AVEZ VOUS VU LES INFILTRES, EMISSION PRESENTEE HIER SOIR PAR DAVID PUJADAS ?

Imprimer

AVEZ VOUS VU LES INFILTRES, EMISSION PRESENTEE HIER SOIR PAR DAVID PUJADAS ?
Décidemment, les faits divers scandent de plus en plus notre actualité et les journalistes, à tort ou à raison, leur accordent une place croissante.
Hier soir, vers 22 heures, ce fut un journaliste qui avait filmé, en caméra cachée, des groupuscules d’extrême droite dont la particularité est d’être animé par l’intégrisme catholique. En soi, ce n’est pas tellement étonnant, mais leur donner une telle résonance ne manquera pas d’alarmer maint téléspectateur.
Je ne suis pas étonné par leurs crises de racisme, d’antisémitisme et de xénophobie. Toutes ces récriminations provenant d’individus isolés sur tous les plans, exhalant leurs multiples frustrations sociales et en voulant à la terre entière pour tout ce qui leur arrive… En fait, ils n’aiment qu’eux-mêmes et haïssent tout ce qui ne leur ressemble pas. Faut-il s’en étonner ?
En revanche, ce qui ne laisse pas d’inquiéter, ce sont les violences verbales de ces intégristes à l’encontre du clergé qui se reconnaît en Vatican II ; et l’on reste bouche bée devant ces abbés qui affirment clairement aller contre les décisions du concile. En droit canon, cela entraîne l’excommunication, ou, au moins, la réduction à l’état laïque.
Fallait-il donner la parole à de tels individus, même pour les dénoncer et mettre la population en garde ? Je n’en suis pas si sûr.
L’éthique journalistique est à revoir.

Commentaires

  • oui..on l'a vu...c'est écœurant...cette haine développée dans ces écoles catho...c'est flippant de se dire que l'on fonce tout droit vers une guerre de religions...

  • Je pense que c'est une réponse du berger à la bergère, si les groupes islamistes radicaux étaient absents en Europe, ces groupes n'auraient aucune visibilité. Tout comme les islamistes qui répondent des horreurs dans le blogs ou dans certaines mosquées, ces groupuscules d'extrême droite, nationalistes ont aussi des sites qui ne vont au-delà de l'acceptable dans la liberté d'expression. Par contre, les écoles catholiques ne doivent pas être des lieux de propagande. Le Vatican qui a fort à faire en ce moment doit néanmoins faire une note à tous les directeurs de centres et écoles catholiques pour refuser l'accès à ces personnes. Mais il ne faut pas se leurrer des groupes comme cela existe aussi aux USA très virulents, parfois racistes mais surtout anti-fédéraliste c'est-à-dire contre le pouvoir de Washington et armés de surcroît.

  • L'extrême droite progresse partout en Europe, comme par exemple en Hongrie avec 17% des voix aux dernières législatives. Cette réalité dérange... plus d'un surtout à gauche !

    Cela dit, la liberté de pensée et d'expression est un droit fondamental. Pourquoi certains mouvements d'opinion ou politiques dissidents, aussi radicales soient-ils, n'auraient pas le droit à la parole... comme tout le monde !

  • demain

    "Tout comme les islamistes qui répondent des horreurs dans le blogs ou dans certaines mosquées, "


    Pouvez-vous nous apportez, si vous êtes un tant soit peu honnête, un échantillon des horreurs qui sont répondues dans les blogs? Ne vous défilez pas, merci!

    Emrach

    Je sais que vous ne daignez répondre qu'à vos amis juifs, mais je vous prie de nous dire en toute honnêteté intellectuelle, que pensez-vous des groupuscules israéliens qui prônent la mort des arabes et qui veulent qu'il n'y ait que des juifs en Palestine?

  • Même en abordant ce sujet on en revient toujours au même point, et surtout toujours au même fautif...Les islamistes...pourquoi aborde-t-on le sujet ici?? on parle de quoi? de qui? avez vous vraiemnt vu le reportage??????? l'éruption en Islande c'est aussi les islamistes????????????????????

  • Les discours des rhéteurs, je n'en dispute point.
    Quant aux balbutiements des sages, je le crains.
    Ils ne font que quêter la vérité en vain.
    Car nous sommes perdus dans une nuit très dense
    Dont le front nuageux déverse en abondance
    Des faisceux de mensonge et des pluies d'ignorance.
    L'âme, qu'est-ce? une corde à plat que l'on enroule,
    Que, sitôt relancée, s'allonge, se déroule.
    Ou encore, c'est une fille emplie d'orgueil.
    Qui voulut essayer quelque boucles d'oreilles
    Puis un anneau, puis un collier de perles pures,
    Elle qui négligeait les ors et les parures.
    Tu étanchais ta soif jadis à une source;
    Trébuche, âme, sous des setiers de boisson rousse.
    Sais-je quel destrier, quel flanc, quelle encolure
    L'emporterait sur la poésie pérégrine,
    Ni quel coursier saurait rivaliser d'allure
    Avec l'éternel cours des rimes qui perdurent?
    Trépas, tu peux perdre le preux, tu t'y destines
    Mais ses vers calmeront leur prouesse future.

    Aboul Alaa El-Maari (973-1057)

  • Quelles méthodes! Utiliser ainsi des enfants pour en venir à ses fins, les nazis et les régimes communistes ont ainsi fait condamner des parents par leurs enfants. J'imagine la culpabilité que ressentiraient ces gamins si leurs parents avaient des ennuis à cause d'eux. Peut-on leur infliger cela. L'ancien du FNJ infiltré ne recule devant rien! Tous les moyens sont-ils bons pour parvenir à ses fins? Qui se pose cette question?
    C'est "amusant" de voir que toute société se créée ses réprouvés, ses sorcières. Il faut toujours donner en pâture au peuple un ennemi qui détourne son attention des vrais problèmes. Les "fachos" sont devenus cet épouvantail et pendant ce temps-là, on trompe, on gruge, mais lorsque le pauvre peuple se réveillera, il sera trop tard pour lui, il ne lui restera que ses yeux pour pleurer. Ses mômes n'auront plus rien appris à l'école, ses emplois auront filé... Ne pourra même plus s'acheter sa grosse bagnole à crédit pour bluffer les voisins! Les problèmes sont ailleurs, ouvrez les yeux!

  • @demain, et la France prend le chemin du Chicago d'antan! Incroyable ce qui s'y passe et on s'étonne du réveil de l'extrême droite? Le monde va mal!

    Riposte Laique
    Journal laique, pour l’egalite hommes femmes, pour la laicite contre l’integrisme, pour la république sociale contre le communautarisme.
    Numero 142
    L’EDITO DE CYRANO
    Assez d’impuissance face aux voyous racistes et aux fascistes islamistes !

    lundi 26 avril 2010

    Notre dernier édito, intitulé "La France est en état de guerre civile, c’est un fait", nous a valu, trois jours durant, des records de lecture sur notre site, et ce en pleine période de vacances scolaires. Un ancien député européen nous a appelés, pour nous dire qu’il avait longtemps hésité à utiliser le mot "guerre civile", et qu’aujourd’hui, il pense avoir eu tort de ne pas l’avoir fait. Un député UMP nous a écrit, pour parler de "ratonnades anti-françaises", terme qui nous paraît adapté à la situation. Nous avons bien sûr reçu notre lot d’insultes habituels, de la part de bobos de gauche qui continuent à pratiquer le déni de réalité.

    Comment ne pas être révolté par le cauchemar subi par cette famille perpignanaise, qui doit aujourd’hui quitter cette ville pour pouvoir continuer à vivre en sécurité ? (1)

    "Une quinzaine de jeunes se précipitèrent alors dans leur immeuble et commencèrent à défoncer la porte de leur appartement à coups de pieds. Ils les menaçaient de les tuer et de violer la femme. Petit à petit, le mur se fendait et la porte se dégondait.

    Réfugiée aux toilettes avec le bébé, la femme a téléphoné à la police. Celle-ci, arrivée rapidement sur les lieux, mit en fuite le groupe de jeunes agglutinés devant l’immeuble. C’était moins une. Quelques secondes après, la porte aurait cédé et le couple y serait passé."

    Comment ne pas être révolté par le témoignage de Myriam, la mère de famille, chercheuse, qui, pendant 20 minutes, sur Radio Courtoisie, explique les circonstances tragiques qui ont failli lui coûter la vie, ainsi quà son bébé et son mari. Ecoutez le quotidien qu’elle décrit, dans le centre-ville de Perpignan, et le cauchemar que font subir aux commerçants et aux habitants des bandes qui terrorisent la population. Du Riposte Laïque pur sucre !

    http://blip.tv/file/3533914/

    Comment qualifier ce caillassage particulièrement révoltant, subi par un retraité de Narbonne, âgé de 67 ans, à qui des jeunes racistes ont dit : "Aujourd’hui c’est ton tour !", en lui jetant, sans raison, des pierres ? Aujourd’hui, cet homme est entre la vie et la mort. (2)

    Comment qualifier cette agression de quatre contrôleurs de bus, à Montpellier ? (3) Leur crime : avoir osé demandé leur ticket à des "djeunes".

    A Nice, on poursuit un chauffeur de bus avec un sabre, rien de moins ! (4)

    Hélas, des anecdotes semblables, racontées dans notre dernier édito, ne sont pas l’exception, elles sont légion. Bien sûr, nous n’englobons pas l’ensemble des populations issues de la diversité dans ces comportements criminels. Nous savons que nombre d’entre eux travaillent durement pour réussir, dans des conditions sociales difficiles, à trouver du travail, à fonder une famille, à la faire vivre, en donnant une bonne éducation aux enfants.

    Mais hélas, nous pourrions ajouter des dizaines d’anecdotes semblables, où le scenario est le même : ce sont presque toujours des jeunes de la diversité qui agressent, gratuitement, des personnes qui ont le tort d’avoir un physique de Français de souche. Cela s’appelle des agressions racistes, ou des ratonnades anti-françaises, pour reprendre l’expression du député.

    Cela démontre que Nicolas Sarkozy, ministre de l’Intérieur, puis président de la République, n’a pas réussi, au-delà des mots, à lutter efficacement contre ce cancer, qui gangrène la société française, et est porteur d’une logique de guerre civile.

Les commentaires sont fermés.