BERNARD TAPIE ENFIN BLANCHI ET REHABILITE !

Imprimer

BERNARD TAPIE ENFIN BLANCHI ET REHABILITE !
Vous avez peut-être vu comme moi le journal de vingt heures sur France 2, présenté par le journaliste Delahousse. Bernard Tapie en était l’invité principal car le tribunal correctionnel de Paris venait de clore définitivement un dossier qui a gâché le vie de Bernard durant seize années. C’est dire si la date d’hier était importante pour un homme auquel aucune souffrance ne fut épargnée.
On ne peut pas revenir sur tous les grands moments de ces procès ç répétition qui ont émaillé la vie de Bernard. Je dis tout de suite que ce n’est pas un enfant de chœur mais j’ajoute aussitôt que s’il l’avait été dans le milieu dans lequel il évoluait, il aurait été dévoré à belles dents avant même de réaliser ce qui lui arrivait…
Ce que je veux souligner ce matin, c’est, malgré tous les obstacles, toutes les manœuvres et toutes les méchancetés et les jalousies, la justice a fini par triompher la qualité majeure de Bernard est d’avoir tenu… Tenu durant toutes années au point où personne ne le fréquentait plus, le considérant comme un pestiféré. Sa famille, en l’occurrence sa chère épouse, a toujours cru en lui et l’a soutenu dans les moments les plus difficiles.
Mais alors quelle faute, ou quelle erreur, Bernard a-t-il commise pour en âtre arrivé là ? Il a dangereusement mêlé les affaires et la politique. Il avait  les faveurs de François Mitterrand mais cela lui valut la haine inexpiable des anciens barons socialistes qui s’étaient juré sa perte. Et qui finirent par obtenir sa tête. C’est d’ailleurs au défunt chef de l’Etat que Bernard a tenu à rendre hommage…
L’ancien ministre de la ville a aussi fait état d’une conversation avec un procureur général d’une ville du sud de la France ; l’homme de loi aurait déclaré posément que rien dans le dossier Tapie ne justifiait une mise en détention. Pour ceux qui se souviennent, ce fut vraiment la curée à l’Assemblée Nationale  lorsque l ‘immunité parlementaire fut levée… Quelle descente aux enfers. Mais aussi quelle remontée fantastique ! Bravo Bernard et bonne chance pour la suite.
Et bravo aussi à la justice qui a su rétablir le droit et se faire entendre.

Commentaires

  • Bernard Tapie fut à son époquie le seul homme politique parlant clair et ayant des idées. Il ne mâchait pas ses mots. Hélas pour lui, aux yeux des caciques de la gauche (et de la droite), il avait 3 défauts :
    1) Il n'était pas un énarque aux idées fumeuses et stupides,
    2) Il parlait trop clair et avait trop d'idées,
    3) Il était riche et avait fait lui-même sa fortune.
    Mais hélas pour lui, il a mélangé le foot et la politique. C'était son droit, mais cela ne plaisait pas. A-t-on idée d'avoir des idées ? Un homme politique ne doit rien faire d'autre que parler et promettre. N'est-ce pas. C'est d'ailleurs son métier.
    Alors Bernard Tapie faisait tache dans cet univers fourbe et feutré des non-dits et chausse-trappes.
    Je suis heureux pour lui qu'enfin la vérité soit dite et je lui souhaite bonne chance car il la mérite.
    M. Lambert

Les commentaires sont fermés.