ACQUES CHIRAC, RENVOYE EN CORRECTIONEL ?

Imprimer

JACQUES CHIRAC, RENVOYE EN CORRECTIONEL ?
C’est absolument sans précédent, unique dans les annales de la République : un ancien président de l’Etat français, deux fois Premier ministre, de très nombreuses fois à la tête de département ministériels importants, et j’oubliais (c’est l’essentiel) ancien Maire de Paris, se voit reproche une affaire qui remonte à de nombreuses années : des emplois supposés fictifs dans cette même mairie.
Soyons clairs, la justice est indépendante, elle fait ce qu’elle doit faire, mais voilà elle n’est pas seule au monde. Au sein de la république, on parle de l’institution judiciaire, avec des fonctionnaires nommés et promus, une hiérarchie et un parquet qui ouvre les poursuites ou classe les dossiers.


Il se trouve que Jacques Chirac a aujourd’hui 77 ans, que sa côte de popularité explose (pas loin de 75%) et que les Français au nom desquels la justice est rendue, pourraient s’offusquer d’une si mauvaise manière faite à l’ancien chef d’Etat.
Je voudrais le répéter : la justice et les juges n’obéissent quà leur conscience et ne font qu’appliquer la loi, mais encore une fois la loi n’évolue pas dans l’bsolu. Elle est conditionnée par tant d’autres choses. Il est vrai que les Latins disaient : que soit , le monde dût en périr (fiat justicia, pereat mubdus). Mais tout de même.
Je pense à un autre exemple récent : le chancelier fédéral allemand, Helmut Kohn, le père de l’unité allemande, n’a jamais voulu divulguer les noms de ceux qui avaient fiancé l’un des principaux partis de sa majorité ! Eh bien, aucun jege n’a osé requérir contre lui.
Alors ? Alors, le parquet an encore quelques jours pour faire appel…

Commentaires

  • Dans le cas particulier, chapeau bas devant la Justice française qui ne craint pas de faire son travail. Les Suisses pourraient en prendre de la graine....
    Et si il se trouvait en Suisse un procureur avec assez de poil au ... pour inculper Ospel, Wüffli et tous ces banksters qui ont violé toutes les lois, ont fait perdre les économies de toute une vie à des milliers de braves gens et se sont rempli les poches sans vergogne ?
    Comme le disait si bien Madame de Meuron, membre de la Haulte Aristocratie bernoise: "je sais bien qu'au Paradis, nous sommes tous égaux devant Dieu, mais ici bas, il y a encore de l'ordre..."

  • Un brin d'humour...

    Quant à moi j'ai un tendre respect pour Monsieur Jacques Chirac lui ce fin connaisseur en matière de chiens et de déjections.
    N’est-ce pas à lui qu’on doit ce mot:

    «Sarkozy, il faut lui marcher dessus. Pour deux raisons. Un, c’est la seule chose qu’il comprenne. Deux, ça porte chance.»

    Rien que pour cela il ne mérite aucune condamnation quoiqu'il ait pu commettre lors de sa présidence à la mairie de Paris.

    Quant aux juges d'instructions français ils ont commis tant de bévues qu'il vaut mieux les oublier.

  • Si vous le permettez, voilà ce que cet article m'inspire :

    1 La justice française qui doit effectivement faire son travail n'aurait elle pas pu citer Mr Chirac devant un tribunal correctionnel plus tôt?
    Cela fait quand même deux ans que Mr Chirac n'est plus couvert par son immunité présidentielle . De plus, je suppose que la "Justice" a eu le temps, en douze années de fourbir ses armes.......pour instruire cette grave affaire de 21 emplois supposés fictifs !
    Que la "Justice" française se dépêche avant que Mr Chirac ne soit atteint par la limite vitale.
    Au sein de la République, la "Justice" française pratique une sorte d'autogestion. Voilà où cela conduit.

    2 La cote de popularité de Mr Chirac explose, selon les sondages effectués auprès des français.
    Une personnalité que je ne citerai pas pour ne pas déplaire à certains de mes compatriotes a dit que "les français avaient la mémoire courte".
    Si les français ont réellemnt aujourd'hui cette bonne opinion sur Mr Chirac après 12 années d'inaction présidentielle, cela mérite une étude psychologique approfondie de l'électorat de mon pays.

  • Qu'est-ce qui est "juste", au juste ?
    Est "juste", ce qui me semble juste, ä moi et ä des millions de gens dits "normaux" dans la société dans laquelle nous vivons.
    Si un individu, quel que soit son status social, a commis une faute, alors cet individu a des comptes à rendre. Pointàlaligne.
    La justice française demande des compte à un ancien magistrat. Bon, elle a pris son temps pour le faire, mais elle le fait. Respect pour la Justice française.
    Et maintenant, à quand le procès de MMr. Ospel et Wüffli ? A quand une investigation un peu approfondie concernant le fonctionnement de la Justice suisse ?

Les commentaires sont fermés.