revirement américain : Israël peut continuer de construire en Cisjordanie et à Jérusalem

Imprimer

revirement américain : Israël peut continuer de construire en Cisjordanie et à Jérusalem

 

La nouvelle est à peine croyable : les Etats Unis ne font plus du moratoire de la colonisation un point incontournable et entendent désormais se concentrer sur les points centraux du conflits israélo-palestinien. En langage diplomatique, cela signifie que les USA ont d’autres chats à fouetter, que la campagne électorale pour un prochain mandat présidentiel pointe le bout de son nez et que M. Obama a enfin compris que ce problème était hélas insoluble.

Je ne ferai pas d’historique de la position de M. Obama sur ce conflit : l’homme, absolument inexpérimenté et croyant tout savoir, tout maîtriser, avait osé dire qu’il perdait patience, qu’Israël ne devait plus faire ceci no cela, bref, il s’était écarté de la ligne de son prédécesseur dont on doit bien reconnaître aujourd’hui qu’il n’était pas si mal et que les affaires du monde sont affreusement compliquées.

Il y eut aussi les hésitations, les discours de boy scout du Président qui crut se gagner les sympathies du monde arabo-musulman en prodiguant de bonnes et doucereuses paroles ! Rien n’y fit. Le sujet est ardu, les hommes assez retors dans cette région du monde, si chargé d’histoire.

En fait, que représente cette politique de construction dans des territoires au statut contesté ? Si l’ambiance de paix s’était enfin emparé des esprits et des cœurs, personne n’aurait plus peur de personne : si Israéliens et Arabes se mettaient à bâtir ensemble, à développer des projets communs et à bannir la guerre de leur région et de leurs mœurs, aucun pays ne sacraliserait la moindre colline, le moindre monticule, le moindre cours d’eau.

En fait, aucun effort n’est fait de part et d’autre pour comprendre ce que pense le voisin qui n’est pas nécessairement un ennemi. Il faudrait vraiment que les gens se comprennent. Mais après des décennies de discours de haine, de menaces d’extermination et d’annihilation, est ce possible ? Je l’espère mais cela prendra du temps. Et que faire dans l’intervalle ? Travailler ensemble dans toute la mesure du possible et ne plus demander l’impossible qui a déjà fait perdre au camp arabe un temps précieux..

Commentaires

  • "Si les Israéliens et Arabes se mettaient à bâtir ensemble", comme vous le dites, il n'y aurait alors plus que 2 "avenirs" possibles :

    1) Un

  • Mon commentaire a été coupé. Suite :

    1) Un état binational du Jourdain jusqu'à la Méditerranée.

    2) Un Etat d'Israël du Jourdain jusqu'à la Méditerranée avec une très forte majorité d'Arabes, rendant impossible de maintenir le caractère juif de cet Etat.

    Quelle solution préférez-vous (dans le prolongement de votre analyse)

  • Tant que les "sionistes arabes" faisaient le boulot, les Sionites d'outre mer n'ont rien à craindre:
    un billet intéressant vous l'éclaircir: http://savoir-la-verite.blog.tdg.ch/archive/2010/12/08/614ab1d2112901850abab0d0fb6d3341.html

  • Santo Cappon (où avez-vous pu trouver ce pseudo?!) il y aurait une troisième possibilité: Un État d'Israël à majorité juive et un territoire autonome à majorité arabe.

  • @Hakim.
    Quoi qu'il en soit il est déjà trop tard pour mettre en oeuvre votre "troisième solution", car jamais les Palestiniens n'accepteront de vivre dans une mosaïque discontinue de Bantoustans, fussent-ils "autonomes".

  • N'y aurait-il bientôt plus que les Iraniens pour tenter de résoudre le problème que pose ou impose le Likoud au détriment d'une partie de la population d'Israël et des Palestiniens? Un boycott général s'impose!

  • @ Clean - OUI!!!! Boycottons ceux qui boycottent! Les bobos de gauche, les intellos en retard d'une guerre, les antisémites qui se travestissent en antisionistes, les "belles âmes" qui pleurent sur la Palestine et ne versent pas une seule larme sur le Darfour, la Somalie, le sort des coptes en Égypte, et un trrrrrès long etc.

  • Israel peut continuer a construire ? Non il ne peut pas, c'est illegal. L'illegalite a ete reconnue par la cour international de justice de La Haye, par l'ONU, par la Suisse, depositaire des conventions de Geneve, ...

    Israel est dans l'illegalite est commet un crime de guerre en construisant, ca c'est la realite.

    Il faudrait a un moment penser a arreter de defendre becs et ongles Israel quand il a tort, car cela ne fait certainement aucun bien a Israel. Autant l'occupation peut s'expliquer par le besoin de securite d'Israel qui ne fait pas confiance aux palestiniens, autant les colonies sont totalement injustifiables, illegales, et criminelles.

Les commentaires sont fermés.