DU NOUVEAU AU LIBAN ?

Imprimer


DU NOUVEAU AU LIBAN ?
    Nous essayons dans ce blog de raisonner et d’analyser, pas de fulminer d’anathèmes contre qui que ce soit… Que se passe-t-il au Liban depuis l’élection à la présidence du Général Sleimane ? De la liesse, de la joie et de l’allégresse. Pourvu que cela dure, ; comme disait la mère de Napoléon…
    Sans jouer les rabat-joie, votons les choses d’un peu plus près : sitôt élu,  cet homme dit dans son discours d’investiture qu’il soutiendra la constitution d’un tribunal international qui jugera les assassins de Hariri Rafic et leurs commanditaires… On se demande comment il va y arriver puisque le Hezbollah dispose désormais d’une minorité de blocage et ne laissera pas passer un tel projet…
    Deuxième point : soldat aguerri et fin connaisseur de la situation sur le terrain, le général-président propose d’intégrer les miliciens du Hezbollah dans l’armée régulière. C’est bien vu et c’est digne d’un grand diplomate, mais là aussi, le Hezbollah ne tombera pas dans le piège. Et ce pour d’évidentes raisons : il dispose d’un armement supérieur en nombre et en qualité à celui de l’armée régulière… Et puis cette mesure n’est qu’une manœuvre destinée à le désarmer en douce…
    Conclusion ; attendons nous à des lendemains qui déchantent. Un président qui est digne de ce nom, qui a donc une souveraineté (siyyada en arabe) ne saurait tolérer un état dans l’Etat, un status in statu. Un réseau téléphonique secret qui traverse le pays, une milice illégale qui impose sa loi et s’empare sans coup férir de tout Beyrouth ouest… Il faut avoir la foi chevillée au corps  pour y croire. Alors souhaitons bonne chance au Liban !

Les commentaires sont fermés.