Les dessous de l'incident frontalier entre Israël et le Liban

Imprimer

Les dessous de l'incident meurtrier israélo-libanais du début de ce mois d'août

Tout le monde se souvient de cet incident frontalier qui n'aurait jamais dû avoir lieu entre Israël et le Liban et qui a fait un mort du côié israélien et trois du côté libanais. Tout le monde se souvient de l'innocence d'Israël dans cette affaire, confirmée par la Finul sur place et par le Département d'Etat américain.

Les stratèges israéliens se sont interrogés sur la soudaine agressivité de larmée libanaise qui sait fort bien qu'en cas de déflagration générale, elle n'aurait aucune chance face à Tsahal. Pourtant, elle a ouvret le feu au moment où le généi dTsahal voulait déraciner des arbres qui lui obstruaient la vue. Pourquoi provoquer un ennemi suéprieur en force et nombre quand on est soi même des plus vulnérables?

Les startéèges israéliens qui ont réagi avec mesure et une extrême prudence se sont posés la question et leurs conclusions ne laissent pas d'être inquiétantes.

Selon eux, l'armée libanaise actuelle est chiite à 60%. Elle est donc noyautée par le Herzbollah qui préférer derrière ce paravent afin de ne pas subir les foudres israéliennes une nouvelle fois car, contrairement à la propagande, les dirigeants de la milice chitte savent très bien que la guerre d'il y a qautre ans fut tout sauf une victoire pour eux.

En tirant comme ils le firent, les soldats de l'armée libanaise voulaient peut-être,  à l'instigation de leurs maîtres du Hezbollah provoquer une extrême réaction israélienne, ce qui aurait permis une réaction massive de la milice chiite qui aurait ainsi servi de dérivatif et d'exutoire au dosier iranien.

Cette analyse n'est pas fausse. ON se souvient du passé récent où l'Iran a eu quatre ou cinq bonnes semaines au cours desquelles l'ONU et le monde se préoccupaient du Liban.

La dernière conclusion des généraux israéliens est que l'Iran teste régulièrement cette poudrière libanaise afin de l'allumer au moment qui lui conviendrait le plus. Conbclusion: il y aura certainement une déflagration dans le nord d'Israël dès que les USA et Israël s'occuperont vraiment du dossier iranien au plan nucléaire. Certaines déclarations du président Obama pourraient faire croire qu'il n'exclut pas totalement l'option militaire. Or, dans ce cas, Israël prendra sa part et du coup, le Hezbollah interviendra, aidé probablement par une fraction de l'armée libanaise.

Conclusion:l'incident du 3 août ne fut guère fortuit et fait peut être partie d'une stratégie au long cours. Excatement comme au moment où les deux soldats israéliens furent blessés et capturés par le Hezbollah. On connaît la suite.

Dans le cas qui nous occupe, Israël a su faire preuve de retenue, ripostant de manière appropriée car Tsahal avait bien cartographgié tous les abris militaires en face de lui. Et pourtant, il s'est abstenu de les détruire comme il aurait pu le faire en quelques minutes.

Cela n'augure rien de bon pour l'avenir. Mais que faire, c'est le Proche Orient...

Commentaires

  • Pierre, il y a aussi la commission d'enquête sur le meurtre d'Hairiri père !
    le hezbollah à voulu montrer aux libanais et aux autres (onu et finul) qu'il y avait l'option de redémarrer un conflit quand sa leur chanterait !

    L'arme du hezbollah serait les ripostes de Tsahal, il est évident que le problème du hezbollah existe depuis le retrait de la Syrie du Liban, il a simplement supplanté l'occupation syrienne !

    Maintenant, la Syrie n'est pas prête contrairement aux menaces proférées par bachar de se retrouver en conflit avec Tsahal !
    Car je doute réellement qu'en cas d'attaque du hezbollah, Tsahal s'en prendra au Liban comme lors des conflits précédents !

    Les milices du hezbollah auront beau lancer leurs missiles sur Israël, la tenaille se fera par leur base arrière et cette fois ils ne pourront plus fuirent dans leur caverne d'ali baba !

    La Turquie vient d'annoncer qu'elle accepterait le transit d'armement au hezbollah via son territoire depuis l'Iran, car les transferts par mer et par route via l'Irak ont été un échec total, les Kurdes on en pris possession et les bateaux iraniens ont été ou coulés ou arraisonnés, mais pour le moment aucun transfert via la Turquie n'a été fait et ce n'est pas demain !

    Donc ni les Syriens ni les milices du hezbollah ne sont prête pour une confrontation avec Tzahal. De toute façon même avec les convois de missiles scuds promis par l'Iran, ils n'auraient pas pu faire grand chose !

    Concernant l'Iran, il ne s'agit pas d'occuper le pays, il s'agit simplement de détruire des installations militaires lances missiles et les installations "nucléaires" du pays, il s'agit d'installations dont les coordonnées sont connues des services de renseignements au millimètre près.
    Ce sera une opération, si elle a lieu, opérée par drones et missiles et quelques avions, cela en quelques heures !

    Mais ne nous fions pas trop aux apparences et aux évidences, mais une chose est certaine, les mollahs ne sortirons pas vainqueurs dans une confrontation avec Tsahal et le nain iraniens (ahmadinedjad) n'en ressortira par renforcé !! !

  • Aussi, lorsque vous déclaré que l'armée libanaise est composée de 60% de chiites, qu'elles sont vos sources ?

    Il y aussi des chiites anti-hezbollah, mais de toute manière l'armée libanaise n'a aucune force de dissuasion sur le terrain libanais !

    Face à des terroristes qui prennent la population en otage, aucune armée ne peut vraiment intervenir massivement de toute manière !

    Maintenant il y a aussi une autre réalité oubliée dans votre commentaire, pourquoi le hezbollah n'est il pas entré en conflit suite à cet incident, c'est aussi révélateur !

    Si l'on se réfère au discours enflammé de nasrallah suite à l'affaire de la flottille, nous aurions dû nous attendre à une escalade immédiate de la part du hezbollah, lors de ce discours il avait même parlé d'attaquer Israël sans raison valable, là il en avait une (à son goût) mais il n'a rien fait et en plus il se tait !

  • Merci à celui qui se cache sous le pseudo d'antisioniste mais qui est surtout quelqu'un qui nous relate rigoureusement l'ensemble de la situation avec une grande connaissance des différents paramètres.
    Bon dimanche à vous!

  • baba, vous parlez d'une éventuelle riposte contre les abris remis en place par le hezboolah depuis 2006, certes, cette façon d'opéré derrière un bouclier humain composé de civiles libanais est un casse tête que Tsahal à relativement bien mené, regardé les USA avec l'Irak des années avec des milliers de GI's tués, Tsahal en moins d'un mois à calmer le hezbollah encore pour quelques années, les soi-disant vaillant militants ayant confrontés Tsahal, ne sont pas près de recommencer, le hezbollah a dû recruter de nouveaux pigeons ! !!
    baba, si vous avez écouté les mises en gardes de Barak vis-à-vis de el assad, vous devez retenir que Tsahal s'en prendra désormais militairement à la Syrie et là ce ne sera pas des terroristes cachés dans des villages de civiles, mais une armée très inférieur en capacité de feu et surtout en volonté.
    Un conflit avec Israël sera fatal pour la dictature de bachar, en cas de conflit avec Tsahal, l'armée se retournera certainement contre le pouvoir syrien plutôt que de devoir affronter les feux de Tsahal !

  • COrto, Je suis contre le Hezbollah. Que ce soit clair. Mais, ne trouvez vous pas que cette "milice jusqu'au boutiste et suicidaire" soit le parfait paravent contre les dérives de certains dirigeants "stupides et arrogants" d'Israël ? L'histoire de la Syrie, on la connait depuis longtemps, et personne ne peut compter avec elle. Et je suis tout à fait d'accord avec vous sur la "volonté de la Syrie". L'Iran et le Hezbollah le savent très bien. La Syrie n'étant réduit qu'au rôle mesquin de bouc émissaire des mollahs iranien et libanais. Or, sincèrement, si guerre il y a au Proche orient, personne ne s'en sortira indemne. Savez-vous ce qui fait défaut à Israel ? Eh bien, c'est l'exiguïté de son territoire. Peut-être qu'il sera le premier perdant si conflit régional se déclenche. Que Dieu nous en préserve...

  • Baba, il y a un phénomène bien plus inquiétant en ce moment concernant l'Iran, c'est l'après déluge pakistanais.
    Les talibans suite à ces catastrophes humaines vont recruter ce qu'ils leurs manquait pour menacer le pouvoir en place d'Islamabad, si les talibans, qui ne sont que l'anti-matière du hezbollah et du hamas, mettent la main sur l'arme nucléaire pakistanaise, je ne donne pas long feu à l'Iran des mollah.
    Dans la demi-heure suivant une telle accession, des villes comme Téhéran seront vitrifiées, il n'y a aucun doute à ce sujet.

    Concernant l'exiguïté des frontières israéliennes, n'oubliez pas la suprématie aérienne de Tsahal, les satellites de surveillance, de brouillages, les nouvelles générations de missiles et de drones offensifs, Tsahal n'a pas sorti d'armement stratégique lors des théâtres de Gaza et du Liban en 2006, en 2006, il n'y avait que quelques bataillons en opération, environ 3'000 soldats sur un million et demi de soldats disponible, Heil HaAvir n'a utilisé qu'une dizaine d'avions de combat au maximum sur ses 400 avions haute performance, maintenant une dizaine de F35 trainent en Israël, ce qui change encore la donne.

    Les nouveaux systèmes de "parapluie" sont fonctionnels et hormis quelques mortiers et katioucha les éventuelles scuds syriens n'ont aucune chance de passer la frontière, ce qui ne pose pas de réel problème, vu que le pays est équipé d'abris sur l'ensemble de son territoire, il peut y avoir quelques "casualties" mais cela reste très marginal !

  • Corto; Vous allez trop loin dans votre analyse. Peut-être y-a-t-il dérive concernant votre analyse du cas pakistanais, qui reste, avouons-le, préoccupant à plus d'un égard. En ce qui concerne la sempiternelle litanie des nouveaux, et je le répète, stupides dirigeants isaréliens, que Israel est sécurisé..bla bla...il n'y aurait, semble-t-il aucun arsenal au monde qui stopperait 200 voire, un millier de scuds lancés en même temps. Sinon, ce sera sur la tête de quelques israéliens restés dehors. Là n'est pas la question.. le problème réside dans cette espèce d'endoctrinement militaire combiné à une forte dose d'extrémisme religieux qui meut ces milices et qui constitue un vrai danger pour l'état hébreu et pour les pays du proche-orient. Imaginez un peu ce que sera le futur dans la région.

  • Regardez le passé de la région, en fait elle n'a jamais été aussi calme que depuis la création d'Israël, il me semble que vous ne connaissez pas très bien l'histoire liée à ce lieu lors du dernier millénaire.
    Il y a eu 800 ans de croisades avec des massacres continuelles et sans pause, ensuite l'occupation turque et ensuite les luttes contre les anglais !
    Le dernier réelle conflit digne de ce nom, date de 73, cela fait presque 40 ans sans guerre majeure, c'est une exception dans l'histoire de ce lieu, je vous le répète !
    Les affaires du Liban et de Gaza, ne sont pas vraiment des guerres, mais plutôt des interventions ciblant des groupes armés.

    Maintenant je ne vous suis pas vraiment concernant les stupides dirrigeants israéliens, il faut bien s'acclimater un peu dans le décors général du moyen-orient, car dans le genre stupide, Israël reste loin de battre le trophée !

    Maintenant concernant le lancement de 200 scuds en même temps, pour cela, il faudrait que l'ennemi possède 200 rampes de lancement, en Afghanistan les russes ont tirés 4'000 scuds, aucun résultat !
    En 1991 l'Irak à tiré 40 scuds sur Tel Aviv, un seul mort à cause d'une crise cardiaque, un vieillard âgé de 88 ans ayant sursauté à cause du bruit !
    Quand aux katioucha du hezbollah, elles ont tuées plus de musulmans en Judée qu'autre chose !

    Baba, le lancement d'un scud n'est pas anodin, ce sont des coucous dont la technologie date de la 2ème guerre mondial, avant de les faire partir, il faut cryogénisé les réservoirs pendant quelques heures, ensuite il faut tempérer les tuyères pendant une bonne heure, si les satellites israéliens ne repèrent pas ces "chocs" thermiques trois heure avant que le missile commence à prendre son envole, c'est qu'il y a un vole d'ange dans les parages !

    Baba, l'Iran se serait fait livrer des missiles S300 russes, en réaction IAI a développé une nouvelle génération de drones "Harop", ces drones ont un rayon opérationnel de 2000 km, pèsent un centaine de kilos, sont totalement furtif, volent à plus de 12'000 mètre d'altitude, détectent les stations de radars S300, reconnaissent visuellement la rampe de lancement et plongent sur la cible avec une charge de 25 kg d'explosifs, les russes sont fous de rages, le drone ne rate jamais sa cible, reconnait les leurre et fait le café ! en plus il transmet les images via satellite ! ! !
    Ce petit bijou est également très bon marché à la production, il peut volé 24 heures ! ! ! ! !

  • Ben Baba, peut-être seriez-vous plus à même de diriger le Pays? Pourquoi ne pas vous proposer en vous y rendant?

    La critique est facile mais l'art....

  • Bonsoir Patoucha, il me semble que beaucoup d'ignorance accompagne la destinée de la une internationale, tout le monde en parle, mais peut savent grand chose !

    par là, je vous salue chaudement

  • Le moment est là qui fait qu'Israél se livre à une analyse "trés fine " de la situation. Les temps ont vraiment changé. D'habitude ils foncent sans faire attention à quique ce soit, mais maintenant ils veulent nous "expliquer" leur retenue. Bientot .....

  • "Le moment est là qui fait qu'Israél se livre à une analyse "trés fine " de la situation. Les temps ont vraiment changé. D'habitude ils foncent sans faire attention à quique ce soit, mais maintenant ils veulent nous "expliquer" leur retenue. Bientot ....."

    "Dieu est grand"

    C'était pas très poussé chez les musulmans non plus...et ça n'évolue pas depuis un moment.

  • Il est quand-même surprenant de lire de telles analyses !
    Si Tsahal avait ouvert le feu en laissant libre sa puissance, l'ensemble des médias internationaux auraient hurlés au "génocide" !
    A chaque fois que Tsahal riposte aux attaques aveugles des islamistes, la nouvelle formule uniquement utilisée envers Israël (pas pour les russes envers la Géorgie) est lancée par la douma des politiques européens, "L'Etat hébreu est accusé d'avoir usé d'une force disproportionnée" !
    Israël a beau avoir tout fait pour éviter les civiles intentionnellement mélangés aux combattants, mais à chaque fois, L'Etat hébreu est accusé d'avoir usé d'une force disproportionnée !
    Après avoir reçu en cadeau plus de 12'000 qassams depuis Gaza pendant 8 ans, à nouveau : L'Etat hébreu accusé d'avoir usé d'une force disproportionnée !
    Un peu les mêmes accusation proférées par les nazis en 39 auxquelles notre MCR bat la mesure !
    La vielle Europe souhaiterait assister à la même attitude que les Juifs avaient adoptés lors de la Shoah, allez se faire gazer en silence et en colonne par deux !

    Non, ne vous fiez pas trop à ces exemples dans lesquelles Tsahal ont dû mener deux combats, celui des islamistes et celui des nouveaux nazis européens !

Les commentaires sont fermés.