CHARLES AZNAVOUR, UN EXEMPLE D’INTÉGRATION RÉUSSIE

Imprimer

CHARLES AZNAVOUR, UN EXEMPLE D’INTÉGRATION RÉUSSIE
Aujourd’hui, je ne vous parlerai pas des sans abris, des sans domiciles fixes, ni des trains qui déraillent (hélas entre Moscou et Saint Petersbourg : trente morts !) ni de la     folie d’achats qui s’emparent de tous nos concitoyens  à l’approche des fêtes de fin d’année. Non, je souhaite dire de la très belle interview accordée hier soir par le grand chanteur franco-arménien Charles Aznavour sur Antenne 2.
J’ai rarement vu pareille bonté et gratitude dans la voix et le regard d’un homme qui clame respectueusement sa reconnaissance à son pays d’adoption, la France. Et qui déclare urbi et orbi sa joie et sa fierté d’être français.


Un homme qui reconnaît ne pas avoir eu la chance d’avoir des diplômes ni d’avoir fréquenté les grandes écoles. Mais qui dit bien qu’il a toujours considéré l’acquisition de la langue française comme une nécessité vitale pour s’intégrer et réussir.  Il a eu la modestie de ne rien dire de ce que lui, le fils d’émigré, a apporté à la France et à l’Occident en général. Tant de chansons, de mélodies passés dans le patrimoine des pays d’Europe et que les gens fredonnent en toutes occasions. Voilà une émigration choisie et bienvenue. Voilà un homme qui n’apparaît pas sur les télévisions l’injure aux lèvres pour stigmatiser le pays et les gens qui l’ont accueilli.
Charles Aznavour a dit qu’il lisait les journaux, écoutait les informations tous les jours que D-ieu fait car toutes ces nouvelles le concernaient comme elles concernaient le monde entier : un homme, en somme, en paix avec lui-même.
Ce n’est sûrement pas le fruit du hasard si le grand chanteur a placé son interview sous le signe de l’intégration en ces temps de grand débat sur l’identité nationale. Il existe donc bien une immigration choisie, des gens animés d’un même idéal qui viennent dans un pays pour l’enrichir et s’y sentir bien. Cela est très encourageant et nous donne l’idée de la voie à suivre.
Avec toutes respectueuses salutation à Monsieur Charles Aznavour. Et notre éternelle gratitude

Commentaires

  • "Voilà un homme qui n’apparaît pas sur les télévisions l’injure aux lèvres pour stigmatiser le pays et les gens qui l’ont accueilli"

    Merci pour cet article !
    Tout n'est certes pas parfait en France, mais l'est il ailleurs ?

    Il faut espérer que la récente lauréate du prix Goncourt aura écouté l'émission et en aura fait son profit.

  • Il est assez roublard pour ne pas mentionner qu'il vit en Suisse et qu'il est l'ambassadeur de l'Arménie auprès de la Confédération Helvétique.
    En tous cas il s'est fort bien intégré en Suisse après avoir changé 8 fois d'appartement à Genève.
    Vraiment naïf que de prendre pour argent comptant tout ce que ce bonhomme raconte.

  • Mais c'est quoi ces conneries ?!?

    Parce que tous les immigrés en France n'ont dans leur bouche que des insultes envers leur pays d'accueil ? De quelle planète débarquez vous "mister" Hayoun ?

  • Pour Hypolithe,

    Cela m'est parfaitement égal que Mr Hayoun soit ou non l'Ambassadeur d'Arménie en Suisse et qu'il ait changé 8 fois d'appartement à Genève !

    Ce que je commente est l'article qu'il vient d'écrire sur C.Aznavour et je lui suis reconnaissant d'avoir souligné que celui ci "ne crache pas dans la soupe"

    Je n'ai pas vu l'interview sur France 2, chaîne publique vue par des millions de téléspectateurs, mais je pense que l'on peut croîre sans être naîf ce qu'il nous dit sur les sentiments de Mr C.Aznavour sur la France !

    Pour Mr Jean Calment,

    Je me tiens au courant de l'actualité.
    Il serait injuste, bien sûr, de dire que TOUS les immigrés n'ont dans la bouche que des insultes envers leur pays d'accueil. Aussi bien ce n'est pas ce que dit Mr Ben Hayoun.
    Mais je trouve qu'il y a malheureusement de plus en plus de cas qui confirment ce qu'il nous dit.
    J'ai d'ailleurs déjà cité un exemple. Peut être n'avez vous pas entendu parler récemment de la manière dont les supporters de l'équipe de football d'Algérie avaient célébré sa victoire sur l'Egypte dans certaines grandes villes de France.

    Etre préoccupé de tels comportements ne me paraît pas constituer une "connerie"

  • Hypolithe,

    Désolé !!
    J'ai lu beaucoup trop vite votre commentaire et j'ai commis une bévue en imaginant que vous parliez de P. Emerhach alors qu'il s'agissait de C. Aznavour.
    Mais quoi qu'il en soit, je ne vois pas ce que l'on pourrait reprocher à ce dernier du fait qu'il représente l'Arménie en Suisse et qu'il a un logement à Genève !
    Il a aussi vécu longtemps en France et je pense qu'il y a toujours une résidence. Il parle le français. Il a du talent et il ne dit pas de mal de mon pays !
    Je pense que c'est lui faire un procès d'intention que de le soupsonner de mensonge. Ou alors il faut citer des éléments précis permettant de critiquer ses propos.
    Encore mes regrets Hypolithe pour avoir dénaturé votre commentaire.

  • @ Gérard

    Vous en avez mis du temps ! Cela fonctionne si lentement chez vous les méninges ?

  • Bof,

    Je pense que c'est plutôt dû à la vue. Je dois être opéré dans une semaine de la cataracte !
    Mais dites moi, êtes vous toujours aussi aimable ? Seriez vous caractériel ?

Les commentaires sont fermés.