la mentaliité ou le caractère de l’Israélien moyen

Imprimer

la mentaliité ou le caractère de l’Israélien moyen

Un membre de l’Académie Française me posait récemment une question à laquelle je n’avais pas, alors, apporté la réponse qui convenait. Comment, me demandait-il, les Juifs sont-ils devenus des Israéliens ? Venant de la part d’un éminent historien, âgé aujourd’hui de près de 80 ans et issu d’une grande et vénérable famille judéo-alsacienne, la question méritait considération. Aujourd’hui, j’ai la réponse : qui a transformé les Juifs en Israéliens ? Les Arabes et leur refus obstiné d’accepter le nationalisme juif au même titre que le leur ; un refus si sanglant, si obstiné et si inflexible a convaincu les Israéliens de devenir une nation soldatique où tous les hommes et les femmes alides accomplissement un service armé sous les drapeaux.

Croyez moi ; ceci vous change un homme. Depuis au moins 1929, date du massacre des juifs d’Héron par des émeutiers arabes, les juifs d’Israël vivent en état de guerre permanent, imposé par des voisins intraitables. Ceci finit par influer sur votre caractère, un caractère qui, parfois finit par m’agacer : cette indiscipline, ce toupet (houtzpa), cette désinvolture, cette inattention accordée aux autres au motif que «personne ne nous aime», «tout le monde nous condamne» etc… m’ont exaspéré.

Il n’est pas rare, en Israël, de rencontrer des imbroglios juridiques qui, en Europe, relèvent du droit pénal. Des ventes d’immeubles construits sans autorisation légale (et pas uniquement par des Arabes israéliens), des confiscations de places de parking, des comportement qui heurtent la loi et le bon sens (et aussi la bonne éducation) ont malheureusement tendance à se multiplier. Et je laisse de côté tous ces procès intentés aux gouvernants du pays dont le seul souvenir m’indispose…

Si l’état de belligérance ne pardonne pas tout, il explique beaucoup de choses. Mais sans jamais justifier les comportements.

Songez que vous pouvez vous promener le long du littoral d’une charmante petite ville de ce pays et des immeubles flambant neufs attirent votre attention pour leur devanture en marbre et leur vue sur la grande bleue… Vous visitez et on vous annonce des prix conséquents mais ou oublie de vous dire que les trois étages, les plus élevés, tombent soue le coup de loi puisque le promoteur a procédé à une surélévation illégale…

Si vous achetez, vous ne pourrez même pas inscrire votre bien immobilier au cadastre et encore moins le léguer à vos héritiers. Sans même parler de restitution de votre argent de la part du vendeur indélicat.

Dois-je aussi évoquer les fautes des corps de métier ? L’installateur qui n’arrange pas bien le climatiseur, l’entrepreneur qui isole mal le toit contre les infiltrations etc…

Et même dans l’avion ou sur la route, toutes ces incivilités qui ont tendance à se multiplier… Quand vous en parlez, on vous répond qu’un pays qui lutte chaque jour pour sa survie, ne peut prêter attention à tout. Pour lui, exister relève chaque matin d’un acte d’héroïsme quotidien.

Je reconnais que cela est vrai, même si cela me rend la vie impossible, eu égard à l’éducation reçue.

Commentaires

  • Voilà encore un exemple de plus de la la mentalité ou le caractère de l’Israélien moyen !


    Le plus grand centre mondial de dessalement inauguré en Israël

    Rédigé par JSS le May 26th, 2010 and filed under Israël, Israël-Territoires Disputés. Vous pouvez suivre les réponses à cet article grâce au RSS 2.0. Vous pouvez laisser une réponse ou un trackback à cet article

    Le plus grand centre au monde de dessalement de l’eau de mer a été inauguré le dimanche 13 Mai 2010 dans la ville israélienne de Hedera, en présence notamment du Président Shimon Pérès et de plusieurs ministres.

    Hadera est une ville du nord d’Israël, dans le district de Haïfa. Elle est située à mi-chemin entre cette dernière et Tel-Aviv. Le plan de dessalement de Hadéra est l’un des plus gros du monde, il s’ajoute aux deux autres importantes usines d’Ashkelon et Palmahim et au plus petit plan d’Eilat.

    Le centre de dessalement inauguré à Hadéra fonctionne selon le procédé dit d’OSMOSE INVERSE. C’est un procédé physique de déminéralisation non polluant sans adjonction de produits chimiques. L’eau est pressée sur le module. Elle pénètre au travers des couches de la membrane, et est recueillie dans le support poreux (perméat). Les sels retenus sont directement évacués au rejet (concentrât). Le taux de rétention des sels dissous est compris entre 95% et 98%.

    L’osmose inverse fonctionne avec une membrane semi-perméable (perméable à l’eau et imperméable aux sels) de telle sorte que le transfert d’eau pure est le seul moyen qui permet d’établir l’équilibre de concentration des deux cotés de la membrane (équilibre osmotique).

    Rappelons ci que la plupart des processus métaboliques dans la nature sont fondés sur le phénomène d’osmose (ex.: le rein humain). Cette application donne de l’eau pure exempte de sels qui passera à travers la membrane et sera collectée dans compartiment opposé. Ce transfert de l’eau est appelé OSMOSE INVERSE. (1)

    Les installations d’osmose sont exécutées sur châssis inox poli, testées, prêtes à l’emploi et pourvues de tous les dispositifs de contrôle et de sécurité. Ils se caractérisent par leur simplicité d’emploi, leur fonctionnement automatique, et leur haute fiabilité.

    Le centre de dessalement de Hadéra va garantir une production annuelle de 127 millions de mètres cube d’eau .Ainsi, cette année les réserves d’eau d’Israël seront nettement moins menacées. Pour la Kinnereth c’est une bonne nouvelle, la menace de la « ligne noire » (le niveau minimal des eaux du lac de Tibériade) sera enfin écartée.

    Des représentants de l’Autorité de l’eau ont indiqué que ces cinq dernières années, fortement touchées par la sécheresse, le pompage d’eau de la Kinnereth est passé d’une moyenne de 300 à 350 millions de m3 par an à seulement 200 millions de m3. « Le plan de dessalement de Hadéra fournira une quantité d’eau égale à la moitié de ce que nous pompons de la Kinnereth. Cela commence à être significatif », a indiqué le directeur du département du dessalement de l’Autorité de l’eau, Avraham Téné.

    Un progrès pour l’humanité entière. Bravo Israël!

    Ftouh Souhail, Tunis

    (1) Pour la production d’eau pure le procédé d’osmose offre des avantages essentiels :

    -Pas de neutralisation des eaux usées.

    -Pas de régénération avec des produits chimiques.

    -Encombrement limité.

    - Fonctionnement et entretien aisés.

    -Coût d’exploitation faible

    Les installations d’osmose inverse sont utilisées partout où une eau de qualité est indispensable : Cosmétologie, Pharmacie, Laboratoire, Hémodialyse, Electronique, Climatisation, Chaufferies, Restauration.

Les commentaires sont fermés.