LE PAPE BENOÎT XVI ET LES JUIFS : LE DRAPIER DES LANCIERS ?

Imprimer

LE PAPE BENOÎT XVI ET LES JUIFS : LE DRAPIER DES LANCIERS ?

Le Moyen Age connaissait une sorte de danse qui a totalement disparu. Elle s’appelait le drapier des lanciers et consistait à demander aux danseurs de faire un pas en avant et trois pas en arrière !

C’est exactement ce que pensent de nombreux dirigeants de communautés juives dans le monde. Ayant moi-même été durant 16 ans le numéro deux d’une grande institution juive, j’ai pu mesurer le dissentiment qui gagne les sphères dirigeantes de cette communauté, sans même compter l’Etat d’Israël où les relations d’Etat à Etat sont certes correctes mais où les grincements de dents des suvivants de l’Holocauste ne sont pas rares : on en a même entendu dire que si le pape Pie XII, dont la canonisation est l’ordre du jour, avait un tant soi peu manifesté sa réprobation, des familles entières, englouties par la Shoah, auraient pu être sauvées…

LE PAPE BENOÎT XVI ET LES JUIFS : LE DRAPIER DES LANCIERS ?

Le Moyen Age connaissait une sorte de danse qui a totalement disparu. Elle s’appelait le drapier des lanciers et consistait à demander aux danseurs de faire un pas en avant et trois pas en arrière !

C’est exactement ce que pensent de nombreux dirigeants de communautés juives dans le monde. Ayant moi-même été durant 16 ans le numéro deux d’une grande institution juive, j’ai pu mesurer le dissentiment qui gagne les sphères dirigeantes de cette communauté, sans même compter l’Etat d’Israël où les relations d’Etat à Etat sont certes correctes mais où les grincements de dents des suvivants de l’Holocauste ne sont pas rares : on en a même entendu dire que si le pape Pie XII, dont la canonisation est l’ordre du jour, avait un tant soi peu manifesté sa réprobation, des familles entières, englouties par la Shoah, auraient pu être sauvées…

Pourquoi le drapier des lanciers ? Pour la bonne raison que le pape actuel tente de marier des objectifs contradictoires : il veut passionnément l’unité de son Eglise et on le comprend. Mais il veut aussi, il doit même, pourrait-on dire, renforcer le dialogue avec les juifs car la synagogue est la mère de l’Eglise et le berceau natal de Jésus, et en même temps, il tente de réintégrer des évêques ouvertement négationnistes…

Ces mêmes milieux critiques envers Benoît XVI jugent que cela commence à bien faire : d’abord, le discours maladroit de Ratisbonne, même si la bonne foi du pape est hors de doute ; ensuite le coup de l’évêque négationniste Williamson et à présent la canonisation de Pie XII… Les grandes organisations juives américaines se demandent : mais où veut-il aller ? En allemand : wo treibt er hin ?

Pour ma part, je ne nourris à l’égard du Saint Père aucune animosité. Je lui avais envoyé mon livre écrit en allemand et paru à Darmstadt Geschichte der jüdischen Philosophie, 2005) et récemment mon Abraham, un patriarche dans l’Histoire (Paris, Ellipses, décembre 2009) qui lui a tant plu. Cet homme est un homme de culture, de religion, doté de convictions profondes. Mais je comprends qu’il ne puisse pas renoncer purement et simplement à la canonisation de l’un de ses prédécesseurs. Situation intenable ; ne lit-on pas dans les Evangiles qu’on ne peut pas contenter Dieu et son père à la fois ?

J’ajoute que le pape n’est pas un homme seul… il y a autour de lui des

forces qui poussent à la roue et prônent un retour fracassant au courant charismatique qui reprend l’adage (apocryphe, nous dit-on) extram ecclesiam non es salus… Hors de l’Eglise, point de salut.

La meilleure façon de trancher ce nœud gordien serait d’ouvrir les archives secrètes du pontificat contesté. 50 années sont passées. C’est une éthique de vérité qu’il faut pratiquer.

L’Eglise a la charge de l’Evangile. L’Evagile reprend la parole du Psalmiste qui dit : le principe de ton Verbe est vérité (en hébreu : rosh devarékha émét) . Il faut toujours choisir le camp de la vérité. Ces mêmes Evangiles disent aussi : il n’est rien de caché qui ne soit un jour dévoilé…

On verra alors que Pie XII a aussi aidé discrètement des juifs. Mais le problème demeurera son obsédant silence des années après la Shoah…

Commentaires

  • 1) 1 évêque négationniste... pas plusieurs

    2) voici déjà une explication du silence qui remonte à ....2002. Vous même qu'auriez vous fait à sa place en constatant que les paroles des évêques néerlandais avaient réalimenté la fureur d'Hitler qui s'est vengé sur les juifs néerlandais au prix de 40'000 victimes. Le Pape a alors brulé sa propre protestation estimant qu'elle pourrait coûter 200'000 victimes.
    qu'auriez vous fait vous même ?

    http://www.eglise.catholique.fr/conference-des-eveques-de-france/espace-presse/communiques-de-presse/2002-communiques-de-presse/pour-lhonneur-de-pie-xii.html

    En août 1942, les journaux publièrent l'horrible nouvelle que la protestation officielle des évêques hollandais contre la persécution inhumaine des juifs avait amené Hitler à faire arrêter dans la nuit 40 000 juifs hollandais et à les faire gazer…On apporta les journaux du matin au Saint Père, tenant à la main deux grandes feuilles couvertes d'une écriture serrée, vint dans la cuisine…et dit : " Je voudrais brûler ces feuilles : c'est ma protestation contre l'affreuse persécution des juifs. Elle devait paraître ce soir dans l'Osservatore Romano. Mais si la lettre des évêques hollandais a coûté 40 000 vies humaines, ma protestation en coûterait peut-être 200 000. Je ne dois ni ne veux prendre cette responsabilité. Aussi vaut-il mieux se taire en public et faire en silence, comme auparavant, tout ce qu'il est possible de faire pour ces pauvres gens. "
    Aussi le 2 janvier 1943, Pie XII déclara aux cardinaux de la Curie : " Toutes nos déclarations publiques doivent être pesées et mesurées par nous dans l'intérêt même des victimes, afin de pas rendre leur situation plus lourde et insupportable… " Sr. Pascaline Lehnert (religieuse suisse au service d'Eugénio Pacelli pendant plus de 40 ans)


    3) il y a un excellent article du père Alain René Arbez qui est paru dans la Tribune de Genève il y a environ 15 jours. A lire. Tout y est écrit.

  • Pendant la guerre de 39-45, c'est un nazi qui arrête un homme d'église en Pologne, pour lui éviter des souffrances, il décide de l'abattre sur place, au moment où il pointe son arme en direction de sa tête, l'homme d'église lui déclame, ;
    "ne me tuez pas malheureux, je suis désigné par le Tout-Puissant pour devenir un des futurs pape !"
    Le nazi, lui demande ; "ok, si je ne vous tue pas, qu'est ce que vous me donnez en échange ? "
    Il lui répond : " si vous ne me tuez pas, vous serez aussi pape aussi, juste après moi "

  • Vous n avez rien compris de ce pape ni du vatican.Ce pape est le dernier des papes.C est lui l antichrist decrit dans la Bible. C est lui qui a le controle du monde economique, politique et religieux. C est lui qui a 666 a son nom:Benoit XVI .C est lui qui s est declare dieu a Jerusalem le 11 mai dernier realisant ainsi la prophetie de Daniel 11-36a45 et Marc 13-14. C est bien l empire romain qui a crucifie Jesus et le vatican est ne de ses cendres.C est bien le pape Pie XII qui est l artisan de la deportation et du genocide des juifs pour que le Christ ne naisse pas pour bouleverser ses plans comme je fais. Il n y a aucun saint de Dieu au vatican, au contraire c est le repaire de satan.Satan est un esprit qui vit depuis l avenement du Christ est avec les papes. Si l un meurt, il va avec son successeur.Le dernier c est Benoit XVI. C est lui qui controle la bete a 7 tetes et 10 cornes (G7) et la Prostituee(O.N.U.)que vous pouvez lire dans l Apocalypse 17.Satan ment et trompe l humanite et il n a rien du Christ. C est le Messie qui vous ecrit.Satan n aime pas les adorateurs de Dieu et ce sont ceux la les vrais saints(Apocalypse 13-7 et Daniel 7-25)et il leur fait la guerre.Maintenant sa chute est proche (Daniel 7-26)et ses troupes nombreuses seront defaites.Baraq lui meme perira avec son armee (Ezechie17)car il a trahi Dieu pour satan(le pape).Cette guerre en afghanistan est injuste.C est le vatican qui l a planifie avec l equipe de Bush. Israel, ce n est pas le vatican encore moins les U.S.A. qui te donnera la paix.La paix c est le Seigneur qui l a donne.C est Benoit XVI qui est derriere l operation plomb durci.Reveillez vous! Adorez le Seigneur et gardez vous des croix et des idoles. Le vatican a extorque les ecrits des apotres pour faire une fausse religion car l essence meme de la religion c est la LOI et cette LOI, il l a rejette pour mettre sa propre loi a l O.N.U.
    Israel vous avez peche, repentissez vous! On ne peut pas servir Dieu et satan.
    LE FILS DE L HOMME

  • Moi qui me faisait traité d'anti-catho, ça me soulage, je m'arrêtais à la pire corruption de l'âme que l'humain ait mis au point, mais je vois que ça peut devenir diabolique, ce qui n'est pas un mystère !

Les commentaires sont fermés.