Le Moyen Orient, encore et toujours

Imprimer

 

   Quand donc cesserons nous d'entendre parler de Beyrouth, de Gaza en des termes aussi sanglants et violents? Alors même que le Président des USA était en tournée dans la région, alors que le Président français se rendait dans les Etats du Golfe arabo-persique, on enregistre un attentat spectaculaire dans la capitale libanaise, des provocations iraniennes dans le détroit d'Ormuz et, plus récemment encore, une vingtaine de morts dans la bande de Gaza, suite à des actions violentes du Hamas…

   Si l'on jette un coup d'œil rétrospectif sur la semaine écoulée, les perspectives paraissaient plutôt encourageantes: visite du président Bush dans les territoires palestiniens, promesse d'un Etat pour ce peuple, aides économiques diverses, bref tant de signes encourageants et pourtant…

  Les efforts ede paix sont donc toujours à la merci d'extrémistes qui ne souhaitent pas que cette région connaisse enfin le calme auquel elle aspire tant;

   C'est dans ces circonstances plutôt inquiétantes que la France a choisi d'annoncer son intention d'implanter une base aéro-navale à Abou Dhabi, sur le détroit d'Ormuz, à une encablure des côtes iraniennes. Et c'est là que commencent nos inquiétudes.

   Certes, nos Etats-Majors n'ont pas pris cette décision à la légère, mais on connaît les Iraniens et leur façon d'agir. Même leur soudaine baisse de tempo au sujet du nucléaire ne saurait nous rassurer. Ce sont des gens qui, au plan diplomatique, appliquent une sorte de méthode exégétique qui fait dire tout à n'importe quoi mais qui poursuit imperturbablement ses objectifs.

   Que faire? Je l'ignore.
 

Les commentaires sont fermés.