la tension aux frontièresz d'Israel

Imprimer

La tension aux frontières d’Israël

Depuis quelques jours, Israël est l’objet d’une tension croissante à ses frontières. Un Israélien me confiait tout récemment la pensée suivante : dans la même semaine, une menace iranienne de mettre le feu à Tel Aviv en cas d’attaque américaine sur les sites nucléaires, une mise en garde syrienne du même genre, des missiles tirés contre Eilat, des missiles contre Askelon et Sdérot et enfin un grave et sanglant incident frontalier avec le Liban. Du nord au sud et à l’ouest, des ennemis, me disait, en ajoutant : comment voulez vous que nous ayons des comportements normaux ?

Un rapide coup d’œil sur la presse de ce matin suffit à me convaincre. Un vendeur au marché, celui là même qui m’a recommandé son caviar d’aubergines, s’étonnait que je ne sois pas au courant de tout cela et me dit : Tu vis où, toi, dans ce monde ci ou dans l’autre… Il a raison.

Ce qui frappe dans ce Proche Orient, c’est son caractère inflammable, si je puis dire : voila que le Hezbollah se prépare à faire face à des accusations concernant son implication dans le meurtre du Premier Ministre Rafic Hariri, et aussitôt on redoute des heurts sanglants entre les sunnites proches de la victime et son bourreau présumé. Et pourquoi ne pas compliquer une situation qui ne l’est jamais assez aux yeux de certains ? Le président syrien affirme au Liban, face au fils de la victime, qu’il faut fermer le tribunal onusien sur les crimes commis au Liban. Il dit cela devant le roi saoudien Abdallah.. Lequel est un alli é inconditionnel des USA alors que l’homologue syrien est ami de l’Iran.

Bientôt le casse tête proche oriental dépassera le casse tête chinois.

Commentaires

  • Les libanais sous pression du hezbollah ont abattu sans aucune raison valable un soldat israélien, ils l'ont fait comme lorsqu'ils se tuent entre eux, avec la même inconscience et soif de mort, suivie comme d'habitude par une interpellation auprès du conseil de sécurité comme un lâche qui court, après avoir fait le mal, auprès d'une forme d'autorité pouvant le protéger.
    Ils ont manifestement lâchement assassiné le Lieutenant Colonel Dov Harari alors que Tsahal faisait de l'ordre sur ces terres même si ces terres sont derrière la barrière israélienne et ensuite ils courent chez leurs complices de l'onu pour pleurer, comme si le premier à pleurer avait systématiquement la raison pour lui !
    Et maintenant une avalanche de fausse information et mensonge vont pleuvoir sur Israël, nasrala a déjà commencé avec des déclarations difformes entrecoupées de allah ou akbahr afin de faire un chantage sur la commission d'enquête l'impliquant directement dans le meurtre de Rafiq Hariri !
    En deux mots, soit une guerre civile libanaise soit un conflit avec Israël, mais pour nasralah, un conflit avec Israël et bien plus profitable pour encore plus imposer son assise aux Liban !
    Un conseil pour tous nos soldats, bien se protéger, fermer les yeux sur les provocations du hezbollah et attendre le jugement de la commission d'enquête ! ! !

  • Qu'entendez-vous par "israel faisait de l'ordre sur ces terres même si ces terres sont derrière les barrières israeliennes" ? C'était comme à Sabra et à Chatila en 1986 ?

  • Des membres de la force internationale de la FINUL se sont rendus mardi soir sur la zone depuis laquelle l’armée libanaise a fait feu en direction de Tsahal, tuant le commandant Dov Harari z.l. et blessant gravement le capitaine Ezra Lakia. Les officiers de l’ONU ont affirmé « que les activités des soldats israéliens sur les lieux ne justifiaient d’aucune manière la réaction libanaise ». A Tsahal, on répète que « les Libanais étaient parfaitement au courant des activités de Tsahal, qui sont les mêmes depuis la fin de la Deuxième Guerre du Liban en 2006, ainsi que du travail d’équarrissage des arbres en question ». Selon Tsahal, l’officier libanais qui a ordonné d’ouvrir le feu avait reçu « des ordres d’en haut ». Mercredi, une rencontre aura lieu à Nakura entre des officier israéliens, libanais et de la FINUL. Le Conseil de Sécurité s’est bien entendu réuni en urgence, s’agissant d’Israël, et son Président actuel, le russe Vitali Tchurkin a demandé « aux parties en présence de faire preuve de retenue et de respecter la Résolution 1701 » (qui interdit entre autre le réarmement du Hezbollah !!). Le Conseil de Sécurité déclare également « avoir reçu deux versions contradictoire quant aux raisons qui ont mené à l’escalade, et que son opinion n’est pas encore fixée ». Le Liban accuse les soldats israéliens « d’avoir pénétré sur le territoire libanais et d’avoir ouvert le feu » !! Israël a officiellement porté plainte devant le Conseil de Sécurité pour l’agression dont les soldats de Tsahal ont été victimes.

    Quand à Sabra et Chatilla, ces massacres ont été commis par des chrétiens phalangistes au cas où vous ne le sauriez pas, Monsieur J-C et vous allez bientôt assister aux futurs massacres du reste de chrétiens libanais par vos petits protégés !
    N'oubliez pas que les chrétiens libanais ont quittés le Liban à 80% sans compter les milliers assassinés par l'olp d'arafat et le hezbollah !

  • Simonin est à l'image des "idiots utiles" des islamofashistes. Sans prendre le temps de se renseigner,il accuse d'abord Israël "forcément coupable".

    Les terres où les soldats travaillaient, bien qu'au delà de la barrière de séparation, sont israéliennes. Pour des raisons de topographie Israël a reculé la barrière de quelques dizaines de mètres sur son propre territoire. Ce qui ne signifie pas ques ces m² sont devenus libanais.

    Haïr et réfléchir sont deux choses incompatibles. Simonin a choisi.

  • Victor Perez un « sayanim » de plus sur les blogs de la Julie.

    Merci à l'auteur de l'article pour sa conclusion tant elle est vraie :
    "Bientôt le casse tête proche oriental dépassera le casse tête chinois."

    Mais il existe d'autres casses têtes de par le monde tous aussi explosifs les uns que les autres :

    Turquie et les Kurdes disséminés en Irak,
    Turquie et Arménie
    Pakistan et les Indes
    Colombie et Venezuela
    Algérie et Maroc

    et en Suisse : Romands et Suisses allemands

  • Bonjour,
    Je voulais dénoncé votre article, car il n'est pas intègre, il prend partie pour pour un état contre un autre, de plus les commentaires des lecteurs dont bien évidement libres mais leurs propos pousse a la haine raciale et porte atteinte a l'une ou l'autre partie.
    Merci de votre compréhension

  • Victor, certains pense pouvoir affaiblir Israël avec de la désinformation, mais à force d'avoir fait résonance à ces fausses déclarations, plus personne ne les prends au sérieux, ils se sont discrédités à un point où ils sont eux mêmes les premiers à ne plus croire à cette intox devenue systématiquement mensongère !
    Ils sont empêtrés dans leurs mensonge systématique, heureusement que la Finul présente sur place témoigne et atteste de la mauvaise foi des libanais prix en tenaille par le hezbollah.

    Les écoutes faites par Tsahal ont pu établir clairement d'où venait les ordres et de qui ils venaient ! Cette attaque étaient planifiée dans l'unique but de faire pression sur les troupes de l'onu placées à la frontière sud-liban car cette même onu est sur le point de rendre un jugement incriminant nasralah personnellement dans l'assassinat de Rafik Harriri ainsi que d'autres exécutions effectuées au Liban !

    Maintenant il y d'autres facteurs aggravants obligeant la Syrie et l'Iran de faire du bruit pour étouffé les opinions liés aux résultats de cette enquête de la commission d'enquête de l'onu.

  • Bernard Sfeir, vous parlez des "edbahr el yahoud" scandés hier lors de la diffusion à Beyrouth du discours retransmit par video de nasrala ?
    Vous parlez des millions d'exemplaires de sages de Sion et de mein kampf édités et vendu au Liban et en Syrie ?
    Vous par lez d'incitation à la haine raciale, le Liban serait il une race ?

    Je crois que vous vous mettez encore une fois le doigt dans l'oeil, Monsieur !

  • Bonjour Genève,voila,Israel est attaqué de toute part,la tension est à son comble,comment peut on rester serein avec une telle pression?Pourquoi cet état subit il de telles ignominies? Juste le droit d'exister,le droit d'être lui même,c'est à dire brillant, immensément intelligent,mais, c'est le peuple élu! Et alors ou est est le problème? Si les gens n'étaient pas aussi stupides ,ils récolteraient les fruits de cette prospèrité,ensemble,comme la devise de la Belgique: l'Union fait la force!! Chalom,YANNICK 004

Les commentaires sont fermés.