Vacances en Israël

Imprimer

Vacances en Israël

Quand vous arrivez à Roissy pour pendre la compagnie EL AL, au fond, vous n’avez pas vraiment besoin de chercher :il vous suffit de remarquer l’emplacement de soldats en arnes. Sitôt repéré l’emplacement des soldats, plus aucune hésitation n’est possible : vous êtes là où il faut. La même remarque s’impose pour l’avion : là où le bus s’arrête, c’est toujours devant un véhicule blindé de la gendarmerie, à côté se tiennent des fonctionnaires en armes. Même remarque pour le bus : des soldats des forces spéciales, armés de leur fusil clairon montent la garde.

Et je n’ai pas tout dit. Pour des raisons de sécurité évidentes, les fonctionnaires israéliens vous reçoivent dès le guichet et vous posent maintes questions, toujours les mêmes : d’où venez vous ? Qui a fait les valises ? Où sont elles restées avant de se rendre à l’aéroport ? Quelqu’un vous a-t-il remis un paquet, un cadeau, etc ? Avant de monter dans l’avion, une nouvelle vérification des cartes d’embarquement a lieu. Enfin, vous êtes dans l’avion, un avion entièrement sécurisé. Lorsque vous arrivez à Loud, l’aéroport Ben Gourion, les fonctionnaires de police sont particulièrement attentifs. Pour ma part, je me limite à la langue anglaise car si je me mets à parler hébreu, on me demande aussitôt comment j’ai pu si bien apprendre cette langue ? Ne suis-je pas aussi israélien ? Comment s’appelait mon père etc, etc… Une fois passés les contrôles, tout va bien.

Que l’on ne se méprenne pas sur mes intentions : les Israéliens sont parfaitement fondés à veiller à la sécurité des voyageurs et des touristes qui se rendent chez eux. Le terrorisme n’a pas de limites dans sa volonté de nuire et de tuer. J’oubliais les mesures de sécurité propres à l’aéroport de Roissy : vous ôtez votre veste, vous défaites votre ceinture, et même vos chaussures….. Et ceci n’a rien à voir avec Israël.

Je me demande parfois si les terroristes n’ont pas gagné la bataille engagée contre eux, en nous imposant de telles restrictions dans nos moindres mouvements au point que le plus simple de nos déplacement devient si compliqué. Le problème qui nous oppose à ces groupes terroristes est que nous ne pouvons pas user des mêmes moyens qu’eux. Or, c’est précisément ce qu’il faudrait faire. On me dira, mais alors nous devenons comme eux. Non point. Nous le ferons momentanément, une fois le danger éradiqué, nous reviendrons à des moyens plus classiques.

Mais revenons à Israël même ! Une fois que vous êtes à la maison, je veux dire celle que la famille vous a laissée par héritage, il vous faut tout vérifier, et surtout la climatisation ! On n’imagine pas ce que cela signifie de vivre sans climatisation quand il fait plus de trente cinq degrés Celsius dehors.. Mais en Israël les relations avec les artisans et les entrepreneurs sont différentes de ce qui a cours en Europe…

Que faire ? C’est tout de même un beau pays dont les habitants sont heureux en dépit des multiples difficultés que l’on y rencontre et par-dessus des servitudes engendrées par un état de guerre permanent. Ce pays est endetté mais ses citoyens sont à l’aise. Ce pays serait un pays de cocagne si ses voisins cessaient de le menacer jour et nuit.

Un ami, membre de l’Académie Française, m’a demandé récemment comment et par qui les Juifs étaient devenus des Israéliens ? En d’autres termes qui était responsable de cette mutation si profonde ? Sur le moment, je n’ai su que répondre à l’académicien. Mais après, j’ai trouvé la solution : ce sont les Arabes par leur refus obstiné, leur haine recuite à l’égard des habitants de ce pays qui ont fait des Juifs des Israéliens.

Quand j’ai donné cette réponse à ce Monsieur, nous avons poursuivi la conversation et il m’a demandé ce qui, selon moi, manquait le plus Arabes.. Sur le coup, j’ai de suite trouvé et répondu : un David Ben Gourion arabe ! Un dirigeant digne de ce nom, apte à leur enseigner comment on se confronte aux réalités quelles qu’elles soient. Ce que les Juifs ont su faire (avec les résultats que l’on sait) depuis près de deux mille ans.

Commentaires

  • " Ce pays serait un pays de cocagne si ses voisins cessaient de le menacer jour et nuit". Une fois de plus, les Autres sont responsables de l'état de guerre d'Israël! L'Histoire nous montre à quel point beaucoup de colons ont été refoulés de tout temps, ce qui est dans l'ordre des choses.
    De plus, le déterminisme glacial d'Israël dans "plomb durci" a de quoi susciter la haine.

  • Intéressant ce point de vu qui ose au moins dire tout haut que les Arabes doivent quitter leurs terres pour faire la place au Juifs devenu Israëlien à cause de la présence même de ces Arabes.
    En somme si Israël continu envers et contre tout à confisquer les terres et les maisons des habitants, c'est pour éviter la guerre. Belle volonté d'aboutir à la paix...par élimination de l'adversaire.

  • "De plus, le déterminisme glacial d'Israël dans "plomb durci" a de quoi susciter la haine."

    Disons que si Israël suscite la haine auprès de ses ennemis et de ses détracteurs, c'est dans l'ordre des choses puisque la haine est précisément le sentiment qui caractérise l’identité commune de ces derniers, en plus de la culture de l'échec qui est son corolaire s'entend. Il est vrai que dans ces conditions, l'image calamiteuse qui leurs est renvoyée en miroir les confronte à l'inaltérable bonne santé de l'Etat d'Israël et à la rigueur morale de Tsahal et ne peut donc leurs apparaître que plus intolérable encore. Cela dit, je n’ai pas cette sagesse et je déplore que Tsahal fasse, bien trop souvent, dans la dentelle, comme lors de l'opération plomb durci, car j'aurai vivement souhaité que cette dernière apporte plutôt une réponse, instantanée et à la mesure de ses réelles capacités, à chacun des missiles lancés, à l'aveugle, sur les populations civiles Israéliennes. la théorie du carreau cassé quoi.

  • Voilà pourquoi les touristes Suisses ne visitent plus Israël :

    http://jssnews.com/2009/11/09/voila-pourquoi-les-touristes-suisses-ne-visitent-plus-israel/

  • "Jusqu’à présent, personne dans mon entourage direct ne comprenait à quoi cette défection est dûe. Même mes amis helvétiques qui vivent à Jérusalem, Tel-Aviv ou Eilat ne pouvait me donner une bonne raison. Mais ca y est!

    Je l’ai trouvée. Depuis le temps que je soupçonnais le gouvernement Suisse de faire et de dire n’importe quoi. A l’internationale, ils se prennent des raclées par la Lybbie et ne disent rien, ils coopérent sournoisement avec Téhéran (dans des domaines que nous ne souhaitons imaginer) et en plus, leurs représentantes sur place porte le voice pour ne pas froisser les ayatollahs… Alors, si en plus, ils peuvent dire n’importe quoi sur Israël, ils ne vont pas se priver!"

    Vous voulez dire que cette défection serait à mettre sur le compte du DFAE soucieux de justifier de ses multiples compromissions avec l'Iran et de s'être fait complaisamment cracher dessus par un terroriste notoire Libyen ?

    Ce n'est pas très jojo mais c'est conforme à l'idéologie de Micheline Calmy-Rey, les Suisses méritent pourtant mieux que cette calamité voilée qui ne leurs aura amené que défiance et déshonneur mais dont l'insignifiance de l'effet produit sur l'Etat d'Israël est sensiblement égal à "peanuts"

  • @ Marie-France de M.

    Coloniser, c'est investir un pays hors du sien dans le but d'en exploiter les richesses et les avantages.

    Un peuple qui retourne sur la terre (colonisée par d'autres) de ses ancêtres pour refonder une nation ne saurait être qualifié de colon. Ne pas être d'accord sur le tracé des frontières ne fait pas de celui qui estime avoir droit à plus un colon. Les israéliens ne sont pas des colons ! Ce terme fait partie de l'arsenal de la guerre des médias mais est inapproprié ici.

    Cela dit, revenir sur la terre de ses ancêtres et ne pas tenir compte des gens qui y habitent depuis des générations serait coupable. Israël, les pays arabes et les palestiniens doivent chacun mettre de l'eau dans le sirop concentré de leurs revendications et prendre en compte "l'autre" s'ils veulent une paix juste.

  • Un peuple qui retourne sur la terre (colonisée par d'autres depuis 3000) de ses ancêtres pour refonder une nation ne saurait être qualifié de colon !!!! Et pourquoi pas l’Homme de Neandertal ne viendrait-il pas réclamer l’Europe de ses ancêtres puisque il en est ainsi. Et pourquoi pas ceux qui ont en été chassés en 1948, tout récemment, n’auraient-ils pas ce droit ?
    Moi je dirais que les vrais habitants de la Palestine, depuis toujours, ne l’ont jamais quittée ce sont eux les véritables descendants de David et de Salomon et ils sont toujours restés sur leur terre. Les colons israéliens venus des quatre coins du monde ne sont que des imposteurs qui se disent descendants des anciennes peuplades du Proche-Orient pour justifier des revendications à un héritage qui n’est pas le leur. Si c’était leur pays alors pourquoi l’ont-ils abandonné ?? S’ils ont choisi d’en partir il ya 3000 ans, le pays s’est mis a appartenir à ceux qui ne l’ont jamais abandonné.

  • "Moi je dirais que les vrais habitants de la Palestine, depuis toujours, ne l’ont jamais quittée ce sont eux les véritables descendants de David et de Salomon et ils sont toujours restés sur leur terre."

    Je suis parfaitement d'accord avec vous et donc les descendants de David et Salomon qu'il convenait d'appeler l'ancien Yishouv puisqu'ils n'ont jamais quitté la Palestine antique ont opté pour leur autodétermination devant mener à la résurrection d'Israël. Maintenant, que l'Etat d'Israël s'autorise à accepter ou bien à refuser qui bon lui semble sur son territoire ne relève que de son seul droit souverain qui, vous en conviendrez, n’a que faire de l'opinion de tiers qui, de surcroît ne soient, citoyen Israélien.

  • @ Nour,

    Je comprends que l'on puisse contester la notion de droit au retour. Pourquoi cela serait-il légitime après avant ou après une date et pas une autre ? Pourquoi le droit au retour des palestiniens et pas des juifs ? C'est certainement compliqué et vous pouvez avoir votre opinion, comme je peux avoir la mienne.

    Par contre, cela me gêne que pour appuyer votre opinion, vous ne trouviez que des contre-vérités à proférer. Ce que vous dites - l'imposture que vous affirmez - ne résiste à aucune analyse sérieuse. La terre est remplie de vestiges qui portent les traces du peuple hébreu...

  • A vous lire on comprend mieux les commentaires acerbes des citoyens israéliens.
    De telles remarques comme celles publiées sur le site "jssnews" ne parlent pas en faveur de ceux qui les ont écrit et dénotent une haine viscéral envers le peuple suisse qui vous le rend bien en évitant soigneusement de passer des vacances en Israël et dans le reste du Proche Orient comme le recommande les autorités suisses.
    Encore une fois l'arroseur est arrosé.

  • "De telles remarques comme celles publiées sur le site "jssnews" ne parlent pas en faveur de ceux qui les ont écrit et dénotent une haine viscéral envers le peuple suisse qui vous le rend bien en évitant soigneusement de passer des vacances en Israël et dans le reste du Proche Orient comme le recommande les autorités suisses."

    La seule expression de haine qu'il m'est donné de relever réside dans vos propos qui sont caractéristiques du type de propos tenus par la lie du peuple suisse.

  • Sandra,

    Lorsque vous prenez l'avion à Genève et quelle que soit votre destination, on passe vos valises et bagages à mains aux rayons X, on vous fait passer au détecteur de métaux, voire au scanneur corporel ou autres renifleurs d'explosif, il y a des policiers partout et l'aéroport est cerclé de barbelés. J'imagine donc en suivant votre réaction que c'est le fruit de la volonté des genevois et de leurs autorités belliqueuse...

    Pensez-vous sérieusement que les israéliens ont plus envie que les genevois pour leur aéroport de mettre en place des mesures de sécurité aussi coûteuses que désagréables pour tout le monde ? Le simple fait de venir une heure à l'avance pour les 7 millions de passagers de l'aéroport de Cointrin représente 7 millions d'heures perdues chaque année... et combien pour notre économie ? Combien d'argent qui pourrait être plus utile pour nos aînés ou notre société en général ?

    A qui la faute ? Qui a essayé, avec ou sans succès, de placer des bombes dans ou tirer sur des avions ou leur passagers dans les aéroports suisses ? Qui a fait sauter l'avion Swissair à Würenlingen ? Qui a détourné un avion Swissair avant de le faire sauter ? Qui a tiré sur un avion à Zürich ? Qui y a amené une bombe pour faire sauter un autre avion ? Qui a essayé de tirer un missile depuis Versoix ?

  • Giona cette vérité vous dérange, j’en suis fort aise. Je relève avec quelle aisance vous mettez en évidence votre haine du peuple suisse dans son ensemble.

    Lisez donc les commentaires publiés "jssnews" pour constater le degré de haine qui animent ces frustrés et vous par ricochet.

    Qui se ressemble, s’assemble !

  • "Giona cette vérité vous dérange, j’en suis fort aise. Je relève avec quelle aisance vous mettez en évidence votre haine du peuple suisse dans son ensemble."

    Gardez raison tout de même, la lie du peuple suisse ne représente pas plus qu'elle même c'est à dire une fraction insignifiante du peuple suisse d'où la frustration qui transparaît de chacun de vos propos.

    "Lisez donc les commentaires publiés "jssnews" pour constater le degré de haine qui animent ces frustrés et vous par ricochet."

    Vous me divertissez car, je le confesse à nouveau, j'adore torturer les individus de votre engeance.

    "Qui se ressemble, s’assemble !"

    Absolument.

  • JSS News et son animateur Jonathan Simon-Sellem sont largement inféodés au Ministère des Affaires Etrangères israélien, autrement dit au sulfureux Avigdor Lieberman.
    Ce site-là fait même partie de la task force mise en place par ce ministère pour animer la blogosphère.

  • @ Giona / Vous avez jusqu’à ce soir pour redresser votre réchauffante, nettoyer et remettre en place votre râtelier car dans quelques heures vers 20h30 débutera sabbat.

Les commentaires sont fermés.