VERS UNE REFONDATION DU PAYSAGE SOCIO-CULTUREL FRANÇAIS…

Imprimer

VERS UNE REFONDATION DU PAYSAGE SOCIO-CULTUREL FRANÇAIS…
    Celui qui suit pas à pas les réformes en rafale voulues par Nicolas Sarkozy se rend immédiatement compte que le président, loin d’accréditer la thèse fausse d’un esprit emporté et brouillon, est en réalité un parangon de stratégie quasi militaire…
    Quelques exemples : le remodelage de la carte scolaire et universitaire. Fini le carcan imposé par l’idéologie socialiste qui entendait tout réglementer et tout régenter. Désormais, les universités ont regagné leur autonomie longtemps niée et les parents peuvent inscrire leurs enfants où ils veulent. Au nom de la mixité sociale (entendez le nivellement par le bas) on devait inscrire son enfant dans le périmètre scolaire et tant pis si les classes contenaient 28 nationalités dont la plupart n’étaient pas originellement francophones…
    La carte judiciaire : la Garde des Sceaux a mené son affaire rondement en supprimant et ou en regroupant tant de juridictions que les économies réalisées se feront positivement sentir sur le budget futur de la justice.
    La carte hospitalière : là aussi, les coupes claires ont franches ! J’ai une réserve cependant, sur ce point précis : les femmes enceintes et les personnes âgées seront tenues de couvrir des distances plus grandes en cas d’urgence.
    Et tout récemment, la carte militaire : près de 55000 postes supprimés ou reclassés ! 83 sites rayés de la carte. Des agglomérations vont devoir tout repenser. Mais la modernisation des armées est à ce prix.
    La France change à grands pas après avoir sombré des années durant dans l’immobilisme le plus complet.
   
   

Les commentaires sont fermés.