LE DÉPART DE JEAN-MARIE LE PENI

Imprimer

 

LE DÉPART DE JEAN-MARIE LE PENI

C’est incontestablement une page de notre histoire politique contemporaine qui se tourne : Jean-Marie Le Pen annonce qu’il ne représentera pas aux élections présidentielles de 2012. Cette nouvelle pourrait bien changer la donne et permettre au candidat de la droite de compter sur moindre résultat du candidat de l’extrême droite à cette échéance, si cruciale dans l’échiquier politique français. Aucun autre candidats, quel qu’il soit, Marine Le Pen ou Bruno Gollnisch, ne pourra atteindre le score du leader actuel du Front National.

Cet homme, J-M. Le Pen a pu imposer sa présence à la galaxie si agitée de l’extrême droite française, déjouant tous les complots, survivant même à de graves querelles familiales et étouffant dans l’œuf les séditions et le fractionnisme de ses plus proches lieutenants.

Son plus grand titre e gloire fut sa présence en 2002 au second tour de l’élection présidentielle, contre M. Lionel Jospin qui avait pourtant gouverné la France depuis Matignon, cinq années durant, face à Jacques Chirac, sonné par la défaite et comme anesthésié… Certes, la France n’avait nulle envie de l’élire, mais il faut bien reconnaître que les thèmes de l’insécurité et de l’immigration avaient été montés en épingle au point que même au second tour, l’homme fort du FN améliora encore un peu son score, atteignant les 20%. Du jamais vu .

Il est encore trp tôt pour tirer les leçons historiques d’un tel engagement politique, d’autant que l’homme nous a habitués à des surprises. Il peut dire en effet que son non candidature en 2012 ne remet pas en question sa présidence du FN et qu’il restera à la barre le temps qu’il faut pour passer le témoin à son dauphin, sa fille Marie ou à son collaborateur B. Gollnisch ou un autre cadre du FN…

En guise de bilan provisoire, on peut dire que M. Le Pen quitte la barre sur de bons résultats électoraux. Par ailleurs, il a réussi à imposer à la droite parlementaire au moins les thèmes politiques suivants : l’identité nationale, l’immigration et l’insécurité. Même l’ancien Premier Ministre socialiste Laurent Fabius avait reconnu un jour que M. Le Pen posait les bonnes questions tout en apportant les mauvaises réponses…

Le reste, l’avenir nous le dira. L’Ecclésiaste avait bien raison de dire, il y a plus de 2250 ans, qu’une génération s’en va, une génération s’en vient, tandis que la terre, elle, subsiste à tout jamais…

Commentaires

  • Cher Monsieur,

    J'apprends par vos lignes le décision du leader du FN de ne pas se représenter à l'élection présidentielle de 2012. En ce qui me concerne, je considère cela plutôt comme une bonne nouvelle.

    Je n'ai jamais aimé l'arrogance du personnage ni, bien sûr, les thèses qu'il défend(ait). Mais le privilège de la démocratie, c'est justement de permettre à ce genre de politiciens d'exprimer des avis assez éloignés de la dite démocratie ! Et le privilège de ce genre d'extrêmistes est justement de pouvoir exprimer des thèses visant à déstabiliser la démocratie. C'est précisément ce qui rend la démocratie si géniale mais si fragile.

    Finalement toutefois je ne saurais me réjouir trop vite de la "disparition " de Jean-Marie LE PEN de la scène politique hexagonale : on sait ce qu'on "perd", mais on ne sait pas bien qui le remplacera.

    Alors, oui, vive l'Ecclésiaste !

  • Cher Monsieur,

    J'apprends par vos lignes le décision du leader du FN de ne pas se représenter à l'élection présidentielle de 2012. En ce qui me concerne, je considère cela plutôt comme une bonne nouvelle.

    Je n'ai jamais aimé l'arrogance du personnage ni, bien sûr, les thèses qu'il défend(ait). Mais le privilège de la démocratie, c'est justement de permettre à ce genre de politiciens d'exprimer des avis assez éloignés de la dite démocratie ! Et le privilège de ce genre d'extrêmistes est justement de pouvoir exprimer des thèses visant à déstabiliser la démocratie. C'est précisément ce qui rend la démocratie si géniale mais si fragile.

    Finalement toutefois je ne saurais me réjouir trop vite de la "disparition " de Jean-Marie LE PEN de la scène politique hexagonale : on sait ce qu'on "perd", mais on ne sait pas bien qui le remplacera.

    Alors, oui, vive l'Ecclésiaste !

  • Après Georges Marchais voici que le sieur Jean-Marie Le Pen quitte les milieux politiques français et c’est d’un côté bien dommage.

    En effet, ces deux pitres extrémistes avaient le don d’amuser la galerie (surtout en Suisse) par leurs remarques désobligeantes, rigolotes. Pour le borgne il y a lieu de mentionner une maîtrise de la langue française remarquable.

    Après eux il ne nous reste que Dominique Galouzeau de Villepin et ce n’est pas l’actuel locataire de l’Elysée qui en rehaussera le niveau avec ses "pauvre con casse-toi" !

  • Son départ passera inaperçu, car il n'était qu'un "détail" dans l'histoire de France ...

  • "mais on ne sait pas bien qui le remplacera."

    C'est se réjouir trop vite. Sa fille a pris largement la relève et il le sait!? Ne pas se présenter, ne veut pas dire qu'il ne fera pas campagne aux côtés et pour elle!

    @ Hypolithe, le nouveau Johann et c'est peu dire... C'est tout ce que vous avez retenu du Président Sarcozy? Le et pas "les" "pauvre con casse-toi"?

  • Certainement pas DSK. Quant à Sarkozy ce n'est qu'un vulgaire myrmidon.
    A part ses affaires de fesses il brille par son incompétence congénitale.
    De plus il ne nous amuse point .Il ne maîtrise pas l'art des grimaces comme Louis de Funès. Les siennes ressemblent à celles d’un ouistiti.

    Myrmidon : personne de petite taille, insignifiante et sans valeur, voire prétentieuse, ridicule, et qui veut paraître supérieure.

  • Patoucha אני שונא אותך

  • Hypolithe, vous venez sous le nom de Christian Piaget m'insulter? Ce serait donc votre "vrai" nom? Et s je faisais traduire - quoique cela ne doit pas être bien difficile de le faire sur le net - Voyons un peu:

    אני שונא אותך Je vous Hais

    LOLLL, personnellement je ne vous hais pas, mais vous me faites plutôt pitié et c'est pire!

    :))))))))

    NB: Si cela s'était avéré être une grossière et vulgaire insulte comme hier, que je vous ai rendue, elle aurait été chez le Procureur! Si cela vous amuse.....continuez donc!

  • @ Patoucha en plein délire !
    Il est temps pour vous de consacrer vos interventions sur les sites d'expression française qui vous sont connus et sur lesquels il vous arrive d'y laisser votre grain de sel.

    Quant à l’intervenant signant Christian Piaget je m’en fustige le cristallin avec le pinceau de l’indifférence puisque je n’ai rien de commun avec ce sieur. Si vous êtes tentée ester le donc en justice.

    Soignez vos névroses et arrêtez d'enquiquiner le monde avec vos éternelles lamentations et autres ritournelles facétieuse !

  • @Hypolithe que mes interventions dérangent!

    Ok, le Christian Piaget n'est pas vous! Si j'ai fait le rapprochement c'est parce que vous m'aviez écrit une fois un mot en hébreu, langue que je ne maitrise pas et merci le net pour la traduction. Or le ci-dessus nommé a fait comme vous et pire sur le billet "LA TURQUIE ET L’EUROPE" de ce même blog.

    "Vous avez déjà fait la remarque chez D.J! Faut croire que vous vous y intéressez aussi, non?! Il ne reste plus qu'à y faire un saut pour vous lire à moins que vous ne signiez vos comm. sous un autre pseudo contrairement à moi qui viens de le découvrir. Ensuite, je suis libre d'aller où je veux! Non Mais! C'est que Monsieur se prend au sérieux?!!!

  • j'ai beaucoup de respect pour des personnes comme Monsieur le Pen, ou Blocher car ils sont honnêtes et claires dans leurs idées.

    Ils me disent texto, nous ne vous aimons pas, je sais en quoi m'en tenir, par contre, ces politiciens vicieux ou détenteurs de blogs, ou carrément les journalistes véreux, qui tournent autour du pot, et qui jouent avec les mots, je me méfie énormément, et ils n'ont que mon dédain

  • @ Patoucha certes je ne vous apprécie guère mais de là à vous détester il y a un pas que je ne suis pas près de franchir.
    Tenez le vous pour dit.

    Toutes mes interventions sont signées Hypolithe un pseudonyme que j’ai choisi et modifié par respect pour le philosophe et historien français Hippolyte Taine dont je ne peux que vous recommandez la lecture de ses ouvrages comme par exemple :
    Les Origines de la France contemporaine :
    o L’ancien régime (1875)
    o La Révolution : I – l’anarchie (1878)
    o La Révolution : II – La conquête jacobine (1881)
    o La Révolution : III – Le gouvernement révolutionnaire (1883)
    o Le Régime moderne (1890-1893)
    Pas besoin de les acheter on les trouve dans toutes les bonnes bibliothèques !

  • @Patoucha אני שונא אותך

    Vous me faites pitié et comme tous vos semblables, אני שונא אותך !

  • Je n'ai pas de conseil à vous donner, mais il serait préférable de fermer ce billet!

Les commentaires sont fermés.