LES ELECTIONS EN ISRAÊL

Imprimer

 

 

LES ELECTIONS EN ISRAÊL
    Unique démocratie dans un océan de régimes tyranniques et autoritaires, Israël dont les partis politiques s’apprêtent dès ce lundi à désigner ses têtes listes et ses candidats pour les élections générales, va entrer dans une zone de turbulences durables. La démocratie est à ce prix.
    C’est incontestablement le parti du Likoud de Benjamin Netanyahou qui a le vent en poupe. Réussira-t-il à prendre le pouvoir et à redresser la situation ? On le souhaite, mais ce n’est pas gagné d’avance. Face à lui, le parti Kadima, part attrape-tout fait de bric et de broc, et le parti travailliste, englué dans une grave crise de leardership, ne semblent pas être de grands dangers.
    En Israël, les campagnes électorales sont généralement brèves et brutales ; il y a fort à parier quez les positions bougeront et que nous serons pas à l’abri de surprises…
    Mais il y a aussi cette lassitude des électeurs, fatigués d’être baladés à droit comme à gauche ; on raconte l’anecdote suivante à propos d’une dame ayant constaté la ferveur des candidats avant d’être élus et leur inertie une fois qu’ils ont atteint leur but. Avant l’élection les murs te parlent, après l’élection, tu parles à un mur…
 

Commentaires

  • Comme indiqué par le passé, Bibi Netanyahu incarne la pire des politiques pour l'Etat d'Israël. Faucon jusqu'auboutiste, il ne fera RIEN pour la paix, ainsi qu'il l'a amplement démontré par le passé.

    La politique israélienne est l'otage de micro-partis, généralement religieux, qui monnaient leur soutien aux gouvernements successifs. Le PNR, le Shas et tous les autres. Cela constitue la preuve que trop de démocratie (le système proportionnel paroxystique en vigueur en Israël) tue la démocratie.

    C'est afffligeant lorsque l'on sait que la grande majorité de la société israélienne est laïque.

  • Je ne suis pas du tout spécialiste de la politique intérieure israelienne mais je cherche à me tenir informé de ce qui se passe dans ce pays.

    Ceci tant, je trouve que le commentaire de cndavid53 contient des remarques justifiées.

    Cela n'est pas confirmé par l'affirmation suivante du billet :

    "C’est incontestablement le parti du Likoud de Benjamin Netanyahou qui a le vent en poupe. Réussira-t-il à prendre le pouvoir et à redresser la situation ? On le souhaite, mais ce n’est pas gagné d’avance"

    Je me demande si le souhait exprimé témoigne d'une réelle profession de foi politique de son auteur ou d'une position guidée par le souci de voir mettre fin à une instabilité politique chronique qui nuit finalement beaucoup à cet Etat.

  • "Unique démocratie dans un océan de régimes tyranniques et autoritaires,Israël..

    Si c'est bien vraiment le cas, n'aurais dû pas être leurs meilleures alliés...

  • Quel pays magnifique ... seule démocratie dans un océan de tyrannie, seul refuge des juifs, seul pays israélite dans un océan musulman.

    Souhaitons le réveil d'Ariel Sharon.

  • Souhaitons le réveil d'Ariel Sharon.

    Il réveillera, lorsque Hitler se réveillera...

  • Ariel Sharon est un humain comme les autres, dont il faut espérer le rétablissement.
    Les citoyens israéliens attendent son réveil.

    Djilani Ftelina ... un citoyen israélien ?

  • Ariel Sharon est un humain comme les autres

    OUI il à bien manifesté son humanisme a SABRA et CHAIllA, et surtout envers les vieillards et les enfants, et pour vous rafraichir la mémoire, je suis prés a vous envoyer la liste des victimes, avec leurs noms, ages, fonctions etc...

  • Oui, Sharon, cela fait un moment qu'il a un pied dans l'au-dela ... et je pense que ça fait un moment qu'il se fait sermoner par son Dieux pour toutes les monstruosités comises.

  • Sabra et Chatila c'était en 1982, alors que Damour c'était en 1976.
    Les palestiniens ont massacré des chrétiens libanais à Damour et des musulmans jordaniens en septembre 1970.
    Sabra et Chatila n'est que la vengeance des chrétiens envers ses réfugiés palestiniens criminels.

  • les chrétiens libanais traitres comme HADDAD où Antoine Lahd?(veuillez voir leurs sorts) pourquoi ne citez vous pas les chrétiens libanais nationalistes? où faisiez vous des analyses selon votre désir?

  • Trahison ?

    L'Armée du Liban Sud fut fondée en 1976 par des membres de l'armée libanaise basée dans les villes de Marjayoun et Qlayaa.

    Constituée pour l'essentiel de Chrétiens, mais aussi de Chiites et de Druzes libanais qui n'acceptaient plus les factions armées palestiniennes qui contrôlaient le sud de leur pays, l'objectif officiel de la milice était de protéger les civils libanais des exactions de l'OLP de Yasser Arafat.

    Ou est la trahison du général Antoine Lahd ?

  • "L'Armée du Liban Sud fut fondée en 1976 par des membres de l'armée libanaise basée dans les villes de Marjayoun et Qlayaa."

    Donc des putschistes, le même cas que les généraux de l'OS de l'armée française à l'époque de la révolution Algérienne, ah...quelle coïncidence...

  • La démocratie israélienne!
    Une simple questions à ceux qui s'intéressent: Israël, accepte-t-elle des parties chrétien ou islamique dans sa vie politique?

  • Pour votre édification personnelle, je vous recommande cet article du New York Times, écrit par Roger Cohen - que l'on ne pourra pas taxer d'antisémitisme...

    http://www.nytimes.com/2008/12/01/opinion/01cohen.html?hp

  • Tout à fait pertinent.
    Peu apprécient Ehud Olmert ... mais là, il a raison.
    Espérons une détente dans le monde et les relations internationales, malgré l'opposition du russe Medvedev à Obama.

  • Djilani Ftelina, l'important est ici.

    "Constituée pour l'essentiel de Chrétiens, mais aussi de Chiites et de Druzes libanais qui n'acceptaient plus les factions armées palestiniennes qui contrôlaient le sud de leur pays, l'objectif officiel de la milice était de protéger les civils libanais des exactions de l'OLP de Yasser Arafat."

    Cela allez vous le commenter ?

  • @ Victor DUMITRESCU:
    Ne me trainez pas a des issues qui mènent a nul part, aussi pour vous d'ailleurs.

    La majorité de l'armée israélienne et constituée de DRUZES, et pourtant ils disent que se sont des arabes et musulmans, c'est le même rôle qui avait jouer l'armée française a l'égard des arabes musulmans du pays maghrébins pendant la période coloniale.
    Quand aux chiites il y en à deux sortes de chiites: les fidèles a leurs pays comme HASSAN NASSRALLAH, et les traitres comme ELMALIKI et sa bande qui ont transmis l'Irak en enfer.

  • @ Djilani Ftelina: vous ne savez pas de quoi vous parlez... La majorité des soldats de Tsahal sont bien des Juifs israéliens. Ce n'est que dans le corps des gardes-frontières (qui portent un béret vert) que les Druzes sont en majorité.

  • @cndavid53:
    JE SAIS BIEN DE QUOI JE PARLE, CHAQUE PAYS BASE SA SÉCURITÉ SUR SES FRONTIÈRES, DONC LES GARDES FRONTIÈRES SÉCURISENT LA MAJORITÉS DES SOLDATS A L'INTÉRIEUR DU PAYS, AINSI QUE TOUS LES CITOYENS.

Les commentaires sont fermés.