Le pouvoir d'achat en France

Imprimer

 

    La déclaration télévisée d'hier soir du président Sarkozy a brillé par sa clarté et sa détermination. C'est vrai qu'il y a en France un problème du pouvoir d'achat, mais ce problème remonte à l'adoption de l'Euro… Un renchérissement du coût de la vie s'en est suivi, qui n'a pas été rejoint par une augmentation significative des salaires…

  Les mesures énoncées ne contenteront pas tout le monde mais elles se veulent avant tout réalistes et concrètes: on pourrait les subsumer sous le principe bien connu du président: travailler plus pour gagner plus.

 Ce qui est nouveau, par contre, c'est le droit des fonctionnaires d'être payé pour leurs heures supplémentaires. La monétisation des RTT (réductions du temps de travail) ainsi que les négociation salariales par branches devraient aussi stimuler la consommation et, par le jeu des vases communicants, ramener plus d'argent dans les caisses de l'Etat…

  Le seul problème n'en demeure pas moins celui-ci, comme toujours en France: les partenaires sociaux vont-ils suivre?

 En fait, c'est la mentalité qu'il faudrait changer: l'Etat n'est plus en mesure d'être un Etat-Providence (a welfaire-state). Ce n'est pas qu'on ne veut plus, c'est qu'on ne peut plus. Et le redressement de la France est à ce prix.
 

Commentaires

  • Parceque vous pensez qu'en Suisse le pouvoir d'achat a augmenté ? La Suisse n'a pas l'Euro et pourtant son pouvoir d'achat a baissé au point de vue mondial ces dernière années elle n'est plus qu'au 8ème rang ! alors qu'elle était dans les 3 premiers il y a quelques années ! Pensez-vous qu'avec la monnaie de singe qu'avait l'Italie ou la Fance cela aurait été génial pour acheter du pétrole ou du gaz ? l'Irlande qui a adopté l'Euro a vu son pouvoir d'achat doubler ! Cessez de tout mettre sur l'Euro c'est la gestion du pays qui est nulle ! Sarko, fait ce qu'il peut mais fasse à des lobbys des syndicats que peut-il faire sans que les gens saccagent tout ? il faut remettre la France au travail et vite !

  • Les négociations salariales par branches vont créer de fortes inégalités entre secteurs. Ceci créra forcément un déséquilibre social avec des répércutions pénurie de main d'oeuvre dans certains secteurs et surplus dans d'autres. A l'heure où il faut viser le maximum d'emplois pour tous afin de payer les futurs retraites, ce n'est pas un choix judicieux. Le vrai problème est que l'Europe s'apauvrit et pas seulement l'UE. Les manchettes des quotidiens genevois nous informent que le pouvoir d'achat des Hélvètes diminue également.

  • Votre traduction anglais de Etat-providence, en plus de ne pas servir à grand chose dans ce texte est mal orthographiée ... c'est un peu la honte.

Les commentaires sont fermés.