut annulée car le technicien fut bloqué dans sa banlieue et ne voyait pas quel moyen de transport il pouvait utiliser… Des proches, invités à l’occasion de l’allumage de la dernière bougie de hanoukka, se sont décommandés à la dernière minute ; même le métropolitain s’est maintes fois arrêté pour des raisons inconnues.

Mais le pire, nous ne l’avons appris que ce matin : des centaines d’automobilistes se sont retrouvés bloqués dans leurs véhicules où quelques uns durent passer la nuit. Sans parler de l’aéroport de Roissy Charles de Gaulle où rien n’avait été prévu pour des familles entières, condamnées à dormir sur les bancs ou les fauteuils..

Sans vouloir émettre la moindre critique, on peut se demander comment s’explique cette impéritie des pouvoirs publics. Ce n’est pas la première fois. On pensait que les autorités avaient toré les leçons d’un passé récent.

Apparemment, ce n’est pas le cas.

Commentaires

  • Juste quelques petites questions en forme de réponse Monsieur: combien de kilomètres de routes et de rues dans Paris et ses environs, combien de machines et de tonnes de sel pour que tout puisse fonctionner comme en plein été, et combien de véhicules privés et publics en circulation?

Les commentaires sont fermés.