L’Iran et le nucléaire : les Républicains se font menaçants

Imprimer

 

 

L’Iran et le nucléaire : les Républicains se font menaçants

 

Entendu à l’instant sur France 24 dans le focus : les Républicains US, stimulés par leur grande victoire aux élections de mi mandat, sont contre la rencontre de Genève au motif qu’on n’y négocie guère mais que l’on ne fait qu’y parler sans entrer dans le vif du sujet. Sur le fond, ils n’ont pas tort car les Iraniens se gardent bien d’aborder le sujet de l’enrichissement de l’uranium qui demeure tout de même l’épine dorsale du dossier : sans enrichissement pas de risque d’arme nucléaire.

Cette attitude iranienne est alarmante car aucun Etat de la région, je dis bien aucun, mise à part la Turquie qui joue un jeu trouble depuis qu’elle sait qu’elle n’entrera pas dans l’UE, ne souhaite un Iran nucléaire. Or, tous ces Etats, arabes ou arabo-musulmans pour la plupart, souhaitent ce qu’il faut bien nommer une frappe. Et les sénateurs républicains sont justement à l’écoute de tous ces gouvernements qui sont terrorisés à l’idée de voir les Chiites posséder l’arme nucléaire. A la limite, ce n’est plus Israël qui se sent menace car il semble qu’il ait de quoi se défendre, ce sont les gouvernements sunnites de la région qui ne pourront plus respirer en paix !

Le spécialiste qui fut interviewé ce matin sur France 24 signale que des sénateurs républicains souhaitent une chose : la destruction massive de l’appareil militaire des Gardiens de la Révolution, ce qui ferait émerger en Iran d’autres forces politiques mieux inspirées et qui renonceraient d’elles-mêmes à toute menée belliciste..

J’ignore ce qui va vraiment se passer mais il y a fort à parier que l’affaiblissement du président Obama, ajouté à la montée des préils, pourrait bien faire évoluer la politique américaine dans un certain sens. Le régime des Mollahs a tort de se gausser de la puissance américaine : ls manœuvres aéro-navales avec la Corée du sud peuvent leur donner une idée de ce que l’US Army peut faire.

Mais espérons que la raison finira par l’emporter..

Les commentaires sont fermés.