PROPAGANDE ANTIRUSSE ?

Imprimer

PROPAGANDE ANTIRUSSE ?
    Certains de nos internautes qui nous font l’honneur, si apprécié, de lire et de méditer nos articles, nous disent leur émotion de voir la Russie traitée comme elle l’est et nous prient, le plus respectueusement du monde de mettre un terme à «cette propagande anti-russe».
    Nous n’avons pas l’impression que la Russie soit en butte ici à quelque ostracisme que ce soit. Notre internaute devrait lire la presse (autre que russe) pour voir que du Monde au Figaro, de Die Zeit à Die Welt, du Financial Time au Washington Post, pas une publication digne de confiance et dotée de renom ne félicite la direction russe pour ce qu’elle a fait et continue de faire en Géorgie…
a)    est-ce de la propagande que de dénoncer des violations de frontières et d’envahir un Etat souverain, de détruire sa marine, faire sauter ses trains et installer des barrages sur son territoire et nous laissons de côté les pillages ?
b)    Même la Chine, pourtant alliée de l’ancienne URSS et qui vote généralement aux côtés des Russes se dit officiellement embarrassée (sic) par les coups de force de Moscou.
c)    Lisez donc ce que disent l’Ukraine, la Moldavie et d’autres républiques caucasiennes à propos de leur sécurité : tous ces pays et leurs gouvernements seraient-ils victimes de propagande anti-russe ? Allons, un peu de sérieux !

Que les Russes rentrent chez eux et tout rentrera dans l’ordre ; qu’ils s’inspirent plus de la spiritualité russe qui est magnifique au lieu d’essayer de se refaire une santé de grande puissance aux dépens de petits Etats voisins qui ont déjà souffert de son hégémonie.
        Ou bien sommes nous tous de méchants petits propagandistes ?

Commentaires

  • Notre russophobe en ligne tente de se justifier.
    Point par poing:

    "Nous n’avons pas l’impression que la Russie soit en butte ici à quelque ostracisme que ce soit."

    Plus de naïf, ce n'est pas possible. Chaque billet sur la Russie suinte la russophobie par tous les pores. Les Etats-Unis ont fait bien pire dans tous les domaines (l'Okhlahoma vous connaissez?).

    "Notre internaute devrait lire la presse (autre que russe) pour voir que du Monde au Figaro, de Die Zeit à Die Welt, du Financial Time au Washington Post, pas une publication digne de confiance et dotée de renom ne félicite la direction russe pour ce qu’elle a fait et continue de faire en Géorgie…"

    Evidemment tous les pays occidentaux ne rêvent que d'une seule chose: la désintégration de la Fédération de Russie pour pouvoir faire main basse sur ses ressources et s'enrichir à bon compte. L'exemple yougoslave a bien été compris. Même chose pour la Chine. (Qui entre parenthèsew réclame aussi des territoires actuellement extérieurs [Formose, Arunachal Pradesh, etc.]).

    "a) est-ce de la propagande que de dénoncer des violations de frontières et d’envahir un Etat souverain, de détruire sa marine, faire sauter ses trains et installer des barrages sur son territoire et nous laissons de côté les pillages ?"

    Ben voyons, quand il s'agit du Kosovo ou du Tibet ou de l'Irak ou de l'Afghanistan, ce n'est pas un problème de violer les frontières et de bombarder sa population (cf les civils pris pour cibles en Afghanistan). La France envoie son armée en Afrique (quand elle n'y est pas déjà) pour protéger ses citoyens, c'est considéré comme normal (et sauver des génocideurs comme au Rwanda). La Russie n'aurait donc pas le droit de sauver ses citoyens comme la France? Quand Saddam Hussein tuent des Kurdes, on dit qu'il massacre sa propre population et que c'est très mal, mais quand Saakachvili fait de même avec les Ossètes, c'est apparemment très bien. Car notre russophobe en ligne feint d'oublier que ce sont les Géorgiens qui ont attaqué et ouvert les hostilités. L'Abkhazie et l'Ossétie du Sud jouissaient d'une autonomie de fait. Et d'une situation qui remonte à Staline qui a intégré ces deux territoires à sa Géorgie natale. Russophobe et supporter de Staline, il faut le faire. Bravo!

    La Russie a mis la Géorgie hors d'Etat de nuire, et c'est tant mieux.

    "b) Même la Chine, pourtant alliée de l’ancienne URSS et qui vote généralement aux côtés des Russes se dit officiellement embarrassée (sic) par les coups de force de Moscou."

    Oui et uniquement à cause du Tibet. Embarrassée mais quand même aux côtés de Moscou.

    "c) Lisez donc ce que disent l’Ukraine, la Moldavie et d’autres républiques caucasiennes à propos de leur sécurité : tous ces pays et leurs gouvernements seraient-ils victimes de propagande anti-russe ? Allons, un peu de sérieux !"

    Ils ne sont pas victimes, ils y participent pleinement. Autres républiques caucasiennes? Lesquelles? Encore un mensonge de plus. Non seulement propagande, mais aussi désinformation.

    "Que les Russes rentrent chez eux et tout rentrera dans l’ordre ; qu’ils s’inspirent plus de la spiritualité russe qui est magnifique au lieu d’essayer de se refaire une santé de grande puissance aux dépens de petits Etats voisins qui ont déjà souffert de son hégémonie."

    Ils n'ont pas besoin des territoires de l'Ossétie du Sud et de l'Abkhazie pour être une grande puissance, ce qu'ils n'ont jamais cessé d'être. Et la spiritualité russe... quelle blague! L'Ukraine a surtout souffert quand la Russie a voulu leur faire payer le prix du gaz au prix du marché...

    "Ou bien sommes nous tous de méchants petits propagandistes ?"

    Tout juste un bête russophobe. Et qui est constamment partisan du deux poids deux mesures.

  • Juste un commentaire. Point « c » : C’est Victor Youchenko qui monte au créneau. D’après les sondages, il représente 15 % d’indice de confiance. Il est l’homme mis en place par George Soros et les Ukrainiens le savent. On n’entend pas beaucoup Ioula Timochenko sur le sujet. Il faut savoir que 55 % de la population est contre l’entrée dans l’Otan et 25 % pour. Le retour de la flotte de la mer Noire a plutôt été bien accueilli à Sébastopol. Il est vrai qu’entendre Victor Youchenko menacer la Russie nous rassure et nous conforte dans notre conviction russophobe.

  • Johann,

    M. Hayoun est professeur, mais pas de géographie, donc, je doute qu'il veuille faire de la désinformation en traitant l'Ukraine et la Moldavie de républiques caucasiennes...

    Pour le reste, vos arguments sont bien trouvés, surtout concernant la France.

  • Mr Hayoun,

    Bien que votre argumentaire ci-avant ne s'adresse pas spécialement à moi, je voudrais répéter que ce qui me parait excessif chez vous est votre obstination à ne voir qu'un seul coupable, la Russie.

    Il y a un point qui n'a nulle part été discuté, c'est l'étrangeté de l'initiative du Président de la Géorgie. On peut aimer tenter le sort mais pouvait il vraiment douter de la réaction armée de la Russie ? Pouvait il penser que son coup de dès allait rester sans réaction ?

    Je me demande finalement si ce n'était pas une manoeuvre (Extrèmement risquée à tous points de vue) d'entrâîner les Occidentux dans une intervention à son profit.

  • Bonjour,
    je vous conseille de lire les livres d'Anna Politkovskaja qui a eu le courage de dénoncer ce qui ce passe en Russie. Vous verrez comment agit le gouvernement Russe pour atteindre ces fins. Il ne faut en aucun cas nourrir une propagande anti russe, elle rendrait le Kremlin plus fort. Il faut dénoncer les actes criminels de Poutine (décoré de la légion d'honneur) et ses alliés. Je plaint sincèrement les Russes, Pauvre Russie.

  • Victor,

    "M. Hayoun est professeur, mais pas de géographie, donc, je doute qu'il veuille faire de la désinformation en traitant l'Ukraine et la Moldavie de républiques caucasiennes..."

    Je ne faisais pas référence à cela (ne soyons pas mesquin sur une interprétation géographique possible), et pour moi "autres républiques caucasiennes" pointait vers l'Arménie et l'Azerbaïdjan. Or l'Arménie et la Russie sont des alliés et l'Arménie soutient la Russie contre la Géorgie.

    Jérémy

    "Je plaint sincèrement les Russes, Pauvre Russie."

    Les Russes étaient à plaindre sous Eltsine avec un Etat en décomposition. Le niveau de vie avait considérablement chuté. Il était impossible pour la majorité des gens du peuple de savoir de quoi demain serait fait. Des gens cultivés ont connu la misère ou devaient pratiquer 3 emplois simultanément simplement pour pouvoir survivre. Les retards dans les versement des salaires ou des pensions (de toute façon insuffisantes pour vivre décemment) pouvaient atteindre 6 mois et plus. Maintenant, grâce à Poutine, la situation est stabilisée et ce sont des Russes qui le disent. La Fédération de Russie est composée de 89 éléments. Laisser un de ces éléments prendre le large pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour la population de la Fédération tout entière (cf Yougoslavie). Cela n'excuse en aucun cas les crimes commis en Tchétchénie. Des forces travaillent à l'éclatement de la Fédération (par exemple au Tatarstan...) et on aura deviné par qui et au bénéfice de qui. La Fédération de Russie dispose de ressources par habitant deux fois plus élevées que les Etats-Unis. Un pactole qui attise les convoitises, convoitises qui engendrent toutes les désinformations possibles sur la Russie. Ces ressources doivent appartenir aux peuples de la Fédération. Merci à Poutine d'avoir compris cela. Après avoir pillé les pays du Tiers-Monde, les Etats-Unis et leurs vassaux cherchent de nouveaux terrains de jeu pour ne pas faire baisser leur taux de profit.

    La haine de M. Hayoun pour la Russie est insignifiante. On peut la constater, c'est tout.

    Mais peut-être sa haine de Poutine tire-t-elle son origine du sort réservé à Khodorkovsky? Un oligarque qui s'était empressé sous Eltsine de piller à son profit les ressources pétrolières et de voler les peuples de Russie en en expatriant les revenus et en se soustrayant à l'impôt.

    "Vous verrez comment agit le gouvernement Russe pour atteindre ces fins."

    Mais vous ne verrez jamais (en tout cas pas dans la presse capitaliste - les journaux dits de référence) comment agit le gouvernement ou les services secrets ou certains groupes des Etats-Unis pour atteindre leurs fins.

    Cf. l'assassinat de Kennedy et le 11 septembre. Et tiens, un M. Silverstein qui a admis publiquement que le WTC7 avait été "tiré" (=démoli propre en ordre).
    Background:
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Larry_Silverstein

  • M. Hayoun, je salue le fait d'avoir relever les critiques sur votre traitement de l'agression Géorgienne et de sa réponse.

    Je crois que les intervenants ci-dessus (en particulier Johann) ont bien démontré les raisons de cette forte suspicion d'"anti-russisme primaire" à votre égard.

    Je ne retiens qu'une de vos phrase:

    "du Monde au Figaro, de Die Zeit à Die Welt, du Financial Time au Washington Post, pas une publication digne de confiance et dotée de renom"

    Dotée de renom ça c'est sûr, mais impartiales? La présente crise démontre bien que ce n'est pas le cas.

    Je n'ai malheureusement toujours pas entendu votre opinion sur la légitime volonté d'indépendance des deux république. C'est un silence assourdissant.

Les commentaires sont fermés.