Dialogue entre l'islam et le christianisme

Imprimer

 

    Quelques faits, épars mais reliés entre eux d'un point de vue idéologique, sont venus compliquer un peu plus les conditions, déjà très difficiles, d'un dialogue entre l'islam et le catholicisme. Un mot de l'arrière-plan historique qui remonte aux tout premiers siècles de la religion musulmane: la nouvelle religion s'est principalement érigée contre l'atteinte à l'unité absolue de l'essence divine qu'elle croyait menacée par le trinitarisme chrétien…  Ce n'est pas le lieu de dire ici qui a raison ni qui a tort car il s'agit d'un article de foi et non d'un objet démontrable. Mais ce qui est incontestable, en revanche, c'est que  le soupçon d'idolatrie a longtemps pesé sur la religion de Jésus. Et ce, bien qu'au Moyen Age, même les théologiens juifs les plus conservateurs ont reconnu (Juda ha-Lévi dans son Cusar  et plus tard, au XIVe siècle rabbi Menahem ha-Méiri de Perpignan  avaient sincèrement admis qu'au delà des mots, le christianisme était bien une religion monothéiste comme les deux autres.

    Il y eut, on s'en souvient, le fameux discours de Ratisbonne. On n'y reviendra pas. Tout le monde a écrit la-dessus, j'avais moi-même commis un article paru en septembre, le 22 exctement dans le journal Le Monde sur la trialogue… Mais il y eut il y a tout juste quelques jours la conversion en grandes pompes par le Saint Père en personne, d'un musulman, établi en Italie, marié à une italienne catholique et père de plusieurs enfants. Cet homme, dirigeant d'un important quotidien italien aurait publié de véritables articles incendiaires contre son ancienne religion. Devant la montée des protestations, le Vatican a rappelé que l'admission d'un nouvel adepte au sein de l'Eglise n'impliquait que l'on s'identifait avec tous ses propos, passés ou à venir… Enfin, il y a la diffusion suri nternet du film d'un député hollandais s'en prenant violemment au document révélé des musulmans…

    Il faut savoir raison garder et réagir de manière intelligente. Je dis cela pour ceux qui se sentiraient blessés: le pape a le droit de convertrir qui il veut puisque les musulmans en font autant dans tous les pays d'Europe. Et l'on sait même que dans les pays musulmans les plus conservateurs, un certain nombre de citoyens se convertissent à la religion de Jésus en cachette… Il faut donc respecter la liberté de la conscience partout.

    La communauté musulmane de Hollande a réagi intelligemment en faisant une journée mosquées ouvertes. A ma connaissance, c'est la première fois que cela se produit et cette ouverture est sûrement le prélude à une autre ouverture, spirituelle, philosophique, voire religieuse.

    Le dialogue islmo-chrétien se poursuivra en dépit de touts les obstacles. Il connaîtra son apothéose lorsque nous fêteront une fraternité d'Abraham retrouvée.i

Commentaires

  • SHALOM ! Paix...c'est ce que réclame toute l'Humanité, la paix pour tous et maintenant !
    Qu'importe la religion, les dieux, les saints, les continents, les races, les langues...nous sommes unanimes, nous voulons la Paix.
    SHALOM !

  • Oui Victor ! je pense comme vous : PAIX !
    Mais je crois que le paix ne se gagnera qu'au RESPECT : des religions, au respect des dieux, au respect des saints, au respect des continents, au respect des races, au respect des langues...... nous devons tous être unanimes dans le respect des autres et, alors là, nous auront certainement la PAIX tant souhaitée ! Je pense (malheureusement) que le chemin est encore long..... MAIS RESTONS OPTIMISTE !
    Toute mon amitié
    Ivan

  • Rappel à tous les bien-pensants, que la guerre pour Dieu et son prophète est une obligation pour le musulman, au même titre que la prière, le jeun du ramadan. Il n'y a qu'à ouvrir un coran pour le constater. Et il ne s'agit d'une guerre offensive, car si au départ, mahomet était un prédicateur religieux désireux de remplacer l'idolatrie par un monothéisme copié en partie sur le Judaïsme, tolérant avec les religions monothéistes. Il est devenu peut après un chef de communauté sectaire et vindicatif qui a organisé des expéditions guerrière à l'encontre des caravanes mecquoises pour subvenir aux besoins de ses compagnons. Il n'y a qu'à lire "Al Sira" pour le constater au lieu de se laisser manipuler par les sectateurs de lislam qui veulent nous faire croire que l'islam est une religion tolérante, alors que le coran énonce : "n'ayez pas d'amis juifs ou chrétiens...car quiconque est leur ami devient comme eux"La tentation de l'idolatrie est pire que le carnage au combat"Voila quel sera le châtiment de ceux qui combattent Dieu et son prophète. Vous les mettrez en croix et vous leur couperez bras et jambes alternés"etc...L'islam qui signifie soumission, non seulement à Dieu mais à son prophète, est fondé sur la crainte du châtiment sur terre et dans les cieux. Ouvrez le livre saint que les musulmans considèrent comme la parole même de Dieu descendu du ciel, et comptez les versets parlant de châtiments et ceux parlant de l'amour de Dieu. Oui il y a quelques versets admirables dans le coran, mais ils sont peu nombreux et abrogés par d'autres qui les effacent. Alors qu'on cesse de nier l'évidence.Il est dit "Vous marcherez contre les nations jusquà ce qu'elles embrasse l'islam" car c'est la seule religion qui est supérieure à toutes les autres qui doivent disparaitre. En fait l'islam est aux religion ce que le nazisme est aux races. N'écoutez pas ce que vous racontent les gens qui nient l'évidence. D'après le coran, qui s'adresse avant tout à des gens simples et ignorants, les hommes sont directement reliés à Dieu sans intermédiaire, alors qu'on vous parle d'interprétation des textes. Si certains versets semblent obscures, d'autres sont évidents et les premiers musulmans dont le prophète lui même ne s'y sont pas trompés. Les notions de grand jihad (effort sur soi et de petit jihad (la guerre) sont des notions qui sont intervenues bien plus tard influencées par les autres religions comme pour le soufisme. lors d'une prêche trois des plus proches compagnons du prophète dont Abu Bakr et Ali eurent si peur des châtiments annoncés par le prophète à l'égard de ceux qui ne respectaient pas la religion qu'ils jurèrent de mener une vie d'ascète s'abstenant de leurs femmes et de viande, jeunant le jour et priant la nuit. Apprenant cela Mahomet les réprimanda sévèrement " Que penser de ceux qui renoncent aux femmes, à la nourriture et aux mets savoureux, au sommeil, à tous les plaisir de la vie? Je ne vous demande pas de devenir des pêtres ou des moines.La pièté consiste à COMBATTRE au nom de Dieu (et de son prophète)...Ceux qui avant vous ont été intransigeants avec eux ont épuisé leur force.
    Toute l'économie de la communauté musulmane de Médine repose sur la razzia et le vol.
    Le plus grand succès que Mahomet a été d'instituer la notion de guerre sainte transformant ainsi la razzia en devoir religieux. Le combattant musulmaan est ainsi assuré de s'enrichir sur terre et d'obtenir en plus une place de choix au Paradis pour jouir de la nourriture et de jeunes femmes toujours vierges (et pendant ce temps où sont les épouses ?) C'est la haute spiritualité de l'islam sans oublié que pour les musulmans Mahomet est un saint homme, "le beau modèle"à suivre.
    Alors n' y touchez pas, sinon malheur à vous, malheur à celui qui ne fait que rapporter certains versets du coran. Malheur à ceux qui osent prétendre que Mahomet a mené la guerre sainte à l'encontre des infidéles, qu'il a fait décapiter 300 hommes de confession juive en réduisant leurs femmes et leurs enfants en esclavage, qu'il a fait assassiner tous ses détracteurs (homme ou femme)
    Tout cela est dans les textes auxquels se réfèrent tous les commentateurs du coran, mais il est interdit d'en parler.

  • Message pour "MAT":

    J'ai lu avec concentration votre commentaire. Malheureusement vous faites partie de ceux qui ne veulent pas du dialogue, et de ceux qui ne respectent pas l'autre.

    Pouvez vous me dire, au nom de quel religion, Le sang coule-t-il en IRAK ? ne me dites surtout pas que c'est pour la paix.

    Les croisades, n'étaient pas une guerre sainte ? combien de morts ?

    Que dire de l'inquisition ? combien de morts ?

    Que dire du colonionalisme ? combien de morts ?

    Arrêtons l'hypocrisie et la désinformation, tout ce que vous dites est plein de préjugés, et surtout vous ne connaissez pas l'Islam.

    PS: Je suis d'accord avec "Victor DUMITRESCU", d'abord le respect des races, des religions et des DIFFERENCES.

    Bien à vous,

  • SHALOM ! Faisons table rase du passé ! Oublions tout et commençons un dialogue ! Un vrai !
    SHALOM !

  • Message pour christian
    La meilleure défense c'est l'attaque mais de là à culpabiliser MAT et l'autre par des contre vérités: c'est nul ! En vérité pour tous musulmans qui recherche LE DIALOGUE doit commencer par son autocritique, analyse et dénoncer tous les crimes commis au nom de l'islam épx en Irak par les terroristes Islamistes contre les civiles et chrétiens en Europe Madrid, New York, Londre, Amesterdam et etc...Cet islam nous le revendiquons et nous demandons le soutien des démocrates et non qu'ils aident les islamistes des frères musulmans !

  • Bonjour Tout le monde

    je suis tout à fait d'accord avec Victor; d'abord commençons par respecter les différences des uns et des autres; commençons par reconnaître l'autre et par l'accepter avec sa différence. Lorsque nous aurons atteint ce seuil , nous pourrons à ce moment là établir un dialogue basé sur le respect, le civisme et LA TOLERENCE. N'oublions pas que la différence est source d'enrichissement. Que chacun descende de son piedéstal et daigne tendre la main vers cet Autre, s'approcher davantage, chercher à comprendre. La guerre des civilisations mènera le monde au chaos (nous y sommes presque).

  • SHALOM ! Je pense m'être mal fait comprendre.
    Arrêtons tout, tout de suite, discutons, en oubliant ce qui nous sépare, tout en se rappelant ce qui nous rapproche.
    Nous sommes tous des HUMAINS, d'abord, laissons l'Histoire aux livres et aux professeurs, donnons nous la main, serrons-les, dialoguons, prenons des décisions qui satisfassent toutes les parties et basta.
    On dépense un argent fou, du temps, des vies humaines, tout cela pourquoi ?
    Dépensons tout cet argent pour le bien être, au lieu de tout détruire.
    Il faut protéger la vie à tout prix, sinon, on risque simplement de ne plus exister.
    Nous devons cesser la guerre, peu importe son but.

Les commentaires sont fermés.