Les élections législatives en SuEde

Imprimer

Les élections législatives en SuEde

Comme l’annoncent les medias, la Suède était le dernier pays d’Europe du nord à avoir résisté à l’extrême droite. Aujourd’hui, cette barrière a été éventrée, et les députés d’extrême droite seront près de 20 au parlement.

Il faut tenter d’analyser en profondeur cette évolution qui semble irréversible et cesser d’apporter une réponse en forme de condamnation idéologique, du style la xénophobie, le repli sur soi, la crise économique, le désarroi des classes moyennes. Non, ce n’est pas cela.

Désormais, il faut se demander calmement comment des pays nordiques, ouverts et accueillants, ont progressivement changé de mentalité et de politique pour donner libre cours à leur volonté de rester entre eux chez eux.

Pour quelles raisons ? Une , principalement. Lorsqu’on arrive chez les gens, on ne devrait pas avoir une mentalité d’occupant, de conquérant, mais plutôt la volonté de s’intégrer, dans se fondre dans la population. Et, par dessus tout : on dit respecter la loi. Ce n’est malheureusement pas le cas. Avec une certaine immigration, tous ces pays ont fait de très mauvaises expériences.

Ce qui m’a frappé, ce sont les thèmes développés par les nouveaux venus au parlement suédois : l’immigration, la criminalité et la protection des personnes âgées. C’est comme si ces trois points étaient liés.

Il y a quelques décennies, les gens qui venaient en Europe étaient presque tous animés d’une vision et porteurs d’un projet : évoluer, travailler, s’élever socialement, adhérer aux valeurs européennes de démocratie, de respect et de tolérance.

Commentaires

  • Dans le passé, l'extrême droite combattait la gauche, aujourd'hui ce sont des nazis contre des autres nazis, les mouvements d'extrême droite suédois sont assez réputés pour ne pas cacher leurs appartenance pro-hitleriennes, du côté de leurs énemis, les mouvements islamistes de façon surprenante, ils ont adoptés les thèses nazis et les traductions de mein kampf en arabe et autres langues pratiquées par des musulmans batte tous les records de tirages, ainsi que les sage de Sion sont au top 2 des diffusions dans les pays musulmans !
    Que penser, des pro-nazis du nord avec cheveux blond contre des nazis du sud avec cheveux frisés ?
    Ils sont tous antisémites, mais ils se détestent, comme si la haine du Juif ne suffisait plus, ou disons qu'il ne va pas faire bon d'être musulmans nazis près des nazis de Suède comme il ne va pas faire de retrouver avec des tatouages à croix gammées dans les pays arabes, très étrange comme idéologie, à se demander si à la base, ils ne leurs manque pas, tout simplement, quelques neurones ?

  • "Désormais, il faut se demander calmement comment des pays nordiques..."

    Plutôt que comment, je crois qu'il faudrait plutôt se demander à partir de "combien" d'immigrés allogènes et/ou "alterculturels" l'exaspération des indigènes se manifestent concrètement...

    Que ce soit par leur vote comme aux Pays-Bas en juin, en plébiscitant un livre et son auteur comme en Allemagne ces dernières semaines, ou en portant vingt députés d'"extrême-droite" dans ce temple de la bien-pensance politiquement correct qu'était le Riksdag...

Les commentaires sont fermés.